Agir chaque jour dans l'intérêt de nos clients et de la société

Signature du premier Crédit Trajectoire Décarbonation

Climat
Innovation

Publié par le Crédit Agricole de Paris et d’Ile-de-France
le

Partager

Le Crédit Agricole d’Ile-de-France a lancé une solution de financement innovante, en avril dernier, pour inciter ses clients entreprises à réduire leur empreinte carbone. La Caisse régionale a ainsi finalisé son premier « Crédit Trajectoire Décarbonation » avec le Comptoir général du ressort (CGR International).

Industriel spécialisé dans le développement et la fabrication de composants mécaniques et mécatroniques , à destination notamment de secteurs comme l’aéronautique et l’automobile, le Comptoir général du ressort (CGR International) est client au Crédit Agricole d’Ile-de-France depuis plusieurs années. Fort de sa confiance dans la banque régionale et engagé pour réduire son empreinte carbone, il a récemment signé un « Crédit Trajectoire Décarbonation » d’un montant de 1,5 M€. Son objectif : financer l’achat de nouvelles machines et matériel pour les sites de production, et déployer des objectifs annuels de baisse des émissions de gaz à effet de serre.

Proposé à tous les clients entreprises du Crédit Agricole d’Ile-de-France dès 1 million d’euros de financement, Crédit Trajectoire Décarbonation intègre une bonification de la marge, à travers un unique critère extra-financier : la réduction de l’empreinte carbone totale (scopes 1, 2 et 3*). Il permet d’accompagner la mise en place de premiers objectifs ambitieux de décarbonation, en lien avec les recommandations scientifiques internationales, pour atteindre la neutralité carbone à horizon 2050 et l’engagement climatique de 1,5°. 

Ce financement, qui s’inscrit directement avec les ambitions de la Caisse régionale pour accompagner les transitions des entreprises franciliennes, s’appuie sur la solution de Carbometrix. Chaque année, Carbometrix réalisera le calcul de l’empreinte carbone sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’entreprise financée, quel que soit son secteur d’activité, selon la méthodologie du GHG Protocol**.

*Scope 1 : Les émissions dites directes d’une entreprise. Par exemple, les ressources fixes et mobiles opérées par l’entreprise tels que les chaudières, les véhicules opérés, les fuites de fluides frigorigènes, etc.
Scope 2 : Les émissions associées à l’énergie utilisée : l’électricité, la vapeur, etc. 
Scope 3 : Les émissions dites indirectes d’une entreprise telles que les achats de biens et services, immobilisations, fret, déplacements, utilisation des produits vendus, etc.

**Le GHG Protocol (protocole des gaz à effets de serre, en anglais : greenhouse gas protocol) établit des cadres normalisés, mondiaux et complets pour mesurer et gérer les émissions de gaz à effet de serre provenant des opérations des secteurs privé et public, des chaînes de valeur et des actions d’atténuation.

1,5 M€ montant du premier Crédit Trajectoire Décarbonation

Contacts

communication@ca-paris.fr

Voir aussi

En voir plus
1 min

Encourager les Franciliens à s’engager concrètement dans la transition énergétique

une série de podcasts sur l'économie de l'usage par Crédit Agricole Leasing & Factoring 38 min

Economie de l’usage, une série de podcasts proposée par Crédit Agricole Leasing & Factoring  

Selfee_circuit-court_energies_renouvelables 4 min

Selfee : l’électricité en toute proximité

L'assurance récolte pour répondre aux enjeux climatiques 1 min

L’assurance récolte protège les agriculteurs des aléas climatiques

En voir plus
Qui mieux que le Crédit Agricole pour vous parler du rôle d'une banque coopérative et mutualiste ?

La Fédération nationale du Crédit Agricole

Instance politique du Crédit Agricole, la Fédération nationale du Crédit Agricole est une association loi 1901. Ses adhérents sont les Caisses régionales, représentées par leurs présidents et leurs directeurs généraux.

Mieux nous connaitre
FNCA échanges et concertation des Caisses régionales sur les grandes orientations du groupe Crédit Agricole