Le Village by CA | Thème Innovation 
Le 18/12/19

Advitam propose des obsèques 2.0 

Advitam veut dépoussiérer le secteur des services funéraires avec une offre dématérialisée tout inclus à partir de 1699 €. La start-up est hébergée au Village by CA de Paris.

advitam-metro
Fin octobre 2019, l’entreprise a lancé une campagne de publicité au ton décalé, sur le thème « certains voyages comptent plus que d’autres ».

Confronté à la perte d’un proche il y a quelques années, Philippe Meyralbe se souvient de moments difficiles lors de la préparation des obsèques. « Passer deux heures dans une boutique avec un vendeur qui veut vous faire choisir parmi plusieurs essences de bois et toucher les tissus de garnissage pour le cercueil, je ne le souhaite à personne ! Sans parler de la pression pour vous vendre le cercueil idéal... »

Des obsèques plus sereines… et moins chères

Le jeune diplômé d’HEC lance en 2016 Advitam, une plate-forme Internet qui veut proposer une autre manière d’organiser les obsèques. « Nous n’avons pas de réseau de boutiques physiques, ce qui nous permet de proposer des tarifs plus accessibles, explique Philippe Meyralbe. Notre service en ligne permet à chacun de choisir à tête reposée la prestation la plus adaptée aux souhaits du défunt et de la famille. » Et pour moins cher : à partir de 1699 €, là où la moyenne des prix constatés tourne autour de 4 000 euros chez les concurrents traditionnels.

Grâce à un réseau de partenaires soigneusement sélectionnés, Advitam propose ses services en Île-de-France, à Bordeaux, à Metz, à Nancy et sur tout le pourtour méditerranéen. La start-up met à disposition des proches un conseiller spécialisé qui les guide dans les démarches administratives et l’organisation de la cérémonie. Advitam va même jusqu’à proposer de clôturer les comptes des réseaux sociaux du défunt. Fin octobre 2019, l’entreprise a lancé une campagne de publicité au ton décalé, sur le thème « certains voyages comptent plus que d’autres. »

1,8 millions d’euros pour préparer l’avenir

La jeune entreprise a réalisé un premier tour de table de 1,8 millions d’euros en 2018, auprès de business angels et d’investisseurs privés. « Hébergés depuis un an au Village by CA de Paris, nous bénéficions de l’accompagnement du Crédit Agricole, et avons pu tisser des liens avec deux filiales assurances du groupe, Predica et Previseo. » La start-up regarde l’avenir avec sérénité : les projections démographiques tablent sur 770 000 décès à l’horizon 2030.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.