Agir chaque jour dans l'intérêt de nos clients et de la société

Biose Industrie, bouillonnant de santé

Financement

Partager

Accompagner le développement des solutions thérapeutiques axées sur le microbiote.

Biose Industrie, leader mondial dans le développement et la production de médicaments microbiotiques (LBP), va investir 80 millions d’euros pour développer les capacités du site situé à Aurillac et embaucher 200 personnes. Le Crédit Agricole Centre France est chef de file du pool bancaire qui finance l’opération. Le fonds d’investissement L-GAM et l’Etat, via Bpifrance, sont devenus actionnaires majoritaires de ce champion du microbiote.

L’économie est en effervescence au pays des volcans d’Auvergne. A Aurillac, le leader mondial de la conception et de la fabrication de substances microbiotiques pour la santé humaine va investir 80 millions d’euros pour augmenter ses capacités industrielles.

Cette nouvelle phase de développement du groupe s’inscrit dans le projet des deux nouveaux actionnaires majoritaires, le fonds d’investissement L-GAM et l’Etat, via Bpifrance et le programme French Tech Souveraineté.

Un pool bancaire, mené par le Crédit Agricole Centre-France – et constitué de la Société Générale, de la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes et de LCL – est à la manœuvre pour financer l’acquisition du groupe et les nouveaux investissements prévus sur l’horizon du plan.

Cette opération est une étape qualifiée de « majeure » pour l’ambitieux PDG de Biose Industrie Adrien Nivoliez. Ce biologiste, en charge des activités de Recherche et Développement au sein de l’entreprise, s’est confié au journal La Montagne : « (…) L’arrivée des deux actionnaires est une reconnaissance de tout le travail réalisé depuis cinq ans et projette toute l’ambition que l’on a pour les cinq prochaines années à venir. »

Traiter les maladies différemment

Adrien Nivoliez accompagne le développement des solutions thérapeutiques axées sur le microbiote. L’utilisation de micro-organismes crée une nouvelle catégorie de médicaments innovants. Biose Industrie s’inscrit comme le leader mondial de la bioproduction de ces thérapies du futur au service de la santé du vivant. Sa mission est de développer tous les savoir-faire analytiques et industriels pour accompagner ses clients et parvenir ainsi à traiter les malades différemment, en se concentrant principalement sur leur microbiome. Il est à l’origine de la transformation de Biose Industrie et a parié sur son savoir-faire pour opérer un virage audacieux. Et pour cause. « Installée à Aurillac depuis 1951, l’entreprise était à l’origine spécialisée dans la production de bactéries dérivée de la production laitière, racontent Vincent Becquevort et Bertrand Perrot, chargés d’affaires au Crédit Agricole Centre-France, banque historique de Biose Industrie. « En véritable visionnaire, Adrien Nivoliez a souhaité orienter l’activité vers le secteur de la santé et plus particulièrement l’accompagnement du développement des médicaments à base de vivant. Aujourd’hui, des premiers médicaments microbiotiques sont reconnus pour leur efficacité dans le traitement de pathologies en lien notamment avec le microbiote intestinal et vont arriver sur le marché », résument-t-ils.

La santé au cœur des priorités

Pour accompagner Biose Industrie dans sa stratégie de développement, le pool bancaire va financer l’accroissement de ses capacités industrielles et le renforcement des différentes fonctions du groupe.

L’entreprise aurillacoise bénéficie d’une expertise industrielle à nul autre pareil dans le monde. L’enjeu est donc d’accélérer encore pour maintenir sa place de leader et faire vivre le territoire grâce aux 200 embauches prévues dans les secteurs de la R&D, de la production, de la qualité… Elles viendront s’ajouter aux 300 personnes déjà en place. Des postes indispensables à la fabrication de ces microbiotiques pour la santé humaine.

Voir aussi

En voir plus
Interview croisée d'Eric Campos Crédit Agricole SA et de Nicolas Langevin CA Toulouse 31 6 min

La transition climatique va-t-elle réinventer le métier de banquier ?

Le Pic _ Clermond_Ferrand 3 min

Le Pic de Clermont-Ferrand

Le podcast « Les Énergiculteurs » consacre un épisode à la méthanisation par le Crédit Agricole Nord Est 10 min

Le podcast « Les Énergiculteurs » consacre un épisode à la méthanisation

Epargne responsable_Amundi_climat 2 min

L’épargne environnementale : Amundi montre la voie

En voir plus
Qui mieux que le Crédit Agricole pour vous parler du rôle d'une banque coopérative et mutualiste ?

La Fédération nationale du Crédit Agricole

Instance politique du Crédit Agricole, la Fédération nationale du Crédit Agricole est une association loi 1901. Ses adhérents sont les Caisses régionales, représentées par leurs présidents et leurs directeurs généraux.

Mieux nous connaitre
FNCA échanges et concertation des Caisses régionales sur les grandes orientations du groupe Crédit Agricole