Paroles de sociétaires

Retrouvez le témoignage de sociétaires de tous âges et tous horizons. Le sociétariat avec leurs mots.

10 articles
Chaque année les sociétaires font entendre leur voix à l'occasion des AG de Caisses locales 4,30 min

Les assemblées générales de Caisses locales, point d’orgue de la vie coopérative

Ille-et-Vilaine : cap des 300 000 sociétaires ! 2,50 min

Le Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine passe le cap des 300 000 sociétaires !

Aurélie Delage est cliente sociétaire et administratrice de la Caisse locale de Soyaux située sur le territoire du Crédit Agricole Charente-Périgord. 1 min

« Je me retrouve dans cet engagement basé sur des valeurs de partage et de soutien au territoire et à la vie locale »

Florian Boucherie est client sociétaire et administrateur de la Caisse locale de Sarlat située sur le territoire du Crédit Agricole Charente-Périgord. 2 min

« Mon engagement au Crédit Agricole, c’est la continuité de mon activité »

Marion Perres Madiot, sociétaire du Crédit Agricole Val de France 2 min

« En agissant pour mon territoire, j’ai le sentiment de faire ma part »

Les sociétaires du Crédit Agricole font entendre leurs voix 4 mn 30

Les sociétaires font entendre leur voix

Dylan Grosbois,administrateur de la Caisse locale de Chalonnes-sur-Loire sur le territoire du Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine. 1 min

Dylan Grosbois : « Donner à la jeunesse un autre regard sur le rôle d’une banque »

Guillaume Lebas, administrateur de la Caisse locale de Criquetot-l’Esneval sur le territoire du Crédit Agricole Normandie-Seine. 2 min

Guillaume Lebas : « M’engager dans la vie locale me permet de sortir de ma bulle »

Benjamin Isach, élu de Caisse locale à Pamiers (Ariège) sur le territoire du Crédit Agricole Sud Méditerranée. 2 min

Benjamin Isach : « Je trouve ça important de donner l’envie à des jeunes d’être acteurs de leur territoire et d’oser entreprendre »

Julien Marie, sociétaire du Crédit Agricole.

Témoignage d’un sociétaire : « Contribuer à la dynamique économique de mon territoire est une idée qui me plaît »