Thème Logement 

L'habitat de demain

Le 03/04/19 - Crédit Agricole

Quel logement pour demain ? 

Le monde change et avec lui, nos habitudes de vie et d'abord celle de vivre notre logement. À chaque étape de notre existence, l'habitat s'adapte à nos besoins, nos aspirations, nos projets. Focus sur l'habitat de demain, dans un futur pas si lointain.

lead
Et si les nouvelles technologies au coeur de l'habitat permettaient de créer davantage de liens entre les générations ? © I Stock

Eco-responsabilité, innovations technologiques, aspirations sociétales… Ces évolutions n’épargnent pas l’habitat. Qu’il s’agisse de matériaux de construction, d’applications liées au logement, de logiciels permettant de modéliser les projets immobiliers mais aussi de façon d’habiter ou de cohabiter, chaque jour apporte son lot de progrès.

D'abord, un constat : nous vivons de plus en plus vieux. Dans nos sociétés occidentales, le nombre de personnes âgées, souvent seules, s’accroît. La demande de logements adaptés ou médicalisés, de préférence situés en centre-ville, augmente, ainsi que celle de services à domicile. Par exemple, les résidences Âges et Vie proposent des domiciles partagés pour des personnes en perte d’autonomie. Ils sont complémentaires des l’Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, avec la présence continue d’auxiliaires de vie auprès de ses colocataires leur permettant d’être maintenus à leur domicile, et ancrés dans leur territoire.

Les familles, quant à elles, sont de moins en moins stables : séparations, recompositions, mobilité accrue, fragilité financière… Elles ont besoin de logements adaptables. L'environnement économique change lui aussi. Dans des conditions plus contraignantes et moins sûres, on s'oriente vers des logements moins coûteux à l’usage. Autre phénomène : les pratiques solidaires se généralisent. La cohabitation n’est plus réservée aux étudiants, le prêt et la location d’équipements deviennent tendance.

 

Homdyssee

Homedysée offre des logements évolutifs pour répondre aux demandes des familles.  © CAImmo.

Enfin, nous vivons dans un monde sans cesse plus connecté. Nos bâtiments suivent le mouvement. De plus en plus, nous communiquons avec eux pour contrôler et réguler nos consommations d’eau et d’énergie, détecter les pannes, surveiller les allées et venues, intervenir à distance avec cette volonté d’être toujours plus écoresponsables. Les logements peuvent ainsi « réagir » à nos besoins et à nos demandes.

Premier financeur du logement, et lui-même promoteur, le Crédit Agricole, à travers ses Caisses régionales et filiales expertes, se mobilise pour apporter des réponses et imaginer des solutions qui accompagnent les parcours de vie.

Ainsi Homdyssée, le logement évolutif pensé par Crédit Agricole Immobilier, offre des logements « 3 en 1 ». Tout y est prévu en amont, pour que l'acquéreur puisse ultérieurement, « pousser les murs » et, au fil des changements de vie, ajouter – ou supprimer – une pièce, une salle de bain, un dressing… Cette vision novatrice répond aux besoins de tous les publics (jeunes, familles, seniors, investisseurs…).

TheFrenchProptech

The French Proptech est implanté à Nantes dans un bâtiment baptisé UNIK.X.

The French Proptech : de l'habitat traditionnel à l'habitat digital

Apporter des solutions digitales aux professionnels de l'habitat et de l'immobilier. C'est la raison d'être de The French PropTech, réseau de jeunes entrepreneurs créé à Nantes en juin 2018. Les start-up du secteur ont largement investi le mouvement. Si au départ, elles n’étaient qu’une dizaine – dont deux hébergées au Village by CA Atlantique Vendée à Nantes (Immodvisor, Take A Desk) –, elles sont aujourd'hui plus de 130.

Président du réseau et lui-même cofondateur de la start-up EP, Pierre Leroy évoque la genèse du projet : « The French Proptech est né de la volonté d'héberger dans un même bâtiment cette communauté entrepreneuriale. Implanté à Nantes, notre bâtiment totem, baptisé UNIK.X, abrite aujourd'hui deux espaces : l'un dédié au coworking, l'autre abritant 150 locataires dans des logements innovants. Il s'agit du premier démonstrateur de la French Proptech. Nous nous définissons comme un mouvement social d'entrepreneurs avec l'enjeu de créer des solutions centrées sur l'homme, en fonction de ses usages et de ses envies. » A la filière naissante de valoriser désormais ses innovations. Dès juin prochain, à l'occasion de l’événement Web2day, The French Proptech s'engagera dans un tour de France. Dans cinq villes françaises, un démonstrateur circulera et présentera aux acteurs de l'immobilier français un panel de solutions digitales intégrables au bâti traditionnel. Puis, le réseau partira exporter son savoir-faire au CES de Las Vegas, en 2020.

Ces solutions digitales, certains professionnels de l'habitat, qui font figure de pionniers, les intègrent déjà à leur réflexion.

Maisonsetconfort

Maison France Confort a construit une maison-concept, baptisée Yrys, à Alençon. © Maison France Confort.

Maison France Confort : Alençon accueille la maison de demain

C'est le cas à Alençon, où Maison France Confort est une institution. L’entreprise créée en 1919, gérée par la famille Vandromme depuis cinq générations, est cliente du Crédit agricole Normandie. Patrick Vandromme, l'actuel PDG de la société, en a repris les rênes en 1984. S'il se souvient du temps des maisons standard livrées clés en main au début des années 80, il a bien la tête tournée vers l’avenir. « La maison du futur, c'est trois notions, explique l'entrepreneur. Confort et bien-être, par la lumière, l'accessibilité, l'amélioration des performances énergétiques, le déploiement de bornes de recharge pour les voitures électriques... Modularité : une maison doit évoluer, s'adapter, comme une famille évolue. Et domotique avec la prise en charge des dernières innovations technologiques du secteur. »

Important constructeur de maisons individuelles en France (7 100 vendues en 2018), le chef d'entreprise veut « tirer la profession par le haut ». Depuis le 3 avril, le Groupe Maisons France Confort a été rebaptisé Hexaôm. Sous ce nouveau nom, le groupe fédère ses 29 sociétés filiales dont chacune garde sa propre marque reflétant ainsi la diversité des métiers présents dans Hexaôm (maisons, promotion, rénovation, aménagement foncier, services).

Le groupe vient de construire à Alençon, YRYS, une maison-concept. Le bâtiment comprend trois niveaux sur 230 m². Sa construction a rassemblé 18 industriels (bâtiment, énergie, services et grande consommation) et présente plus de 70 innovations récentes. Déclinés à partir de ce pavillon concept, quatre packages sont aujourd'hui accessibles aux clients : design, techno, écolo ou bien-être. « Chaque acquéreur sélectionne ainsi pour sa maison une ou plusieurs thématiques, en fonction de ses besoins et envies. »

Banque engagée aux côtés des entreprises acteurs du territoire, comme Maison France Confort, et premier financier des acquéreurs, le Crédit Agricole s’investit aussi dans des programmes urbanistiques précurseurs.

jardinpartage1

Les résidents des Patios d'Or partagent le jardin avec les enfants de la crèche et d'autres habitants d'Îlot Natura. © Îlot Natura

A Toulouse, Îlot Natura joue la carte de la mixité sociale

Ainsi, le 12 juin 2015, est inauguré à Toulouse un « morceau de ville ». Sur près de deux hectares, avenue de Fronton, le programme Îlot Natura regroupe des logements sociaux, des résidences d'habitation – dont une dédiée aux seniors –, une crèche associative ainsi qu'une surface alimentaire et multi-services. Le point fort de cet ensemble né d’un partenariat entre Crédit Agricole Immobilier, la Caisse régionale Toulouse 31, Cacib (banque d'investissement du Crédit Agricole) et la ville de Toulouse : une mixité sociale et intergénérationnelle revendiquée.

Presque quatre ans plus tard, Claire Montagnat, régisseuse des Patios d'Or, résidence senior de 69 appartements, témoigne : « Le concept était novateur mais il a fallu du temps pour que le modèle trouve sa plénitude. En dehors de mes activités de chargée de location, j’ai organisé des animations pour les résidents. Progressivement, des partenariats se nouent entre notre résidence et l'Ehpad ou la crèche. Aujourd'hui, le quartier vit comme un petit village. »

Le jardin partagé donne l'exemple. Les résidents des Patios d'Or s'y impliquent et y croisent les enfants de la crèche et d'autres habitants d'Îlot Natura. Autant qu'au modèle proposé, la réussite du programme tient aujourd'hui à l'implication des résidents.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.