Crédit Agricole | Thème Développement économique 
Le 10/01/23

Cap sur le capital investissement 

Financer les entreprises est au cœur du métier de banquier, investir et entrer à leur capital aussi. A ce titre, différentes structures existent au sein du groupe Crédit Agricole pour accompagner les entreprises du territoire dans leur développement, dont les sociétés de capital investissement régionales et IDIA Capital Investissement, d’envergure nationale.

travailleurs-au-transport-commercial-daccueil.jpg s=1024x1024&w=is&k=20&c=NqzAm1b05J5baXenB5LFdWj-A94MFNib8G OQ6M8Ifw=
En 2021, les sociétés de capital investissement du groupe ont investi près de 600 M€ (vs 431 M€ en 2020 et 493 M€ en 2019) pour financer le développement, la transmission ou la création d’entreprises.

Investir dans de nouveaux outils, s’agrandir, recruter de nouveaux collaborateurs, se développer à l’international, transmettre une société, racheter des parts…  Pour mener à bien leurs différents projets, les entreprises ont besoin de fonds propres. « Le premier réflexe d’une entreprise qui a besoin de se développer, c’est de solliciter un financement, notamment auprès des banques. Lorsque le financement ne suffit plus, il est proposé aux dirigeants d’avoir recours à des investisseurs afin de renforcer leurs fonds propres, ce qui permet à l’entreprise de diminuer ses risques et de poursuivre son développement », explique Anne-Caroline Pace-Tuffery, directrice générale d’IDIA Capital Investissement, structure de capital investissement nationale du Crédit Agricole. 

 

4,4 milliards d’euros investis

Le groupe Crédit Agricole a actuellement investi 4,4 milliards d’euros dans des entreprises régionales, tous secteurs confondus. Si l’une des activités majeures de la banque est de financer leur développement, celle du capital investissement leur permet de renforcer leurs fonds propres pour soutenir la durabilité de ce développement. Le groupe Crédit Agricole investit toujours de manière « minoritaire » dans les entreprises. Pourquoi minoritaire ? Le but des sociétés de gestion du groupe n’est pas de racheter des entreprises mais bien de soutenir leurs activités dans les territoires afin de maintenir une dynamique économique. « Notre métier, c’est d’être utile et rentable mais surtout utile, de créer de la valeur aux côtés des dirigeants dont on devient les partenaires », affirme Anne-Caroline Pace-Tuffery. Et Jean-Luc Créach, président du club haut-de-bilan (ndlr : qui réunit les sociétés de capital investissement des Caisses régionales (SCIR)) d’ajouter : « Nous investissons minoritairement dans les PME et les ETI avec des tickets qui vont de quelques centaines de milliers d’euros jusqu’à 10 ou 15 millions d’euros pour les ETI les plus grosses. Parfois, nous investissons en commun avec IDIA Capital Investissement afin d’engager plus d’argent que la structure régionale seule ne peut le faire. »

 

La banque devient coactionnaire des entreprises

Depuis plus de trente ans, IDIA Capital Investissement soutient les dirigeants des ETI et PME du territoire dans leur croissance en engageant les fonds propres du groupe (ndlr : depuis cinq ans, les fonds confiés à IDIA CI proviennent des Caisses régionales et de CA S.A.) au travers de prises de participations allant de 1 à 50 M€ dans tous les secteurs d’activité. « Notre métier, nous le faisons pour le compte des réseaux et notamment des Caisses régionales, et il arrive en complément de celui du financement, enrichissant ainsi l’offre du groupe. Nous devenons alors coactionnaires de l’entreprise, ce qui permet de renforcer les liens entre le Crédit Agricole et ses clients, les entreprises », explique Anne-Caroline Pace-Tuffery. 

 

38 sociétés de capital investissement régionales

L’activité de capital investissement au sein du groupe se déploie sur tous les territoires des Caisses régionales par l’intermédiaire de 38 sociétés d’investissement régionales dont Unexo, Carvest, Socadif, Sofipaca, Sofilaro, Nord Capital Partenaires… (ndlr : voir itw Jean-Luc Créach) en complément parfois du soutien d’IDIA CI qui bénéficie d’expertises clés dans l’agroalimentaire, le viticole, le foncier forêts bois, la transition énergétique.

« Le métier d’investisseur est très réglementé par l’Autorité des Marchés Financiers. Il s’agit de ne pas mélanger l’activité haut-de-bilan (investissement) à celle du bas-de-bilan (financement), ce sont deux activités bien séparées et dans le cas contraire, il pourrait y avoir un risque de conflit d’intérêts. C’est pourquoi il existe des sociétés d’investissement régionales, filiales des Caisses régionales et dédiées uniquement à l’activité d’investissement », développe Stéphanie Renault, directrice marchés et clients à la Fédération nationale du CA.

IDIA Capital Investissement investit en moyenne 150 millions d’euros par an et, au-delà des pôles d’expertises, dispose aussi de compétences transverses dans le domaine juridique, de la RSE qui maîtrise les questions autour des critères ESG, en risques et conformité. Au total, cela représente un écosystème complet d’une soixantaine de personnes permettant de répondre aux enjeux des entreprises accompagnées, notamment celui de la RSE. Sujet incontournable. « Aujourd’hui, il n’est pas facile de recruter des personnes expertes. Dans ce domaine, c’est la guerre des talents. Pourtant, il n’existe plus de finance autre que verte », confie Anne-Caroline Pace-Tuffery.

En 2021, les sociétés de capital investissement du groupe ont investi près de 600 M€ (vs 431 M€ en 2020 et 493 M€ en 2019) pour financer le développement, la transmission ou la création d’entreprises.

 

A lire en complément :

Interview de Jean-Luc Créach, directeur général d’Unexo et président du club haut-de-bilan

Atlantic Nature, l’entreprise accompagnée par Unexo et IDIA Capital Investissement

 

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.