Nord Midi Pyrénées | Thème Coopération et mutualisme 
Le 10/02/20

Un stage de troisième pas comme les autres pour les élèves du collège de Montauban 

Chaque année, les élèves de troisième doivent effectuer un stage de découverte du monde professionnel. Le Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées a ainsi accueilli 12 élèves d’un collège classé Réseau d’éducation prioritaire pour une semaine un peu spéciale.

Istock
Le stage a été élaboré par le service Talents et compétences du Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées. © I Stock.

« Au programme… un escape game ! » L’annonce de l’activité du jour suscite à la fois incrédulité et amusement chez les élèves de 3e du collège Olympe de Gouges de Montauban (Tarn-et-Garonne). Un jeu d’aventure pour découvrir l’univers bancaire, voilà qui n’est pas banal !

En novembre 2019, ils étaient douze collégiens à suivre un stage de 3e au sein du Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées. Le dispositif a été élaboré par le service Talents et compétences de la Direction des ressources humaines de cette Caisse régionale. Découverte ludique des métiers de la banque, chasse au trésor pour découvrir les services du siège régional, atelier pour aider à prendre la parole en public, trucs et astuces pour organiser un CV ou rédiger une lettre de motivation, interviews de professionnels, visites d’agences… Le programme était dense ! 

Une opportunité d’élargir sa vision du monde professionnel

« Le stage a permis aux élèves de voir le monde de la banque tel qu’ils ne le connaissent pas, souligne José Jorge, principal du collège. Les familles ont fortement adhéré au projet : souvent défavorisées, elles ne disposent pas de réseau susceptible d’offrir de pareilles opportunités de stages. Cette vision positive a peut-être ouvert les yeux des collégiens sur de futures possibilités pour leur avenir professionnel. Ces initiatives, qui doivent s’inscrire dans la durée, participent vraiment à un climat social détendu et positif pour notre établissement. »

Sur tout le territoire, les Caisses régionales contribuent à l’insertion des jeunes issus de collèges classés REP et REP+ et de zones rurales. En tout, près de 300 collégiens de troisième ont ainsi été accueillis en 2019.