Agir chaque jour dans l'intérêt de nos clients et de la société

Futura Gaïa lève 11 millions d’euros pour industrialiser ses fermes verticales

Agri-Agro

Partager

FuturaGaîa Chambre de culture
L’équipement en capteurs des chambres et des systèmes de culture fournit les données pour optimiser la gestion climatique ainsi que les apports en lumière, en intrants et en eau pour chaque plante. DR.

Futura Gaïa, cliente historique du Crédit Agricole du Languedoc, vient de lever 11 millions d’euros pour renforcer ses capacités en R&D agronomique et technologique et installer une première ferme verticale à l’échelle industrielle. Sofilaro (Caisse régionale du Languedoc et Sud Méditerranée) et Caap Création (Alpes Provence) font partie des actionnaires de cette belle start-up depuis la première levée de fonds en 2020.

Contribuer à l’amélioration de la souveraineté alimentaire des territoires face au dérèglement climatique et à la raréfaction de l’eau en y associant l’ensemble des acteurs locaux, c’est l’ambition de Futura Gaïa. Créée en 2019 à Rodilhan (Gard), et cliente historique de la Caisse régionale du Languedoc, la start-up conçoit et commercialise des fermes verticales clés en main. Elle vient de réaliser une levée de fonds de 11 M€ qui lui permettra de renforcer ses capacités en R&D agronomique et technologique et d’installer une première ferme verticale à l’échelle industrielle.

Une première ferme à Tarascon

Futura Gaïa exploite déjà une ferme pilote à Tarascon (Bouches du Rhône), qui s’étend sur 1 900 m2 dans un bâtiment de 9 mètres de haut, comportant une cinquantaine de systèmes de culture (roues). Y poussent, sur plusieurs niveaux, du basilic, des mini-poivrons, des tomates cerises… Pour bâtir cette première ferme, la start-up avait opéré en 2020 une première levée de fonds de 2,5 M€.

Travailler avec les agriculteurs et les coopératives agricoles

S’agissant de cette nouvelle opération, la tour de table est constitué des partenaires historiques de la société (UI Investissement, Sofilaro – dont les actionnaires sont les Caisses régionales du Languedoc et Sud Méditerranée, Région Sud Investissement, Caap Création, filiale du Crédit Agricole Alpes Provence, Occipac, Elpis et Alain François Raymond) et de nouveaux investisseurs dont la Banque des Territoires, Abeille Impact Investing France, Colam Impact, InvESS’t PACA et plusieurs dizaines de particuliers via la plateforme de financement participatif Sowefund.

 « Cette nouvelle opération acte un premier parcours très performant porté par une équipe remarquable que nous sommes fiers d’avoir pu activement accompagner depuis l’amorçage du projet. Notre relation de confiance forte avec Pascal Thomas et les investisseurs historiques, les étapes déjà franchies, la venue et le profil des nouveaux investisseurs et les réponses apportées aux enjeux sociétaux et environnementaux, sont autant de facteurs motivants dans cette nouvelle étape d’accélération »,

Manuel Potier, directeur d’investissements chez Sofilaro.

La prochaine installation, qui devrait être implantée en Occitanie ou en PACA, déploiera 5 000 m2 et 12 univers climatiques, pour un investissement d’environ 10 millions d’euros. Si Futura Gaïa cible prioritairement les coopératives agricoles et les agriculteurs en direct, des contacts et des tests ont d’ores et déjà été initiés avec des laboratoires pharmaceutiques et cosmétologiques.

Réduire les besoins en eau

La start-up est le seul acteur sur le marché de l’agriculture en environnement contrôlé à proposer la géoponie rotative. Cette solution innovante de production de plantes sur terreau permet entre autres de réduire d’environ 90 % les besoins en eau par rapport à l’agriculture traditionnelle. « Notre solution permettra aux populations concernées de s’approvisionner en produits locaux et sains (zéro pesticide) en complément des adaptations du monde agricole. Nos innovations seront également une source privilégiée pour des ingrédients de haute qualité environnementale à destination des industries pharmaceutique et cosmétique. Le soutien et la fidélité des investisseurs historiques ainsi que l’arrivée de nouveaux apporteurs de capitaux témoignent de la pertinence de notre approche », témoigne Pascal Thomas, co-fondateur et président de Futura Gaïa.

Des embauches à la clé

La PME, qui emploie 22 salariés, prévoit 10 embauches et vise un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros cette année, puis de 5 millions à l’horizon 2025. Elle fait aussi partie des 18 lauréats de la première vague de l’appel à projets « Première usine » lancé dans le cadre du plan d’investissement France 2030, dont Bpifrance est opérateur pour le compte de l’État.

Pour approfondir sur le thème de l’agriculture…

« Agriculture : cultivons l’avenir »

Voir aussi

En voir plus
L'agriculture durable avec Le Crédit Agricole Nord Est 3 min

Cultiver l’énergie pour un avenir durable

1 min

Le Crédit Agricole Aquitaine s’engage pour une viticulture responsable

Food Pilot, hébergée au Village by CA Champagne Bourgogne 2 min

Food Pilot ou l’impact environnemental d’une baguette de pain 

Le podcast « Les Énergiculteurs » consacre un épisode à la méthanisation par le Crédit Agricole Nord Est 10 min

Le podcast « Les Énergiculteurs » consacre un épisode à la méthanisation

En voir plus
Qui mieux que le Crédit Agricole pour vous parler du rôle d'une banque coopérative et mutualiste ?

La Fédération nationale du Crédit Agricole

Instance politique du Crédit Agricole, la Fédération nationale du Crédit Agricole est une association loi 1901. Ses adhérents sont les Caisses régionales, représentées par leurs présidents et leurs directeurs généraux.

Mieux nous connaitre
FNCA échanges et concertation des Caisses régionales sur les grandes orientations du groupe Crédit Agricole