Crédit Agricole : Résultats du quatrième trimestre et de l'année 2017

Le 14/02/18

1 - Exigences P2R proforma 2019 confirmées en décembre 2017 par la BCE
2 - Dans l’ensemble de ce communiqué, le terme de « sous-jacent » fait référence à des soldes intermédiaires de gestion ajustés des éléments spécifiques détaillés en p. 19 et suivantes
3-  Moyenne des quatre derniers trimestres glissants, annualisé
4 - Impact après minoritaires, net du remboursement de la taxe de 3% sur les dividendes ; IDA/IDP = impôts différés actifs/passifs
5 - En combinant les contributions au résultat sous-jacent d’Amundi et de Pioneer Investments et en tenant compte des amortissements de contrats de distribution en 2017 et 2016

Lire la suite 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi

En voir plus

Résultats appel à projets 2017 « Désertification médicale et accès aux soins » 18 nouveaux projets accompagnés

Le 09/02/18

 

 

La Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement (CASD), reconnue d’utilité publique, dévoile aujourd’hui les 18 projets sélectionnés parmi les 75 initiatives reçues, à l’issue de la 2e édition de son appel à projets en faveur de l’accès aux soins dans les déserts médicaux. Ces projets bénéficieront d’un soutien financier d’un an pour un montant global de 400 000 €.

Avec cet appel à projets, la Fondation CASD poursuit un objectif clair : identifier les solutions permettant de garantir l’accès aux soins pour tous et en tous lieux, avec une attention particulière, cette année, auxprojets bénéficiant aux personnes âgées, aux personnes précaires ou aux jeunes.

De ces projets divers qui répondent à des problématiques locales, plusieurs types de solutions émergent pour renforcer l'accès aux soins :

  • les dispositifs de soins mobiles pour aller au contact des personnes les plus défavorisées et éloignées du parcours de soins ;
  • les structures médico-sociales pour orienter les publics fragilisés dans leur parcours de soins et mieux leur faire connaître leurs droits ;
  • les services numériques visant à maintenir une qualité de vie optimale et rendre plus autonomes les bénéficiaires ;
  • et, dans une moindre mesure, les maisons de santé pluridisciplinaires pour inciter les médecins à s’installer dans des zones urbanisées ou rurales, où la démographie médicale est décroissante.

Le jury composé de représentants de la Fondation CASD, de la Médicale, de la CAMCA, compagnies d’assurance du groupe Crédit Agricole, et de personnalités qualifiées (représentant le monde médical, les pouvoirs publics et les médias…) a sélectionné les projets du fait de leurs impacts réels et durables, et de leur caractère original et innovant. Il a distingué 3 projets « coups de coeur ». Depuis sa créationfin 2014, la Fondation CASD a soutenu 112 projets pour un montant cumulé de près de 3 millions d’euros, dont 36 projets dans le cadre des appels à projets nationaux.

Découvrez ici la présentation des 18 projets lauréats !

Zoom sur les 3 projets « coups de coeur » du jury

  • Un bus pour aller à la rencontre des personnes les plus éloignées du parcours de soins à Saint-Nazaire, par l’association A vos soins [catégorie soins mobiles et mobilités] 8 000 €

Depuis avril 2017, le bus « le MarSOINS » propose dans les quartiers prioritaires de Saint-Nazaire, des dépistages encadrés par des professionnels de santé dans les domaines dentaire, ostéopathique, optique, auditif ou encore dédié au VIH. En cinq mois d’activité, l’association a réalisé 196 dépistages. Près de 60% des dépistages ont été suivis d’une orientation vers un médecin généraliste ou un spécialiste.

  • La plateforme MICI : proposer un bouquet de services aux malades de Crohn pour favoriser le maintien d’une qualité de vie optimale, par l’association François Aupetit [catégorie e-santéet technologies] 50 000 €

Cette plateforme met à disposition du malade un carnet de santé regroupant tous ses documents en ligne dans un environnement sécurisé. Elle propose également des e-learning sur la maladie, les traitements, la nutrition, des forums d'échanges, etc.

  • Une nouvelle organisation du travail pour les infirmiers à domicile, centrée sur un exercicecollectif, par l’association « Soignons Humain » en Hauts-de-France [catégorie parcours desoins et médiation] 32 000 €

L’objectif de cette organisation est d’offrir aux infirmiers libéraux la possibilité de se faire remplacer, d’avoir un lieu pour échanger, de construire des partenariats et des projets de prévention. Le projet vise à accompagner les professionnels de santé qui souhaitent sortir de leur isolement professionnel. L’association réunit déjà trois équipes et souhaite en ouvrir unequatrième, sur le territoire de Merville-La Gorgue-Estaires (Nord).

Les chiffres-clés

  • 18 projets soutenus
  • 400 000 euros attribués

Répartition des projets par thèmes

 

 

 

 Contact presse : Caroline de Cassagne : 01.49.53.41.72 caroline.decassagne@ca-fnca.fr

Voir aussi

En voir plus

Coop FR, les entreprises coopératives contribuent aux débats sur la réforme de l'entreprise

Le 01/02/18

Communiqué, le 29 janvier 2018

 

La voie coopérative, une façon ouverte et responsable de « faire entreprise »

Dans le cadre du Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (PACTE), Coop FR, organisation représentative des entreprises coopératives françaises, contribue aux débats sur la vision de l’entreprise et souhaite être entendue par la mission « Entreprises et intérêt général ». La publication de l’édition 2018 du Panorama des entreprises coopératives témoigne de son poids économique et de la pertinence de son modèle entrepreneurial collectif.

Par sa capacité à « faire entreprise ensemble », la voie coopérative est originale et doit faire partie du référentiel des entreprises. De par leur gouvernance démocratique et le partage de la valeur inscrits dans leur statut, les coopératives constituent depuis des décennies l’une des formes les plus abouties d’entreprise à mission collective.

Coop FR souhaite que la voie coopérative vienne nourrir la réflexion sur la place et le rôle de l’entreprise dans la société. Ainsi, elle veillera à ce que : 

  • l’évolution du droit positif (soit par modification de la définition de la société dans le code civil ou par création de nouvelles catégories d’entreprises) soit justifiée par une incapacité des formes sociales actuelles à réaliser les attentes du législateur ;
  • l’évolution du droit des entreprises ne conduise pas à une discrimination à l’encontre du secteur coopératif, dans le domaine fiscal par exemple, alors que la voie coopérative est apte à satisfaire nombre de besoins et de répondre à bien des attentes ;
  • l’attribution ou la reconnaissance d’attributs spécifiques à certaines catégories d’entreprises se traduise par un renforcement des obligations d’information des associés et du public.

La voie coopérative fait partie du référentiel de droit commun de manières d’entreprendre, toute évolution législative doit viser à affirmer le rôle positif de la diversité en ce domaine.

La France est un important pays coopératif, tant par la taille que la diversité de son secteur coopératif. En témoigne l’édition 2018 du Panorama des entreprises coopératives publiée par Coop FR, qui confirme les performances économiques des entreprises coopératives, voire leur position de leaders sur de nombreux marchés.

10 ans de croissance : un modèle économique solide

Avec un chiffre d’affaires cumulé de 320 milliards d’euros (+3% par rapport à 2014), les entreprises coopératives représentent quasiment trois fois le secteur de l’automobile ! Les coopératives sont présentes dans tous les secteurs et sont pour certaines leaders sur leurs marchés. Elles représentent 70% de l’activité banque de détail, 40% de l’agro-alimentaire et 30% du commerce de détail en France.

Avec 1,3 million de salariés, la coopération est un employeur majeur en France, en milieu rural, en zone urbaine, au cœur des centres-villes et en périphérie. La part des salariés travaillant dans les coopératives est de 5,5%, en hausse constante depuis 2008 (5,1% en 2014 et 4,2% en 2008).

81% des 100 premières coopératives, parmi lesquelles des marques et enseignes connues de tous les Français, ont leur siège social en région ! Les entreprises coopératives sont ancrées localement et non délocalisables.

Un modèle entrepreneurial qui répond aux besoins des citoyens

1 Français sur 3 est membre d’au moins une coopérative ! Ces entreprises comptent 27,5 millions de sociétaires, qui peuvent être entrepreneurs (agriculteurs, artisans, commerçants…), usagers, clients, ou salariés, et associés de leur coopérative. Leur modèle d’entreprise s’appuie sur une gouvernance démocratique et une juste redistribution de la valeur créée.

Dans son édition 2018, le Panorama des entreprises coopératives présente de nombreuses réponses aux besoins des citoyens et aux enjeux de la société actuelle. La coopérative est un outil de développement bien adapté aux enjeux de demain. Mobilisation citoyenne en matière énergétique, innovation dans le numérique et l’économie collaborative, vente en circuits courts, engagements pour une alimentation durable, habitat participatif, création d’un supermarché coopératif et participatif en zone rurale, financement de l’économie locale par les banques coopératives, éducation à la coopération, etc. Toutes ces initiatives confirment la pertinence d’un modèle entrepreneurial collectif.

Lire l’intégralité de la position de Coop FR sur la réforme de l’entreprise

Télécharger l’édition 2018 du Panorama des entreprises coopératives

A propos de Coop FR

Coop FR est l’organisation représentative du mouvement coopératif français. 
Créée en 1968, elle est la voix de plus de 22 500 entreprises coopératives françaises présentes dans tous les secteurs d’activité, de ses 27,5 millions de sociétaires et du million de salariés qu’elles emploient. Elle regroupe les secteurs suivants : agriculture, banque, commerce, consommateurs, logement, artisanat, production de biens et de services, pêche, transport, et éducation.

Contact Presse : Chrystel Giraud-Dumaire – Tél. : 01 42 93 90 76 – cgiraud@entreprises.coop


En voir plus

Le Groupe Crédit Agricole lance un startup studio « La Fabrique by CA » pour la création et la croissance de startups

Le 30/01/18

En-tete-cp-GCA

 

MONTROUGE, FRANCE, 30 Janvier 2018

 

Le Crédit Agricole crée un startup studio pour favoriser l’innovation du Groupe, gagner en agilité et accélérer le time to market des nouveaux projets, en créant ou accélérant des start-ups dont les solutions viendront enrichir celles du groupe. Les startups seront accompagnées pour leur financement et leur développement commercial et opérationnel.

Solutions de financement
Dotée de moyens financiers propres, La Fabrique by CA a la capacité d’intervenir en capital et d’accompagner les startups en terme de financement.

Mentoring stratégique
Au sein de la « Fabrique by CA », une équipe est dédiée pour l’accompagnement stratégique des startups. Ces collaborateurs peuvent intervenir pour créer la startup avec l’entrepreneur ou apporter leur expérience et expertise dans les domaines techniques, le business développement ou le marketing. Des experts peuvent également être sollicités en appui sur des domaines spécifiques.

Accompagnement opérationnel
Le Groupe Crédit Agricole va favoriser la collaboration entre les entrepreneurs et ses propres partenaires. La « Fabrique by CA » propose également à ces startups de mettre à leur disposition les réseaux du Groupe pour réaliser des tests et des retours d’expérience de leur projet.

Les startups sélectionnées pourront bénéficier du réseau des « Villages by CA » des Caisses régionales du Crédit Agricole et être accueillies au sein de ces pépinières de startups réparties dans les grandes villes françaises.   

L’animation de ce startup studio est confiée à Laurent Darmon actuellement en charge de l’innovation digitale au sein de Crédit Agricole S.A.

Cette initiative complète l’écosystème d’innovation du Groupe Crédit Agricole, composé des fonds d’innovation, des 20 « Villages by CA », du CA Store et des différents « Labs » du Groupe.

 

Contacts presse crédit agricole

Charlotte de Chavagnac          + 33 1 57 72 11 17 charlotte.dechavagnac@credit-agricole-sa.fr

Olivier Tassain                         + 33 1 43 23 25 41 olivier.tassain@credit-agricole-sa.fr

Caroline de Cassagne             + 33 1 49 53 39 72  caroline.decassagne@ca-fnca.fr

Voir aussi

En voir plus

Le Crédit Agricole lance « Sport comme Ecole de la Vie », une ambition forte qui rassemble ses engagements dans le sport, portée par son ambassadeur Teddy Riner.

Le 15/12/17
Thème Animation du territoire 

MONTROUGE, FRANCE, 14 Décembre 2017

Banque mutualiste et coopérative, le Crédit Agricole souhaite porter les valeurs du sport avec une ambition forte « le Sport comme École de la Vie ». Pour le lancement, le Crédit Agricole a réuni autour de son emblématique ambassadeur Teddy Riner des intervenants de renom pour partager leur expérience autour des valeurs du sport. Une websérie originale accompagnera ce nouveau positionnement.

Le Sport est une formidable école de la vie  

Première banque des Français, le Crédit Agricole soutient depuis très longtemps ceux qui font vivre le sport et ses valeurs. Cette histoire a débuté avec le football il y a plus de 40 ans, sport N°1 en France. Ce sont aujourd’hui 27 sports qui sont accompagnés, plus de 2000 clubs soutenus chaque saison et 6000 collaborateurs et administrateurs impliqués bénévolement dans le sport en région.

Plus qu’un loisir, le sport est un des moteurs du « vivre ensemble », l’un des derniers endroits où se retrouvent les Français dans leur diversité. Le sport, c’est aussi une école qui permet à chacun de se réaliser, de grandir et d’avancer dans la vie. Les valeurs qu’il porte sont riches d’enseignements : dépassement de soi, estime de soi, humilité, respect, gestion de la pression, mais aussi apprentissage de l’échec (et du succès), capacité à faire face… « Au Crédit Agricole, nous pensons que les valeurs que l’on apprend par le sport sont utiles toute la vie et permettent d’être plus fort. « Le Sport comme École de la Vie » incarne l’ensemble des engagements du Crédit Agricole dans le sport sur tout le territoire. » souligne Nicole Derrien, Directrice de la Marque et de la Communication – Crédit Agricole S.A.

Il existe dans toutes les Caisses régionales de Crédit Agricole de très nombreux partenariats sportifs. Ces initiatives utiles socialement vont continuer à incarner l’ambition du Crédit Agricole sur le terrain et porter des valeurs parfaitement en phase avec son ADN de banque coopérative et mutualiste engagée dans l’animation des territoires. Chaque Caisse régionale de Crédit Agricole, aux côtés des clubs, des éducateurs et des bénévoles, va œuvrer à mettre en lumière les initiatives régionales incarnant le mieux les valeurs éducatives du sport. Deux exemples régionaux : le Programme d’insertion professionnelle par le sport avec l’APELS (Agence pour l’Education par le Sport) noué avec la Caisse régionale Normandie Seine ou encore la Caisse régionale Centre Est et Sport dans la Ville avec le programme « Job dans la ville » dont la vocation est de favoriser la formation et l’insertion professionnelle de jeunes issus de quartiers prioritaires inscrit à Sport dans la ville.

Les Talks by CA du 14 décembre 2017 : un moment unique avec des témoignages inspirants

Avec la participation de son emblématique ambassadeur Teddy Riner, le Crédit Agricole a réuni ce jour, au Village by CA, des intervenants de renom pour témoigner autour des valeurs du sport. Nicole Abar, ancienne membre de l’équipe de France féminine de football, Michaël Jeremiasz, Champion paralympique de tennis, ou encore Murielle Hurtis, Championne du Monde du relais 4 x 100m et du 200m, Thierry Marx, Chef exécutif et Directeur de la restauration du Mandarin Oriental et bien d’autres invités ont partagé leur expérience autour des valeurs du sport. Un moment unique, retransmis en live sur la page Facebook du Crédit Agricole et à retrouver sur la page credit-agricole.fr/sports.

Des contenus exclusifs sur le web et une offre commerciale pour accompagner le lancement

Le Crédit Agricole a demandé à des enfants de poser à Teddy Riner les questions qui leur tenaient à cœur sur le sport et la vie en général. Trois épisodes autour des valeurs du code moral du judo (respect, courage et contrôle de soi) seront révélés avant la fin de l’année et disponibles en ligne sur credit-agricole.fr/sports.

Par ailleurs, les Caisses Régionales de Crédit Agricole accompagnent les licenciés de foot et de judo en leur versant une prime pour toute ouverture de compte de dépôt ou épargne*. Une preuve supplémentaire du soutien apporté par le Crédit Agricole à ceux qui pratiquent le sport partout en France.

* Cette offre est progressivement déployée dans les Caisses régionales participantes

 

Pour télécharger le dossier de presse : ici

 

Contacts presse crédit agricole

Alexandre Barat  + 33 1 43 23 07 31  alexandre.barat@credit-agricole-sa.fr

Caroline de Cassagne  + 33 1 49 53 39 72 Caroline.decassagne@ca-fnca.fr

Tous nos communiqués de presse sur : www.credit-agricole.com - www.creditagricole.info

 

 


En voir plus

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.