Agir chaque jour dans l'intérêt de nos clients et de la société

Les points passerelle : témoignages des parties prenantes

Partager

Les premiers Points Passerelle ont vu le jour à la Caisse régionale du Nord Est. © 2017 iStockphoto

Françoise Meillon, conseillère
« Les Points Passerelle accueillent des gens confrontés à des événements de la vie qui les fragilisent financièrement, détaille Françoise Meillon, conseillère Point Passerelle au Crédit Agricole du MorbihanPerte d’emploi, maladie, décès, séparation : les causes sont variées et peuvent parfois se combiner pour créer des chocs difficilement absorbables par un budget ». Intégrés au Crédit Agricole ou dotés d’un statut d’association, les Points Passerelle adoptent tous la même méthode : « une première rencontre faite d’écoute attentive et d’un diagnostic approfondi, la recherche et la mise en place de solutions personnalisées et un suivi régulier jusqu’à l’amélioration significative de la situation ».

Sandrine Marquay, bénéfiaire
Sandrine Marquay a vécu tout ce processus d’accompagnement il y a quelques années. Alors que son conjoint était en congé longue maladie, elle a été licenciée. Le couple avait alors deux enfants scolarisés et un crédit immobilier contracté pour l’achat et la rénovation de leur résidence principale, du côté de Sarlat (24) : « Nos revenus ont fondu en un rien de temps, se souvient-elle. Notre conseillère bancaire nous a mis en contact avec une personne du Point Passerelle. Avec l’aide de celle-ci, nous avons établi un budget que nous avons essayé de suivre au plus près. »
La conseillère du Point Passerelle a obtenu auprès du Crédit Agricole une exonération de frais sur le découvert et une restructuration des prêts habitat et travaux. Elle a aussi aidé le couple à monter un dossier pour décrocher une subvention de l’Association nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah), avec un reste à charge financé par un micro-crédit personnel. Aujourd’hui, la famille semble tirée d’affaire. Sandrine a retrouvé rapidement un emploi chez un traiteur et a créé sa microentreprise en tant que formatrice en hôtellerie-restauration, son métier d’origine. Son fils aîné travaille en intérim dans la métallurgie et sa fille poursuit des études de photographie. Son conjoint a, certes, été licencié à son tour mais elle ne s’avoue pas vaincue : « Rien n’est jamais gagné mais nous avons stabilisé notre situation. Entre l’accompagnement de qualité dont nous avons bénéficié et notre envie de nous battre, je reste confiante. »

Pascale Panier, bénévole
L’une des particularités du dispositif Point Passerelle est de combiner l’expertise de conseillers du Crédit Agricole spécialement formés à cette démarche et la présence active de bénévoles comme Pascale Panier. Administratrice au Crédit Agricole Champagne-Bourgogne depuis onze ans, elle a rejoint le Point Passerelle de Troyes en 2012. Ancienne comptable dans l’automobile, cette jeune retraitée active se rend le plus disponible possible : « En moyenne, je suis deux dossiers simultanément. Je rencontre les bénéficiaires une fois par mois chez eux ». Pour Pascale Panier, c’est avant tout sa posture d’aidant qui contribue à instaurer une relation de confiance avec les personnes accompagnées : « L’écoute et l’absence de jugement sont les conditions qui permettent d’avancer ensemble pour trouver les meilleures solutions. »

Les conseillers Points Passerelle sont spécialement formés à cette démarche d’accompagnement. © 2017 iStockphoto

Près de 80 % des bénéficiaires rebondissent

Ce suivi au long cours (qui peut s’étaler sur trois ans, voire plus dans certains cas) est l’une des clés du succès des actions menées par les Points Passerelle. Près de 80 % des personnes bénéficiaires rebondissent et reviennent dans le circuit classique de leur agence bancaire. L’autre force du dispositif, c’est sa logique partenariale, de plus en plus soutenue. Dans le Morbihan, les Points Passerelle revendiquent le statut de « tiers de confiance » : ils interviennent de manière concertée avec les assistantes sociales du département (DISS), la Mutualité sociale agricole, les Restos du cœur, les services des impôts et même un garage automobile solidaire. Cette complémentarité d’actions profite aux bénéficiaires : dans les trois dernières années, le taux de sorties favorables a été doublé.

Voir aussi

Sur les routes des transitions en Val de France 7 min

La Route des Transitions fait étape en Val de France

Sport dans la Ville 6 min

Insertion professionnelle des jeunes : la passe décisive de « Sport dans la ville »

ID_Protect_VillagebyCA_Templin 5 min

ID Protect lutte contre l’usurpation d’identité

Un salon virtuel pour attirer des professionnels de santé dans le lot 4 min

Communes du Lot cherchent professionnels de santé

Qui mieux que le Crédit Agricole pour vous parler du rôle d'une banque coopérative et mutualiste ?

La Fédération nationale du Crédit Agricole

Instance politique du Crédit Agricole, la Fédération nationale du Crédit Agricole est une association loi 1901. Ses adhérents sont les Caisses régionales, représentées par leurs présidents et leurs directeurs généraux.

Mieux nous connaitre
FNCA échanges et concertation des Caisses régionales sur les grandes orientations du groupe Crédit Agricole