Finistère | Thème Développement économique 
Le 02/12/14

Bretagne Cosmétiques Marins exporte la beauté par les algues 

Première entreprise du littoral breton à maîtriser toute la chaîne de l’algue, Bretagne Cosmétiques Marins (BCM) est devenue l’un des acteurs majeurs de la cosmétologie marine. Elle est soutenue historiquement par le Crédit Agricole du Finistère.

Bretagne-Cosmetiques-marins-thalion
De la récolte à la cosmétique : un savoir-faire unique.

C’est sur la côte nord du Finistère, à Plouguerneau, commune aux habitants fiers de leur passé de goémoniers, que Bretagne Cosmétiques Marins s’est implantée pour valoriser les propriétés exceptionnelles des algues marines de la région dans la cosmétologie. L’entreprise familiale, présidée par André Prigent, est devenue en moins de vingt ans, le premier groupe du littoral breton à gérer la filière de A à Z, grâce à la complémentarité de ses deux filiales : Agrimer, qui récolte, traite et transforme les algues ; et Bretagne Cosmétiques Marins (BCM), qui les valorise en produits cosmétiques. Résultat, un catalogue de près de 400 références regroupant crèmes, lotions, gommages, enveloppements sous les marques Isomarine, Thalasso Bretagne, Thalisens et surtout Thal’ion, la marque phare du groupe. « Nous sommes les seuls à travailler la totalité de la chaîne de valeur. Nous nous engageons auprès de notre clientèle sur l’authenticité de nos fabrications et la qualité de nos ingrédients », confie André Prigent. Le savoir-faire traditionnel de récoltant, associé à la maîtrise de l’outil industriel et à l’expertise de ses chercheurs, a permis à BCM de s’imposer sur le marché international, en réalisant près des 2/3 de son chiffre d’affaires à l’exportation, sur 47 pays.

Le reflet d’une même ambition

Partenaire historique du groupe depuis 1993, le Crédit Agricole du Finistère a vu grandir la PMI bretonne. Non sans y avoir contribué. « Depuis l’extension des locaux et la création de nouveaux laboratoires aux investissements matériels, en passant par la gestion de trésorerie, nous l’accompagnons financièrement depuis le début », souligne Guy Le Noret, chargé d’affaires Entreprises à la Caisse régionale. Fortement impliqué dans la préservation du territoire, de ses ressources et des emplois qui en découlent, le Crédit Agricole du Finistère est également à l’initiative d’une filière « Mer » dont l’objectif est de financer et d’accompagner les projets innovants dans toutes les sous-filières liées au monde maritime. « De la terre à la mer, nous avons à cœur de soutenir l’agriculture marine », insiste Guy Le Noret.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.