Thème Finance 
Le 10/04/12

Le microcrédit personnel, un coup de pouce pour sortir d’une impasse 

Réservé aux personnes démunies n’ayant pas accès au crédit classique, le microcrédit personnel est une réponse solidaire lié à un besoin social. Face à l’accroissement des exclusions bancaires en France, le Crédit Agricole s’implique en faveur de son déploiement.

Le microcrédit personnel
Bénévoles du Point Passerelle Charente-Périgord, en cours de formation avec la CPAM, en septembre 2011

Comment faire pour financer des projets personnels quand il manque les garanties nécessaires pour souscrire un prêt ? Soutenues par des associations ou des organismes sociaux (CCAS, Restos du cœur, etc.) qui les aident à préparer un dossier, les personnes menacées d’exclusion bancaire peuvent demander un microcrédit personnel.

Ce prêt leur permet de financer une formation, de faire face à des frais de santé, d’acheter de l’électroménager pour leur logement, un deux roues pour aller travailler... Ce prêt de faible montant (entre 300 et 3 000 euros en moyenne) a une durée de remboursement qui n’excède pas trois ans.

Avec les Points Passerelle, un accompagnement spécialisé pour la clientèle fragilisée

Le Crédit Agricole, pour mieux détecter les bénéficiaires et les accompagner, s’appuie sur les Points Passerelle. Ce dispositif soutient les clients fragilisés par un accident de la vie, leur permet de parler de leurs problèmes d’argent et d’être conseillés afin de trouver une solution. En effet, le microcrédit seul ne résout pas tous les problèmes.

Le Point Passerelle propose aux requérants un suivi très complet, au niveau financier et personnel. « Nous avons par exemple financé une formation d’ambulancière à une jeune mère célibataire. Au-delà, nous l’avons aidée à déménager, à trouver une garde pour son enfant et à décrocher un CDI », explique Patricia Sabatier, responsable des Points Passerelle au Crédit Agricole Charente-Périgord.

Cet accompagnement social est essentiel au succès du dispositif. « Il nous permet de remettre en selle des personnes plus rapidement et surtout durablement », se réjouit Patricia Sabatier. En effet, le taux de remboursement d’un prêt personnel suite à un accompagnement Passerelle avoisine les 96 %. Une vraie réussite.

Offrir une réponse adaptée aux clients en difficulté

De son côté, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes accompagne et soutient plus de 210 projets : chaque bénéficiaire signe une convention d'accompagnement avec un administrateur de sa Caisse locale.

« Ce dispositif alliant les compétences du réseau commercial (collaborateurs) et celles du réseau mutualiste (administrateurs) réaffirme notre différence de banque coopérative et régionale », indique Christine Zucchi, animatrice solidarité au Crédit Agricole Sud Rhône Alpes« C’est un travail d’équipe et nous sommes fiers d’être utiles en offrant une autre forme de réponse à nos clients en difficulté, afin de les conduire à une relation bancaire durable. Leurs témoignages nous incitent à poursuivre et à intensifier nos actions dans ce domaine. »

Pour compléter l'offre de microcrédit, une ADI (assurance décès invalidité) est offerte afin de mieux couvrir le client accompagné.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.