Agir chaque jour dans l'intérêt de nos clients et de la société

Comptoir de campagne, nouvel élan commercial pour les campagnes

Climat

Partager

Sylviane Barcet, associée dirigeante et responsable du développement. © DR.

Associées à la tête de comptoir de campagne, Virginie Hils et Sylviane Barcet s’adossent sur les circuits courts pour ramener le commerce de détail en zone rurale.

À l’origine, en 2015, Virginie Hils porte un projet consistant à développer une conciergerie rurale. Lorsque Sylviane Barcet la rejoint quelques mois plus tard, les deux jeunes femmes décident finalement de développer un concept plus large, mais toujours orienté vers le service aux habitants des communes rurales. Pour décliner leur proposition commerciale, elles créent la société Comptoir de Campagne et structurent leur offre en trois grands volets. « En premier lieu, nous proposons une offre d’épicerie, basée sur des produits locaux et approvisionnée en circuit court. Ensuite, nous déclinons des services de proximité intégrant le gaz, la poste, l’envoi et la réception de colis. Enfin, nous assurons une offre que je qualifierais de convivialité, avec de la petite restauration et un bar, pour que les gens se rencontrent et échangent », explique Sylviane Barcet.

Redonner vie aux communes rurales

Derrière ce projet basé avant tout sur l’humain, il y a un constat que partagent les deux associées : au moment où l’exode urbain vers les campagnes s’amplifie, un village sur deux ne dispose plus du moindre commerce. Avec leurs comptoirs, elles entendent donc redonner vie à des petites communes devenues des cités-dortoirs sans âme. « Nous voulons renforcer le lien social dans ces villages, tout en participant au développement de l’économie locale. Pour cela, nous faisons travailler les producteurs locaux, en insistant sur le caractère artisanal, bio ou raisonné, de leur production. Enfin, notre dernier objectif est de créer des emplois là où le marché du travail est assoupi », ajoute Sylviane Barcet.

L’enseigne compte onze points de vente

Cinq ans après l’ouverture d’un premier magasin à Champdieu, dans la Loire, Comptoir de Campagne compte aujourd’hui onze points de vente. Quatre sont installés dans la Loire, les autres étant dans le Rhône, la Saône-et-Loire, l’Isère et la Savoie. Pour développer leur concept, elles ont notamment pu s’appuyer sur le Crédit Agricole Loire Haute-Loire, qui les a toujours accompagnées dans leurs investissements ligériens. « Le marché est porteur et nous avons de réelles ambitions de développement en région Auvergne Rhône Alpes et dans les régions voisines, conclut Sylviane Barcet. Une franchise sociale a d’ailleurs été créée fin 2020.

 

 

Voir aussi

En voir plus
Interview croisée d'Eric Campos Crédit Agricole SA et de Nicolas Langevin CA Toulouse 31 6 min

La transition climatique va-t-elle réinventer le métier de banquier ?

Les déchets dans le viseur de LitterSnap 6 min

Les déchets dans le viseur de LitterSnap

Epargne responsable_Amundi_climat 2 min

L’épargne environnementale : Amundi montre la voie

Thierry Langreney, fondateur de l'ONG Les Ateliers du Futur 4 min

Assurance et climat : le point de vue de Thierry Langreney

En voir plus
Qui mieux que le Crédit Agricole pour vous parler du rôle d'une banque coopérative et mutualiste ?

La Fédération nationale du Crédit Agricole

Instance politique du Crédit Agricole, la Fédération nationale du Crédit Agricole est une association loi 1901. Ses adhérents sont les Caisses régionales, représentées par leurs présidents et leurs directeurs généraux.

Mieux nous connaitre
FNCA échanges et concertation des Caisses régionales sur les grandes orientations du groupe Crédit Agricole