Le Crédit Agricole renouvelle son partenariat avec la Fédération Française de Football (FFF)

Le 24/05/18

 

Renouvellement du partenariat avec la FFF jusqu’en 2023

Partenaire historique du football français, le Crédit Agricole annonce aujourd’hui le renouvellement de son partenariat avec la Fédération Française de Football   pour les cinq prochaines saisons. Ce nouveau contrat inclut le foot amateur, socle de son engagement, l’Equipe de France, l’Equipe de France Féminine, la   Sélection Nationale Espoirs et toujours les Coupes de France et la Coupe Gambardella-Crédit Agricole.

Première   banque des Français, coopérative et mutualiste, le Crédit Agricole poursuit son rôle d’acteur engagé dans la vie des territoires en accompagnant le sport préféré des Français, pratiquants amateurs, éducateurs, bénévoles, supporters.

Ce renouvellement s’inscrit pleinement dans sa stratégie de sponsoring sportif « Le Sport comme école de la vie » qui vise à soutenir partout en France la pratique du sport, véritable moteur du vivre ensemble et porteur de valeurs communes à celles du Crédit Agricole.

« Le Crédit Agricole est heureux de poursuivre avec la Fédération Française de Football une histoire qui a débuté il y a plus de 40 ans. Au Crédit Agricole, nous avons la conviction que le sport est un formidable vecteur de lien social, une école qui permet à chacun   de se construire et d’être plus fort. » déclare Bertrand   Corbeau, Directeur général adjoint de Crédit Agricole S.A.

« Le   renouvellement jusqu’en 2023 de notre partenariat avec Le Crédit Agricole est une marque de confiance pour la FFF, ses activités et ses actions. Le Crédit Agricole figure dans le top 10 des banques mondiales, c’est un partenaire   prestigieux et fidèle depuis 1974 qui soutient tous les footballs, le haut   niveau comme le football amateur, sur tous nos territoires. Ce nouvel   engagement dans la durée, à nos côtés, est une bonne nouvelle pour la FFF et notre football. » déclare Noël Le Graët, Président de la FFF.

 

Retrouver nos engagements sur : https://www.credit-agricole.fr/sports/

 

Contacts presse Crédit Agricole

  ▪ Charlotte de Chavagnac ��+ 33   1 57 72 11 17 ✉ charlotte.dechavagnac@credit-agricole-sa.fr
  ▪ Pauline   Vasselle  �� +   33 1 43 23 07 31  ✉ pauline.vasselle@credit-agricole-sa.fr
  ▪ Caroline de   Cassagne ��+ 33   1 49 53 39 72  ✉ caroline.decassagne@ca-fnca.fr

Voir aussi

En voir plus

Résultats du premier trimestre 2018

Le 15/05/18

Résultats T1-18 en ligne avec les objectifs du PMT, bonne activité commerciale et excellente maîtrise des coûts

Groupe Crédit Agricole*

RNPG publié

T1 : 1 429 m€
-10,7% T1/T1

PNB publié

T1 : 8 258 m€
+0,1% T1/T1

Ratio CET1 non phasé

14,6%
510 pb au-dessus du P2R [1]

  • Très fort niveau d’activité dans de nombreux métiers
  • Réalisation du Plan Ambition 2020 : excellente maîtrise des coûts, intégration des acquisitions en avance sur le calendrier initial, poursuite des innovations et du développement
  • RNPG sous-jacent [2] : 1 352 m€, -18,3% T1/T1 , -10,1% à périmètre et change constants [3]
  • Forte hausse du FRU : +29,5% T1/T1 à 359 m€, RNPG [2]  à périmètre et change constants [3] hors FRU : -4,2%
  • Baisse du coût du risque de crédit de -12,0% T1/T1, 17 pb [4] par rapport à 26 pb [4] au T1-17

* Crédit Agricole S.A. et Caisses régionales à 100%.

Crédit Agricole S.A.

RNPG publié

T1 : 856 m€
+1,2% T1/T1

PNB publié

T1 : 4 909 m€
+4,4% T1/T1

Ratio CET1 non phasé

11,4%
(cible de 11% dans le PMT)

  • RNPG sous-jacent [2] : 788 m€, -12,1% T1/T1, +4,6% à périmètre et change constants [3], BPA [2] : 0,23€
  • Effets du repositionnement stratégique : cessions d’entités non stratégiques (perte de contribution de BSF et Eurazeo de 143 m€ au T1-17), BFI moins risquée (baisse de -11% des emplois pondérés T1/T1)
  • Acquisitions : accélération des synergies, révision du calendrier des économies de coûts pour Pioneer (60% dès 2018), 3 banques italiennes quasiment à l’équilibre dès le T1-18 (CoEx 95,5%)
  • Forte hausse du FRU : +25,1% T1/T1 à 291 m€, RNPG [2]  à périmètre et change constants [3] hors FRU : +8,7%
  • PNB sous-jacent [2] +2,5% T1/T1, -0,7% à périmètre et change constants [3], contexte plus difficile sur les marchés de capitaux
  • Excellente maîtrise des charges sous-jacentes [2] : +3,7% T1/T1, -0,7% à périmètre et change constants [3], coefficient d’exploitation sous-jacent2 hors FRU 63,3%, bas niveau malgré l’effet saisonnier d’IFRIC21 et la poursuite des investissements de développement
  • Effet IFRS9 : négatif sur le ratio CET1 non phasé (-24 pb), mais hausse du taux de couverture : 73%
  • Ratio CET1 non phasé 11,4%, toujours supérieur à l’objectif du Plan à Moyen Terme (11%)
 

[1] Exigences P2R proforma 2019 confirmées en décembre 2017 par la BCE

[2] Dans l’ensemble de ce communiqué, le terme de « sous-jacent » fait référence à des soldes intermédiaires de gestion ajustés des éléments spécifiques détaillés en p. 16 et suivantes

[3] L’effet périmètre est calculé en ajustant le résultat net part du Groupe du premier trimestre 2017 en supprimant les contributions de BSF (68 m€ pour Groupe Crédit Agricole, 67 m€ pour Crédit Agricole SA) et Eurazeo (77 m€) et en ajoutant celle de Pioneer, après déduction de l’amortissement des contrats de distribution (36 m€) et du premier trimestre 2018 en supprimant la contribution des trois banques italiennes (‑4 m€) ; l’effet change reflète principalement la baisse du dollar US contre l’euro de -14% en moyenne sur le T1-18 par rapport au T1-17 et dans une moindre mesure la baisse des devises égyptienne et ukrainienne.

[4] Moyenne des quatre derniers trimestres glissants, annualisé



Voir aussi

En voir plus

Le Crédit Agricole investit 1 milliard d’euros pour transformer son système d’information et offrir à ses clients la meilleure expérience du marché

Le 30/03/18

CREDIT AGRICOLE

Communiqué de presse                                                                                                                                      Paris, le 30 mars 2018

 

 

Le Crédit Agricole investit 1 milliard d’euros pour transformer son système d’information et offrir à ses clients la meilleure expérience du marché

 

 

 

Première banque digitale en France, le Crédit Agricole poursuit sa transformation, en particulier informatique, pour répondre encore mieux aux attentes de ses clients. Cette transformation positionnera sa structure informatique aux meilleurs standards d’agilité et permettra ainsi aux Caisses régionales de Crédit Agricole de gagner en vitesse, en performance et en satisfaction des utilisateurs.

 

Dans un environnement bancaire en pleine mutation, les Caisses régionales de Crédit Agricole poursuivent l’accélération de leur transformation, notamment dans le domaine informatique, afin de répondre aux attentes de leurs clients en matière d’innovation. « Les ambitions fortes portées par les Caisses régionales en matière d’offres, de distribution, et d’efficacité industrielle se traduisent aujourd’hui par des évolutions informatiques indispensables pour accompagner la transformation du Crédit Agricole, et lui permettre de continuer d’apporter le meilleur service à ses clients. », indiqueRaphaël Appert, Premier Vice-président de la Fédération nationale du Crédit Agricole.

 

Ainsi, Crédit Agricole Technologies et Services (CATS), entreprise dédiée à l’informatique des Caisses régionales, prévoit une transformation en profondeur de son organisation et de ses modes de travail en s’appuyant sur les meilleurs standards du marché. « Pour mettre en œuvre cet ambitieux projet, CATS peut compter sur le soutien plein et entier des Caisses régionales de Crédit Agricole qui vont investir, sur les trois prochaines années, plus de 1 milliard d’euros dans cette transformation. », ajoute Véronique Flachaire, présidente de CATS.

 

L’ambition est de bâtir une organisation du système d’information permettant :

-       Une division par 3 du « time to market » des offres et applicatifs ;

-       Une expérience utilisateurs « UX » aux meilleurs standards des leaders digitaux pour les 24 millions de clients et les 70 000 collaborateurs des Caisses régionales de Crédit Agricole ;

-       Une flexibilité du système d’information permettant son adaptation « en temps réel ».

 

Pour atteindre cette ambition, trois chantiers seront entrepris :

-       La mise en place d’une organisation agile en mode « squads » pour l’ensemble des 1200 collaborateurs qui fabriquent les projets ;

-       La migration progressive vers les technologies de DevOps ;

-       Le développement des applications à partir d’API et en mode Cloud.

 

« Nous nous sommes inspirés des meilleures pratiques de la Silicon Valley pour construire le SI de demain au service des Caisses régionales, et nous entreprenons cette aventure humaine avec un fort enthousiasme », précise Serge Madgeleine, directeur général de CATS.  Il ajoute que « l’organisation cible bénéficiera de deux effets conjugués positifs : d’une part, la puissance de l’organisation décentralisée du Crédit Agricole avec la création de 14 pôles utilisateurs au plus proche du terrain pour définir les besoins du SI, et d’autre  part, la simplification des structures par le regroupement sur 6 centres régionaux dédiés à la fabrication des projets. »

 

Cette transformation représente un défi humain colossal avec un accompagnement social sans précédent pour développer les compétences des collaborateurs et attirer les talents de demain : au moins 150 à 200 recrutements par an sont prévus d’ici 2023, et le volume de formation sera multiplié par deux avec plus de 1000 collaborateurs formés à l’agilité et aux nouvelles technologies du digital.

 

Une consultation a été lancée avec les organisations syndicales, qui devrait s’achever cet été.

 

Contacts presse:

 

Caroline de Cassagne : 01 49 53 41 72 - caroline.decassagne@ca-fnca.fr

Marc Do Van Tuan : 01.44.74.47.81 – marc.dovantuan@ca-ts.fr

Tous nos communiqués de presse sur www.creditagricole.info

 

 

 

Voir aussi

En voir plus

Le Groupe Crédit Agricole mobilise 300 millions d’euros supplémentaires en capital investissement pour les ETI et PME

Le 02/03/18

 

MONTROUGE, FRANCE, 2 Mars 2018

 Le Groupe Crédit Agricole, leader du financement de l’économie avec une part de marché de 25%, renforce son dispositif dans le domaine du capital investissement, pour l’accompagnement de ses clients ETI et PME sur les territoires.

 

A cet effet, les Caisses régionales de Crédit Agricole et Crédit Agricole S.A. viennent de s’engager pour la dotation d’un fonds, Crédit Agricole Régions Développement (CARD), à hauteur de 300 millions d’euros.

 

L’objectif de ce fonds est d’accompagner, dans la durée, la dynamique de croissance de ses clients ETI et PME, notamment par l’intensification d’interventions en capital développement et en capital transmission, le tout dans une logique de « capital accompagnement » minoritaire.

 

CARD peut investir entre 1 M€ et 35 M€ en participation minoritaire par dossier, dans une logique de co-investissement avec les Sociétés de Capital Investissement en Région (SCIR) des Caisses régionales du Crédit Agricole, ce qui permet d’atteindre 50M€, niveau significatif pour des investissements minoritaires dans les ETI.

 

Le fonds CARD complète le dispositif de capital d’investissement du Groupe

 

Le Groupe Crédit Agricole est aujourd'hui l'un des acteurs majeurs en France avec un dispositif de capital investissement complet comprenant plus de 3,5 milliards d’euros sous gestion directe entre ses trois profils d'investisseurs (régional avec les SCIR, national sur fonds propres avec IDIA Capital Investissement et national sur fonds pour compte de tiers avec AMUNDI PEF).

 

Au global, avec ses filiales Amundi (fonds de fonds) et CA Assurances, ce sont plus de 15 Mds qui sont investis en capital dans les entreprises et l’économie française.

 

Crédit Agricole Régions Développement (CARD) est une structure d’investissements diversifiés qui intervient dans tous les secteurs d’activité hors agri/agro.

 

CARD est géré par IDIA Capital Investissement, société de gestion du groupe Crédit Agricole.

 

Contacts presse crédit agricole

 ▪ Charlotte de Chavagnac ��+ 33 1 57 72 11 17  charlotte.dechavagnac@credit-agricole-sa.fr

 ▪ Olivier Tassain ��+ 33 1 43 23 25 41 olivier.tassain@credit-agricole-sa.fr

 ▪ Caroline de Cassagne �� + 33 1 49 53 39 72 caroline.decassagne@ca-fnca.fr

 Tous nos communiqués de presse sur : www.credit-agricole.com - www.creditagricole.info

 

 

 

 

Voir aussi

En voir plus

Le Crédit Agricole et la FNCUMA signent une convention de partenariat au Salon International de l'Agriculture

Le 02/03/18
Le Groupe Crédit Agricole et la Fédération des Coopératives d'Utilisation de Matériel Agricole (FNCUMA) viennent de signer au Salon de l'agriculture, une convention pour renforcer leur coopération en faveur des CUMA.
 
 
Voir aussi

En voir plus

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.