Charente-Périgord | Thème Développement économique 
Le 20/08/20

La nouvelle vie de Résurrection 

En Dordogne, comme à Bordeaux, on aime les produits gourmands… et quand en plus ils sont aussi bons pour la planète, pour l’économie locale que pour les papilles, c’est encore mieux ! C’est ce qui a convaincu le Crédit Agricole Charente-Périgord d’accompagner la toute jeune marque de crackers Résurrection.

resurrection-finale
© DR

Savez-vous que pour fabriquer 1000 litres de bière, il faut utiliser 300 kilos de céréales maltées qui sont jetées ou orientées vers l’alimentation animale après brassage ? Quand elles ont découvert ce gâchis, Marie Kerouedan et Nathalie Golliet ont eu envie de donner une seconde chance à ces résidus… En 2017, elles sont passées à l’action en créant une marque de crackers - sains, locaux et gourmands - élaborés à partir des coproduits de la bière et du cidre. Son nom : Résurrection.

Un bouche à oreille réussi !

« Comme beaucoup d’innovations, notre aventure a pu démarrer grâce à une petite communauté de crowfunders séduits par sa dimension éco-responsable, souligne aujourd’hui Marie Kerouedan. Mais nous avons aussi eu la chance que notre projet arrive aux oreilles de Laurent Martin, directeur général du Crédit Agricole Charente-Périgord. Nous sommes alors entrés en contact avec les équipes de la Caisse régionale qui ont décidé de nous accompagner. Quelques mois plus tard, elles nous ont mis en relation avec une usine de biscottes en Dordogne qui pouvait héberger une ligne de production dédiée et nous ont octroyé un financement nous permettant de réaliser les investissements nécessaires en décembre 2018. »

cofondatricesweb

Marie Kerouedan et Nathalie Golliet, les cofondatrices de Résurrection. © DR

Partenaire des bons et des mauvais jours

Le partenariat ne s’est pas arrêté là : en décembre dernier, Charente-Périgord Expansion, la filiale de capital investissement de la Caisse régionale, a participé à une levée de fonds qui a permis à la jeune entreprise, désormais installée à Bordeaux avec ses 7 salariés, de récolter 800 000 € pour accélérer son développement. « Depuis, la crise sanitaire a bien sûr freiné l’élan de Résurrection, mais sans le remettre en question, poursuit Marie Kerouedan. Et dans cette période de turbulences, nous avons pu compter sur le Crédit Agricole qui a su nous aider à tenir le cap avec la mise en place d’un Prêt garanti par l'Etat. Cela nous permet de rester concentrés sur l’avenir et d’envisager la prochaine étape, qui devrait impliquer un nouveau tour de table en vue de l’acquisition de notre propre site de production. »

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.