Résultats du quatrième trimestre et de l'année 2019 - Communiqué de presse

Le 14/02/20

 

bandeau-CP-CASA

 

L'essentiel en infographie :

FR T42019 Resultats 723px CACOM v2

 

Retour sur une belle année 2019 :

 

Jérôme Grivet décrypte les résultats (audio) :

 

casa.presse@credit-agricole-sa.fr

Voir aussi

En voir plus

Accord salarial unanime pour la branche des Caisses régionales de Crédit Agricole

Le 05/02/20

Logo FNCA

Communiqué

Paris, le 5 février 2020

 

La négociation annuelle des salaires de la branche des Caisses régionales de Crédit Agricole (73 000 salariés) s’est conclue mardi 28 janvier par un accord unanimement signé par les organisations syndicales représentatives (SNECA CGC, CFDT, SUD, FO).

Cet accord prévoit une hausse générale des salaires conventionnels de +0,8 % avec un plancher annuel d’augmentation individuelle de 250€. A la hausse des salaires ainsi convenue, s’ajoute la Prime Exceptionnelle de Pouvoir d’Achat de 700€ versée au premier trimestre 2020 à tous les salariés relevant de la Convention Collective du Crédit Agricole suite à un engagement pris en juillet 2019.

Les Caisses régionales et entités de la Branche Crédit Agricole accompagnent en outre le développement des compétences individuelles de leurs collaborateurs et négocieront localement à ce titre comme chaque année une enveloppe d’augmentations salariales, comme le prévoit la convention collective.  Pour mémoire l’augmentation globale des rémunérations s’est élevée à plus de 2% en 2018.

 

Contact : Bertrand Schaefer – 01 49 43 76 – bertrand.schaefer@ca-fnca.fr

Retrouvez tous les communiqués sur www.creditagricole.info rubrique Presse

Voir aussi

En voir plus

Le Crédit Agricole signe un accord opérationnel avec le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et le Fonds Européen d’investissement (FEI) pour la distribution de nouveaux prêts à l’agriculture sur le territoire français

Le 06/12/19

 

 

Communiqué de presse

Montrouge, le 4 décembre 2019

 

 

Le Crédit Agricole signe un accord opérationnel avec le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et le Fonds Européen d’investissement (FEI) pour la distribution de nouveaux prêts à l’agriculture sur le territoire français

Les 39 Caisses régionales du Crédit Agricole représentées par Crédit Agricole S.A., le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et le Fonds Européen d’Investissement (FEI), ont officialisé la signature d’un partenariat dans le cadre du fonds INAF (Initiative nationale pour l’agriculture française). Cet accord de garantie permettra de mobiliser près de 625 M€ de prêts bancaires à destination des entreprises agricoles du territoire français, sur une période de 3 ans.

Ces nouveaux prêts à l’agriculture ciblent des projets d’investissement répondant aux enjeux et problématiques de l’agriculture française :

- Renouvellement des générations et installation des nouveaux entrants dans le cadre d'un projet agro-écologique ou d'un projet générateur de valeur ajoutée et/ou d'emplois

   - Mieux répondre aux attentes des consommateurs / renforcer les filières de qualité, la contractualisation amont-aval et en encourageant l'ancrage territorial et les circuits de proximité

   -  Transformation des modèles agricoles pour une meilleure performance économique, sociale, environnementale et sanitaire et également à améliorer l'innovation au sein des exploitations 

   - Accompagner la diversification des activité et des revenus des exploitations

   - Mettre à niveau des actifs ne répondant plus aux meilleures pratiques internationales, afin de promouvoir l’utilisation efficace des ressources telles que l’énergie, la chaleur et l’eau

L’ensemble des financements entrant dans le cadre de ce programme bénéficiera de conditions financières plus attractives et de garanties complémentaires allégées.

Après la signature de 2 précédents programmes régionaux avec le FEI, le groupe Crédit Agricole continue sa collaboration avec le FEI afin de faire bénéficier à l’ensemble de ses clients agriculteurs des meilleures conditions pour investir et ainsi consolider sa position de leader sur ce marché.

« Nous nous félicitons du lancement de ce partenariat entre le Ministère de l’Agriculture, le FEI et le groupe Crédit Agricole. Il s’agit ici de la mise en place du 3ème dispositif avec la particularité de s’adresser à l’ensemble du territoire français. Le groupe Crédit Agricole est le principal bénéficiaire de ce portefeuille et affiche clairement sa volonté de continuer à soutenir les investissements sur le territoire. L’accompagnement des jeunes agriculteurs aux travers de projets répondants aux attentes sociétales et environnementales constitue notre priorité. Ce dispositif va donc nous permettre d’apporter des solutions d’accompagnement supplémentaires performantes à nos clients agriculteurs. » souligne Jean-Christophe Roubin, Directeur de l’Agriculture chez Crédit Agricole S.A.

CONTACTS PRESSE GROUPE CREDIT AGRICOLE

Pauline Vasselle + 33 1 43 23 07 31 pauline.vasselle@credit-agricole-sa.fr

Alexis Bernard + 33 1 43 23 50 87 alexis.bernard@credit-agricole-sa.fr

Bertrand Schaefer + 33 1 49 53 43 76 bertrand.schaefer@ca-fnca.fr

Tous nos communiqués de presse sur : www.credit-agricole.com

« Agir chaque jour dans l’intérêt de nos clients et de la société »

Voir aussi

En voir plus

Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois 2019

Le 08/11/19

Communique de presse

T3-19 : Résultats en forte hausse

 

 

Crédit Agricole S.A.

PNB sous-jacent[1]

T3 : 5 073 m€
+4,9% T3/T3
9M : 15 154 m€
+1,8% 9M/9M

RNPG[2] sous-jacent

T3 : 1 226 m€
+8,2% T3/T3
9M : 3 264 m€
-2,2% 9M/9M

Ratio CET1

11,7%
+0,1 pp sept/juin, largement supérieur à l’objectif du PMT

- Résultat publié T3 : 1 199 m€, +8,9% T3/T3 (9M : 3 183 m€, -6,2% 9M/9M), en nette hausse T3/T3.

- Résultat sous-jacent1 en hausse (+8,2% T3/T3) sous l’effet d’une activité commerciale dynamique et d’une amélioration de l’efficacité opérationnelle;

- Bénéfice par action sous-jacent : T3 0,34 €, -6,3% T3/T3, 9M 0,97 € -8,6% 9M/9M ; ROTE[3] 11,3% sur 9M annualisé

- Hausse du revenu sous-jacent (+4,9% T3/T3 et +1,8% 9M/9M), grâce au dynamisme de la conquête, de la collecte, du crédit, et de l’équipement;

- Effet ciseaux significativement positif (+340 pb T3/T3) et amélioration du coefficient d’exploitation sous-jacent hors FRU[4] (de -2,0 pp à de 59,6% au T3 et de -0,4 pp à 60,5% sur 9M) malgré des investissement de développement dans le pôle Gestion d’épargne et Assurances;

- Coût du risque de crédit bas : 29 points de base[5], normalisation du coût du risque en BFI, baisse T3/T2 chez CACF et chez CA Italie;

- Ratio CET1 en progression de +0,1pp au T3 à 11,7%, grâce notamment à une stabilité des emplois pondérés organiques des métiers;

- Relèvement par Moody’s de la note crédit LT de CAsa à Aa3

- Poursuite des réalisations du Plan de moyen terme 2022 : digitalisation croissante de la relation client, satisfaction client en hausse, conquête dynamique en France et en Italie (+210 000 clients particuliers) ; émission d’un Green bond de 1 Md€.

 

Groupe Crédit Agricole*

PNB sous-jacent1

T3 : 8 331 m€
+2,9% T3/T3
9M : 25 188 m€
+1,8% 9M/9M

RNPG2 sous-jacent

T3 : 1 924 m€
+6,0% T3/T3
 9M : 5 205 m€
-0,3% 9M/9M

Ratio CET1

15,5%
+0,1 pp sept/juin
+5,8 pp au-dessus du SREP[6]

- RNPG2 publié T3 : 1 849 m€, +4,5% T3/T3 (9M : 5 012 m€, -5,0% 9M/9M) ;

- Charges d’exploitation hors FRU4 maîtrisées sur 9M (+1,5% 9M/9M), coex en baisse (62,7%, -0,1pp 9M/9M) 

- Coût du risque de crédit bas à 20 points de base5, dotations ponctuelles en BFI;

- Hausse des revenus sous-jacents des Caisses régionales sur 9 mois (+1,9%), coût du risque stable à 12 pb.

* Crédit Agricole S.A. et Caisses régionales à 100%.                    

 

Ce communiqué de presse commente les résultats de Crédit Agricole S.A. ainsi que ceux du Groupe Crédit Agricole, qui regroupe les entités de Crédit Agricole S.A. et les Caisses Régionales du Crédit Agricole, lesquelles détiennent 56,6% de Crédit Agricole S.A. Les éléments spécifiques qui, retraités des différents soldes intermédiaires auxquels ils se rapportent, permettent de calculer les résultats sous-jacents, sont détaillés en p. 17 et suivantes de ce communiqué. Un rapprochement entre le compte de résultat publié et le compte de résultat sous-jacent se trouve en p. 23 et suivante pour le Groupe Crédit Agricole et en p. 19 et suivante pour Crédit Agricole SA.

 

Crédit Agricole S.A.

Résultat net sous-jacent trimestriel en forte hausse

  • RNPG sous-jacent : T3-19 1 226 m€, +8,2% T3/T3, 9M-19 3 264 m€, -2,2% 9M/9M, hausse des résultats des pôles métiers (hors Activités hors métiers) (+6,8% T3/T3, +2,4% 9M/9M) ;
  • Contributions solides du pôle Gestion de l’épargne et Assurances, RBE toujours bien orienté en Banque de proximité France, et forte hausse (+24%) de la contribution de CA Italie, bonne maîtrise des coûts et solide contribution des partenariats automobiles dans le pôle Services financiers spécialisés, et solides performances en Banque de marché, avec une contribution du pôle Grandes clientèles en hausse malgré l’inversion du coût du risque dans le pôle;
  • Sur 9M-19, RNPG sous-jacent à haut niveau (3 264 m€) malgré la contribution d’AHM pénalisée par une base S1-18 élevée, la hausse de +2,0 pp du taux effet d’impôt sur les sociétés, et la hausse mesurée du coût du risque, du fait de la normalisation en BFI ;
  • ROTE annualisé sous-jacent[7] à 11,3%, bonne rentabilité dans tous les métiers.

 

Hausse des revenus sous-jacents T3/T3 (+4,9%) et 9M/9M (+1,8%), grâce à une activité commerciale dynamique

  • Collecte soutenue en Gestion d’actifs, Assurances, Gestion de fortune, et Services financiers aux institutionnels. Collecte nette record pour Amundi ;
  • Performances supérieures au marché français en assurances dommages (hausse de 6,8% des primes T3/T3), hausse des taux d’équipement des clients (+1,5 pp pour les Caisses régionales sept/sept, +1,2 pp pour LCL) ;
  • Poursuite de la croissance des crédits et de la collecte, hausse des taux d’équipement, et poursuite de la dynamique de conquête en Banque de proximité (+210 000 clients particuliers depuis fin 2018 (+156 000 dans les Caisses régionales, +40 000 chez LCL, +16 000 chez CA Italia) ;
  • Bonne performance des partenariats automobiles, générant du résultat mis en équivalence ;
  • Activité commerciale dynamique en banque de marché, maintien des positions en banque commerciale dans un marché des prêts syndiqués en ralentissement sur la zone euro.

 

Effet ciseaux très positif (+340 pb) et amélioration du coefficient d’exploitation

  • Charges sous-jacentes: +1,5% T3/T3, notamment en raison du développement de l’assurance à l’international et sur les entreprises. Effet ciseaux positif dans les pôles Banque de proximité, et Grandes clientèles. Stabilité des coûts en Services financiers spécialisés.
  • Coefficient d’exploitation sous-jacent à 59,6% (-2,0 pp) au T3, et à 60,5% sur 9M (-0,4pp);
  • Coût du risque bas, à 29 pb, normalisation en BFI, baisse chez CACF et CA Italia :

 

Solidité financière confirmée ce trimestre

  • Ratio CET1 à 11,7%, +0,1pp sept/juin, stabilité des emplois pondérés des métiers;

 

Poursuite de la mise en œuvre du Plan à moyen terme 2022

  • IRC[8] en hausse en banque de proximité, renforcement de l’interaction digitale avec les clients, conquête dynamique en France et en Italie (+210 000 clients particuliers depuis fin 2018).
  • Emission en octobre d’un Green bond senior non préféré pour un milliard d’euros.
  • Relèvement par Moody’s de la note crédit Long terme de CAsa à Aa3.

 

Footnotes

[1] Le terme de « sous-jacent » fait référence à des soldes intermédiaires de gestion ajustés des éléments spécifiques détaillés en p.17 et suivantes

[2] Résultat net part du Groupe

[3] Sous-jacent, hors éléments spécifiques. cf. p. 17 et suivantes pour plus de détails sur les éléments spécifiques et p. 27 pour le calcul du ROTE

[4] Contribution au Fonds de Résolution Unique (FRU)

[5] Moyenne des quatre derniers trimestres glissants, annualisé

[6] Selon Exigence SREP à 9,7% (y compris coussin contra cyclique)

[7] Voir calcul du ROTE p. 27; calcul d’annualisation effectué sans retraitement des charges IFRIC21, en tenant compte des coupons d’AT1 déduits directement des capitaux propres part du Groupe ; calcul du RONE des pôles et métiers selon la même méthode

[8] Indice de recommandation clients, calculé par l’Institut BVA (S1-2019) et correspondant à l’écart entre les promoteurs et les détracteurs

Voir aussi

En voir plus

La Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement lance un 4ème appel à projets : La santé pour tous grâce au numérique

Le 14/10/19
Thème Santé 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Paris, le 14 octobre 2019,

 

 

La Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement

lance un 4e appel à projets : « La santé pour tous grâce au numérique »

 14 octobre -24 novembre 2019

 

 

La Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement (CASD), reconnue d’utilité publique, mobilise 250 000 € pour soutenir 15 à 20 projets s’appuyant sur le numérique pour améliorer l’accès à la santé et aux soins.

Pour la quatrième année consécutive, la Fondation CASD choisit d’œuvrer pour favoriser l’accès aux soins dans les territoires, convaincue que la préservation de la santé est un élément central de l’autonomie socioéconomique des personnes.

En réponse aux problématiques identifiées par les associations, qui constatent que les publics fragiles ont besoin d’un accompagnement renforcé, la Fondation CASD concentre cette année son action sur : « La santé pour tous grâce au numérique », avec le soutien de la Médicale et de la CAMCA.

 

Ainsi, les projets soutenus pourront s’inscrire dans les thèmes suivants :

  • Prévention et éducation sanitaire via le numérique : système de santé, pathologie physique ou psychique, dépistage …
  • Accès aux soins par le numérique : ouverture de droits, sensibilisation et formation au numérique pour renforcer l’autonomie…
  • Soins par le numérique : téléconsultation, télémédecine, suivi de soins…

 

Les associations et structures d’intérêt général éligibles au mécénat peuvent déposer leur dossier du 14 octobre au 24 novembre 2019 sur le site : https://www.fondation-ca-solidaritedeveloppement.org

 

Chaque année, le jury recherche des initiatives concrètes ayant un fort impact social et sociétal. Pour cette nouvelle édition, les projets devront impérativement montrer la complémentarité entre l’humain et le digital.

 

Au cours des quatre appels à projets précédents, la Fondation CASDa reçu plus de 400 projets en France métropolitaine et dans les DOM, témoignant de l’ampleur des besoins et des multiples idées concourant à répondre aux problématiques de terrain. En 2018, 24 projets ont été distingués dont 3 « coups de cœur ». 

Depuis son lancement en 2015, la Fondation a accompagné près de 260 projets pour un montant de plus de 5,6 millions d’euros, dont 1 200 000 euros pour les appels à projets.

Exemples de projets soutenus lors de l’appel à projets 2018 « Agir pour la santé des plus fragiles. Lutter contre le renoncement aux soins » :

> La télémédecine pour faciliter l’accès à aux consultations auditives et optiques, EPHAD Marie Brisson, Fontenay-Le-Comte (85)

La Fondation a contribué à l’achat de matériel de télémédecine pour effectuer le premier niveau de diagnostic de l’audition des résidents de cet établissement vendéen. Un diagnostic des capacités visuelles et un contrôle de la vision sont également possibles plus régulièrement en utilisant l’auto réfracteur portable associé à l’expertise à distance de l’ophtalmologiste, évitant des déplacements parfois difficiles.  15 000 €

> Renforcer l’action santé auprès des publics précaires, par l’association La Voix des femmes, Hérouville-Saint-Clair (14)

Grâce à l’aide de la Fondation, l’association a renforcé ses activités santé en lien avec l’Atelier Santé et les structures locales. Son action santé repose sur trois piliers :

  • L’accompagnement individuel : évaluation des besoins, souvent liés à la précarité, l’instabilité sociale, à des problèmes linguistiques, l’isolement…
  • L’aide administrative
  • Des actions de prévention thématiques : lutte contre la sédentarisation, sensibilisation aux vaccinations, mise en place de bilan de santé en partenariat avec l’IRSA, lutte contre les addictions…

50 à 60 personnes ont bénéficié d’un suivi personnalisé et environ 150 personnes ont été accueillis de manière inconditionnelle. 10 000 €

L’Hospitalisation à domicile pour les plus vulnérables, par le centre Léon Bérard et le Mouvement Habitat et Humanisme, Villeurbanne (69)

Ces deux structures ont uni leurs forces pour proposer aux malades atteints d’un cancer vivant dans la rue ou un habitant indécent une solution combinant soins, hébergement et rupture de l'isolement par une hospitalisation à domicile au sein d'une structure temporaire. Une quarantaine de patients sera accueillie chaque année (3 par mois) pour une durée de 4 semaines. La Fondation participe aux coûts d’hébergement de cette expérimentation. 30 000 €

Consultez la liste des lauréats 2018.

 

A propos de la Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement :

Reconnue d’utilité publique, la Fondation CASD a pour ambition de contribuer à l’autonomie socio-économique des personnes en France. Elle accompagne toutes les initiatives qui renforcent la capacité de chacun à penser et agir par lui-même tout au long de la vie.  La Fondation CASD intervient sur quatre domaines : l’insertion sociale, l’insertion économique et professionnelle, le logement et la santé et le bien vieillir.

Elle a vocation à soutenir des projets développés sur les territoires et intervient en complémentarité des 39 Caisses régionales de Crédit Agricole, chacune actrice et mécène incontournable sur leurs territoires.


 

Contact presse : Bertrand Schaefer : 01.49.53.43.76 - bertrand.schaefer@ca-fnca.fr

Voir aussi

En voir plus

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.