Finistère
Le 17/10/11

Avec la carte sociétaire, chaque opération devient solidaire 

Le Crédit Agricole du Finistère accompagne de nombreux projets locaux à caractère social, environnemental et économique. Au cœur du dispositif, la carte sociétaire et, peut-être plus encore, le sociétaire lui-même…

Avec la carte sociétaire, chaque opération devient solidaire

Championne de France sur 3 000 mètres steeple, Hasna Tabboussi sera-t-elle du voyage de Londres pour les Jeux olympiques de 2012 ? Trop tôt pour le dire… Ce qui est certain en revanche, c'est que le Crédit Agricole du Finistère est à ses côtés. « La hargne de Hasna, sa volonté de s'insérer – elle est arrivée en France à 14 ans –  et de s'illustrer dans son sport nous ont incité à la soutenir », se souvient Bernard Crenn, responsable du service Développement solidaire. L'argent attribué permettra à la jeune athlète de participer à des stages en altitude et à des meetings.

Le sociétaire, la cheville ouvrière

À la base de ce dispositif d'aide et de soutien se trouve le sociétaire ; celui-ci est à la fois client et, en quelque sorte, co-propriétaire de la Caisse régionale dont il détient des parts sociales. « Chaque sociétaire peut bénéficier d'une carte spécifique – 45 000 dans le Finistère depuis son lancement fin 2009 –, grâce à laquelle nous accompagnons des projets locaux à caractère social, environnemental ou économique », confirme Bernard Crenn. Le principe ? À chaque paiement ou retrait – dans un guichet du Crédit Agricole – effectué avec la carte sociétaire, 2 centimes d'euro sont versés par la Caisse régionale sur un fonds mutualiste. Il s'agit ensuite de répartir ces fonds entre les opérations soutenues – une vingtaine cette année –, comme l'aide apportée à une association d’insertion pour l’achat de scooters ou encore celle accordée à une femme qui élève seule son enfant autiste. Le choix des opérations soutenues grâce à l'utilisation de la carte sociétaire revient, in fine, aux instances mutualistes, composées d'administrateurs de Caisses Locales, représentants élus des sociétaires.

Des buts qui « rapportent » gros !

Comme le rappelle aussi Bernard Crenn, la Caisse régionale a récemment ajouté à l’expression « un homme, une voix », chère au Crédit Agricole, la formule « un but, cinq euros » : « Nous avons en effet versé cette somme à l'association Action contre la faim pour chaque but marqué lors du Mondial Pupilles de football, organisé en juin dernier dans le département ». Au total, les jeunes gardiens de but sont allés chercher 672 fois le ballon dans leur filet !

© creditagricole.info / octobre 2011

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.