Points Passerelle, 25 ans d’utilité

Le 30/11/22 - Caisses régionales

Points Passerelle, 25 ans d’utilité 

Les Points Passerelle sont nés il y a vingt-cinq ans au Crédit Agricole du Nord Est. Il en existe aujourd’hui 92 sur le territoire français. Ce dispositif permet de venir en aide aux personnes fragilisées par un aléa de la vie.

lead V2
Une écoute bienveillante dans l'accompagnement et le suivi des bénéficiaires du dispositif Passerelle

Venir en aide aux personnes les plus fragiles, un engagement réaffirmé dans le projet sociétal du Crédit Agricole. Avec plus de 197 000 foyers accompagnés depuis la création des Points Passerelle, la banque mutualiste tient ses promesses. Mis en place en décembre 1997 à la Caisse régionale du Nord Est, le Point Passerelle aide les clients du Crédit Agricole, voire les non clients, fragilisés suite à un aléa de la vie (séparation, perte d’emploi, maladie...). Au total 35 Caisses régionales l’ont déployé, il existe aujourd’hui 92 lieux d’accueil répartis sur tout le territoire.  

Ces vingt-cinq ans au service des familles en difficultés démontrent la capacité d’une banque mutualiste comme le Crédit Agricole à œuvrer durablement en associant les acteurs clés de son territoire. Les Points passerelle ont également une mission de prévention et animent en moyenne 9 000 ateliers budgétaires chaque année. Ils visent notamment à donner les clés de gestion d’un budget.

 

134 conseillers Point Passerelle

Les personnes orientées vers un Point Passerelle sont d’abord accueillies et écoutées par un conseiller dédié – ils sont 134 sur tout le territoire national – Il s’agit bien souvent d’anciens conseillers clientèle ayant exercé pendant plusieurs années dans une agence bancaire. Un premier diagnostic budgétaire approfondi est établi. La situation de la personne est analysée, des solutions immédiates lui sont proposées (négociations avec les créanciers, actions sur les comptes, microcrédit…), des conseils de gestion budgétaire lui sont donnés mais pas que. Au-delà de l’aspect strictement financier, la démarche consiste aussi à appréhender la situation globale de la personne. A s’enquérir de son état psychique, moral et de sa situation sociale : « Souvent, au départ, les personnes craignent d’être jugées mais qu’elles se rassurent, nous ne sommes pas là pour ça. Au contraire, nous sommes là pour les aider. Une fois franchie la porte d’un Point Passerelle, les personnes ne sont plus seules. C’est le message qu’il faut retenir », affirme une conseillère Point Passerelle.

 

Un écosystème partenarial essentiel aux côtés des Points Passerelle

Dans ce contexte, le conseiller peut être amené à orienter la personne vers un professionnel qui pourra répondre précisément à une problématique identifiée puis lui proposer des solutions complémentaires (aide à la recherche d’emploi, accompagnement pour ouverture de droits, plan d’apurement, accès à des paniers alimentaires). Près de 350 partenaires locaux travaillent en lien avec les Points Passerelle dans les territoires. Cette synergie permet d’accompagner efficacement les personnes pendant en moyenne huit mois et les résultats sont effectifs dans la durée.

 

Le rôle clé des bénévoles

Les bénéficiaires peuvent en plus être suivis de façon régulière par des bénévoles - des retraités du Crédit Agricole ou des administrateurs de Caisse locale – qui leur portent une oreille attentive et leur apportent des réponses et des solutions. Ils sont ainsi près de 700 à donner de leur temps au profit des bénéficiaires.

 

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.