Les Points Passerelle

Le 01/12/17 - Caisses régionales

Les Points Passerelle ont vingt ans 

Deux décennies après la naissance du premier Point Passerelle au Crédit Agricole du Nord Est, ce dispositif solidaire a fait ses preuves. Outre l'accompagnement de personnes en difficultés financières, la construction de partenariats et la mise en place d'actions de prévention témoignent de la diversité des solutions apportées.

Lead-4
Les premiers Points Passerelle ont vu le jour à la Caisse régionale du Nord Est. © 2017 iStockphoto

Déjà vingt ans que les Points Passerelle sont aux côtés des personnes fragilisées par les aléas de la vie. Une initiative prise au tournant de l'année 1997 par le Crédit Agricole du Nord Est : « Notre Caisse régionale est implantée sur la Marne, l'Aisne et les Ardennes. A l'époque, ces deux derniers départements payaient un lourd tribut social à la désindustrialisation, se souvient Carlos Ferreria, responsable de l'animation mutualiste. Nous avons alors créé cinq premiers Points Passerelle ; nous voulions établir un pont qui permettrait aux bénéficiaires d'enjamber leurs problèmes et se retrouver sur la bonne rive ».

Près de 80 lieux d’accueil

Cette idée solidaire a rapidement fait tache d'huile dans les Caisses régionales de Crédit Agricole et, aujourd'hui, près de 80 lieux d'accueil sont implantés sur le territoire français. « Le dispositif fonctionne grâce à la proximité réelle que nous entretenons avec les gens et à notre capacité à trouver des solutions nourrie par une bonne connaissance du territoire », analyse Dominique Lefebvre, président de la Fédération nationale du Crédit Agricole (FNCA).

Depuis la création du premier Point Passerelle, plus de 100 000 personnes ont été accompagnées par 124 conseillers et 930 accompagnants bénévoles, administrateurs ou anciens collaborateurs du Crédit Agricole.

Françoise Meillon, conseillère
« Les Points Passerelle accueillent des gens confrontés à des événements de la vie qui les fragilisent financièrement, détaille Françoise Meillon, conseillère Point Passerelle au Crédit Agricole du Morbihan. Perte d'emploi, maladie, décès, séparation : les causes sont variées et peuvent parfois se combiner pour créer des chocs difficilement absorbables par un budget ». Intégrés au Crédit Agricole ou dotés d'un statut d'association, les Points Passerelle adoptent tous la même méthode : « une première rencontre faite d'écoute attentive et d'un diagnostic approfondi, la recherche et la mise en place de solutions personnalisées et un suivi régulier jusqu'à l'amélioration significative de la situation ».

Lead-2

Combiner l'expertise de conseillers du Crédit Agricole et la présence active de bénévoles. © 2017 iStockphoto

Sandrine Marquay, bénéfiaire
Sandrine Marquay a vécu tout ce processus d'accompagnement il y a quelques années. Alors que son conjoint était en congé longue maladie, elle a été licenciée. Le couple avait alors deux enfants scolarisés et un crédit immobilier contracté pour l'achat et la rénovation de leur résidence principale, du côté de Sarlat (24) : « Nos revenus ont fondu en un rien de temps, se souvient-elle. Notre conseillère bancaire nous a mis en contact avec une personne du Point Passerelle. Avec l'aide de celle-ci, nous avons établi un budget que nous avons essayé de suivre au plus près. »
La conseillère du Point Passerelle a obtenu auprès du Crédit Agricole une exonération de frais sur le découvert et une restructuration des prêts habitat et travaux. Elle a aussi aidé le couple à monter un dossier pour décrocher une subvention de l'Association nationale pour l'amélioration de l'habitat (Anah), avec un reste à charge financé par un micro-crédit personnel. Aujourd'hui, la famille semble tirée d'affaire. Sandrine a retrouvé rapidement un emploi chez un traiteur et a créé sa microentreprise en tant que formatrice en hôtellerie-restauration, son métier d'origine. Son fils aîné travaille en intérim dans la métallurgie et sa fille poursuit des études de photographie. Son conjoint a, certes, été licencié à son tour mais elle ne s'avoue pas vaincue : « Rien n'est jamais gagné mais nous avons stabilisé notre situation. Entre l'accompagnement de qualité dont nous avons bénéficié et notre envie de nous battre, je reste confiante. »

Pascale Panier, bénévole
L'une des particularités du dispositif Point Passerelle est de combiner l'expertise de conseillers du Crédit Agricole spécialement formés à cette démarche et la présence active de bénévoles comme Pascale Panier. Administratrice au Crédit Agricole Champagne-Bourgogne depuis onze ans, elle a rejoint le Point Passerelle de Troyes en 2012. Ancienne comptable dans l'automobile, cette jeune retraitée active se rend le plus disponible possible : « En moyenne, je suis deux dossiers simultanément. Je rencontre les bénéficiaires une fois par mois chez eux ». Pour Pascale Panier, c'est avant tout sa posture d'aidant qui contribue à instaurer une relation de confiance avec les personnes accompagnées : « L'écoute et l'absence de jugement sont les conditions qui permettent d'avancer ensemble pour trouver les meilleures solutions. »

Lead-5

Les conseillers Points Passerelle sont spécialement formés à cette démarche d'accompagnement. © 2017 iStockphoto

Près de 80 % des bénéficiaires rebondissent

Ce suivi au long cours (qui peut s'étaler sur trois ans, voire plus dans certains cas) est l'une des clés du succès des actions menées par les Points Passerelle. Près de 80 % des personnes bénéficiaires rebondissent et reviennent dans le circuit classique de leur agence bancaire. L'autre force du dispositif, c'est sa logique partenariale, de plus en plus soutenue. Dans le Morbihan, les Points Passerelle revendiquent le statut de « tiers de confiance » : ils interviennent de manière concertée avec les assistantes sociales du département (DISS), la Mutualité sociale agricole, les Restos du cœur, les services des impôts et même un garage automobile solidaire. Cette complémentarité d'actions profite aux bénéficiaires : dans les trois dernières années, le taux de sorties favorables a été doublé.

Miser sur la prévention avec les ateliers budgétaires

Les Points Passerelle développent également des actions de prévention, à l'instar de celles organisées en direction des jeunes par le Point Passerelle Atlantique-Vendée : « Nous avons mis en place des ateliers budgétaires pour leur permettre d’acquérir les bases de la gestion de budget et la connaissance de l'univers bancaire, détaille Anne Glévarec, sa responsable. Nous intervenons dans des foyers de jeunes travailleurs, des maisons familiales rurales, des missions locales ou encore des lycées agricoles. Nous utilisons Budgetissimo, un jeu imaginé par Familles Rurales, qui est un excellent moyen de faire participer les jeunes. Ce rôle d'éducation budgétaire est une évidence pour une banque comme la nôtre, c'est de notre responsabilité sociale ».

 Lead-3

Les Points Passerelle misent sur la prévention avec les ateliers budgétaires. © 2017 iStockphoto

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.