Côtes-d'Armor | Thème Développement durable 
Le 19/01/18

Aprobois, une scierie à la pointe de l'économie circulaire 

Implantée dans le Finistère et dans les Côtes-d'Armor, Aprobois transforme le bois en palettes, caisses ou voliges pour la construction. L’entreprise adaptée a également lancé une gamme de produits combustibles qu’elle fabrique dans une usine dédiée à Rostrenen (22). La Caisse régionale des Côtes-d’Armor l’accompagne.

aprobois-usine
Plus de 80 % des salariés d'Aprobois sont des personnes en situation de handicap.

Marchant à grandes enjambées entre les monticules de sciure de bois, Karine Mahé supervise le chargement d'un semi-remorque : « Chaque année, nous transformons 60 000 m³ de bois en palettes, caisses ou encore voliges pour la construction, explique la jeune femme. Et, nous valorisons la totalité des déchets en les transformant en pellets, des granulés destinés aux chaudières à bois. »

Une entreprise engagée dans l'économie circulaire

A la tête d'Aprobois, Karine Mahé a succédé à son père, fondateur de l'entreprise en 1988 à Carhaix (29). « Aprobois est une entreprise un peu particulière, sourit-elle. Plus de 80 % des salariés sont des personnes en situation de handicap. Mon père, qui enseignait autrefois auprès de ce public, a dès le départ voulu créer une entreprise adaptée. »

Autre caractéristique majeure d'Aprobois, son implication dans l'économie circulaire. A ce titre, l'entreprise était invitée a participer, en fin d'année 2017, à une rencontre à Kergloff (29). Ce premier rendez-vous des acteurs de l'économie circulaire était organisé à l'initiative de plusieurs Caisses locales de Crédit Agricole du Finistère.

Située au cœur de l’Argoat, dans un pays où la forêt est une véritable richesse, l'entreprise s'approvisionne exclusivement dans un rayon moyen de 50 km, chez des fournisseurs pratiquant une exploitation raisonnée de la forêt.

Une nouvelle usine pour produire des granulés de bois

Deuxième scierie la plus importante de Bretagne, Aprobois a lancé une gamme de produits combustibles sous la marque Celticoat (bois breton en langue bretonne). Pour la transformation, l'entreprise a investi près de 7 millions d'euros dans une usine dédiée, à Rostrenen (22). « Le Crédit Agricole des Côtes-d’Armor nous a permis de lancer ce nouveau projet, notamment via Unifergie, la filiale du groupe qui finance des projets d'énergie, d'environnement et d'aménagement du territoire. »

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.