Agir chaque jour dans l'intérêt de nos clients et de la société

Agriculture : quand l’innovation fait Salon 

Agri-Agro
Innovation

Partager

agronome innovation agriculture credit agricole
Agronome utilisant l'ordinateur qui collecte des données avec l'instrument météorologique pour mesurer la vitesse du vent, la température, l'humidité et le système de cellules solaires.

Le Salon de l’Agriculture se déroule du 25 février au 5 mars à Paris sur le thème du Vivant au quotidien. Le Crédit Agricole y organise des conférences sur l’innovation au service des transitions et y présente de nouvelles technologies pour le monde agricole portées par des start-up du réseau des Village by CA.

Avec quelle énergie ferons-nous tourner les machines agricoles demain ? L’intelligence artificielle peut-elle piloter les vaches laitières à l’étable ? Ou encore, un robot peut-il aider les agriculteurs à détecter la présence de maladies dans les cultures ? Le Crédit Agricole propose de répondre à ces questions, du 25 février au 5 mars, lors de rencontres et de conférences organisées sur son stand au Salon de l’Agriculture à Paris porte de Versailles. La banque verte y accueille aussi des start-up agritech accompagnées par les Villages by CA situés partout en France.

Le stand du Village by CA au Salon International de l’Agriculture 2023.

Elles viennent de Rouen, de Châteaudun, de Lille, de Saint-Brieuc ou encore d’Italie… Dix-neuf start-up agritech des Villages by CA enchaîneront les démonstrations ou autres pitchs tout au long de la semaine sur le stand aux couleurs du Crédit Agricole. Trois d’entre elles se succèderont tous les trois jours sur le corner dédié au réseau Village by CA. Un « desk totem » permettra d’accueillir les autres durant une journée, un espace agora offrira aussi la possibilité d’organiser deux conférences par jour sur des thématiques variées en lien avec l’innovation au service des transitions.

Copeeks, le monitoring des productions

Parmi les participantes à cette 59e édition : Copeeks, du Village des Côtes d’Armor, a imaginé le monitoring des productions animales et végétales en temps réel et à distance. La start-up, présente sur le stand le lundi 27 février, propose une gamme de boîtiers connectés autonomes, nommés Peek. Ces équipements collectent des photos et des vidéos de l’espace de production, ainsi que des données de capteurs (température, NH3, CO2, luminosité, particules fines, humidité du sol, etc.). Toutes ces informations sont consultables en temps réel et à distance par l’agriculteur via une plateforme web.

Veragrow, des vers dans vos déchets

Pour aider les collectivités à faire le tri dans leurs déchets, l’ancienne start-up du Village de Rouen, Veragrow, devenue alumni, est accueillie du vendredi 3 au dimanche 5 mars sur le stand. Elle produit et commercialise des fertilisants biologiques issus du lombricompostage. Cette biotechnologie permet de valoriser et de transformer les déchets organiques en amendement riche en nutriments et en microorganismes grâce aux vers composteurs. Une paroi transparente permettra aux visiteurs de les observer en train de dégrader la couche de matière organique dans laquelle ils évoluent. « Notre activité première, développée en 2019, consiste à produire des biostimulants pour l’agriculture à partir du lombricompostage. C’est grâce à cette expertise que nous avons développé notre deuxième activité : la fabrication de lombricomposteurs à destination des collectivités ou des entreprises, une solution unique à ce jour », confie Théo Bartolacci, directeur commercial de Veragrow. « Cette première participation au Salon de l’Agriculture, c’est l’opportunité pour nous d’être visible et de pouvoir montrer en conditions réelles le fonctionnement de ces lombricomposteurs et l’intérêt pour une collectivité de sortir les biodéchets des ordures ménagères », poursuit-il.

Meropy, le robot qui surveille l’état des cultures

Autre start-up présente sur le stand du Crédit Agricole : la société iséroise Meropy, anciennement hébergée au Village by CA Sud Rhône Alpes. Elle a développé un robot du nom de SentiV (pour sentinelle du végétal) permettant de surveiller les parcelles agricoles grâce à ses deux caméras qui photographient le dessus et le dessous des feuillages. Il peut ainsi déterminer les besoins nutritionnels et hydriques des cultures ou encore détecter les bio-agresseurs.

Réduire l’emprunte carbone tout en créant du lien

Réussir les transitions agricoles et agroalimentaires, cela passe aussi par le soutien de la banque à toutes ces start-up inventives capables d’impulser une dynamique vertueuse et de créer de nouveaux modèles de production plus responsables. « En les soutenant au cœur des régions, le Crédit Agricole permet, par exemple, de maintenir et de développer l’activité locale, de créer ou de renforcer le maillage entre professionnels d’une même région », confie Morgane Varnier, productrice de champignons à Erquy et utilisatrice de Coclicaux, hébergée au Village by CA des Côtes d’Armor. La start-up propose un service de colivraison entre producteurs en un clic. « La plateforme fonctionne un peu comme pour le covoiturage. Grâce à une carte de géolocalisation partagée et interactive, elle nous permet de créer et de réserver un créneau de colivraison et de réduire ainsi les déplacements des producteurs », explique Morgane Varnier. « Coclicaux a aussi réussi à mettre en place un système avec les communautés de communes, pour inciter à la colivraison et ainsi diminuer nos coûts de transport et le nombre de voitures en déplacement chaque jour. La difficulté pour les petits producteurs, c’est la logistique et le transport. Coclicaux a permis de professionnaliser tout cela », conclut-elle.

La Ferme digitale et ses 60 start-up

Enfin, 60 start-up seront présentes sur le stand de la Ferme digitale, dont l’objectif est de promouvoir l’innovation et le numérique pour une agriculture performante, durable et citoyenne. Parmi elles, 12 sont actuellement accompagnées ou ont été accompagnées par le réseau Village by CA dans les domaines de l’agtech, la biotech, la woodtech, ou encore du carbone. Toutes ces start-up, qu’elles soient jeunes pousses ou alumni, contribuent à améliorer et à optimiser l’activité des professionnels du monde de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

Pour poursuivre sur cette voie et accélérer les transitions, les Villages by CA continuent de promouvoir leur écosystème. Quatre d’entre eux – FinistèreNormandieNord de France et Centre France – ont lancé un appel à candidatures commun à destination des start-up du monde agricole, en faveur des transitions agri-agro. Elles peuvent candidater jusqu’au 20 mars pour intégrer un de ces Villages en cliquant sur ce lien : appel à candidatures

Pour approfondir sur le thème de l’agriculture…

« Agriculture : cultivons l’avenir »

Voir aussi

En voir plus

Des afterworks pour les nouveaux et futurs installés en agriculture et viticulture

L'assurance récolte pour répondre aux enjeux climatiques 1 min

L’assurance récolte protège les agriculteurs des aléas climatiques

Podcast_photovoltaïsme_agriculture_CANordEst 12 min

1er podcast « Les énergiculteurs », nos clients parlent de photovoltaïsme

5 min

Un projet de rénovation, porté par le Crédit Agricole Aquitaine, médaillé d’or

En voir plus
Qui mieux que le Crédit Agricole pour vous parler du rôle d'une banque coopérative et mutualiste ?

La Fédération nationale du Crédit Agricole

Instance politique du Crédit Agricole, la Fédération nationale du Crédit Agricole est une association loi 1901. Ses adhérents sont les Caisses régionales, représentées par leurs présidents et leurs directeurs généraux.

Mieux nous connaitre
FNCA échanges et concertation des Caisses régionales sur les grandes orientations du groupe Crédit Agricole