Le sport, vecteur d’inclusion

Le 18/07/22 - Crédit Agricole

Le sport, vecteur d’inclusion 

Formidable moteur du vivre ensemble, le sport favorise l’engagement des entreprises, la diversité, permet de lutter contre l’exclusion… Il peut aussi être un tremplin vers l’emploi. Le Crédit Agricole est partenaire du sport et de ses valeurs, en phase avec son ADN de banque coopérative et mutualiste engagée dans l’animation des territoires.

Lead Inclusion Sport
Sauter les obstacles avec le sport . © DR Banque d'images.

Le Crédit Agricole, banque partenaire et solidaire accompagne le foot, sport numéro 1 et préféré des Français. Un engagement aux côtés de tous les footballeurs et de ceux qui les encouragent : du football amateur, socle historique de son engagement (1974), jusqu’aux équipes de France, en passant par les Coupes de France et Gambardella. Dans le cadre de l’Euro féminin 2022, le Crédit Agricole, partenaire majeur de l’Équipe de France féminine de football depuis 2010, soutient les Bleues et développe un dispositif global qui résonne avec son projet sociétal, puisqu’il vise à renforcer la cohésion sociale en mobilisant les supporters de tous horizons pour déclencher une ferveur inédite autour des Bleues. Un volet solidaire et écoresponsable est également développé pour cet événement, à travers deux opérations : un projet solidaire avec la Recyclerie Sportive pour collecter des équipements sportifs sur l’ensemble du territoire dans les Caisses régionales et les deux campus franciliens ; un projet inclusif avec des jeunes suivis par l’Académie Diomède qui agit en faveur de l’éducation et lutte contre le décrochage scolaire grâce au football.

38 sports soutenus par le Crédit Agricole

L’engagement pour le sport au niveau national ne s’arrête pas au football. Il s’est étendu au judo en 2017. La banque a renouvelé son partenariat avec la Fédération française de judo (France Judo) jusqu’à fin 2024 en consolidant ainsi son engagement de faire du sport un formidable vecteur d’inclusion sociale et de développement sociétal et durable.

Aujourd’hui, 38 sports sont accompagnés. Si l’on intègre les partenariats à la maille régionale, plus de 20 000 clubs sont soutenus chaque saison et plus de 6 000 collaborateurs et administrateurs sont impliqués bénévolement dans le sport en région. Le Sport comme école de la vie fédère l’ensemble de ces engagements sous la houlette d’un ambassadeur de renom Teddy Riner.

Teddy Riner

 Teddy Riner, ambassadeur de "Sport comme école de la vie". © DR 

Le sport, moteur du vivre ensemble

Plus qu’un loisir, il est l’un des moteurs du vivre ensemble, il rassemble les Français au-delà de leurs différences et reste un formidable outil de médiation pour les Caisses régionales quand il s’agit, par exemple, d’organiser des challenges sportifs en faveur d’associations qui luttent contre le handicap, le cancer ou d’autres maladies. « L’organisation en interne d’animations sportives est aussi une belle occasion de faire passer des messages de prévention en faveur du bien-être alimentaire, de la qualité de vie au travail, de la prise en charge du handicap ou de la maladie », témoigne Myriam Henri, responsable Mission handicap et diversité au Crédit Agricole Normandie-Seine.

Challenge sport

Des challenges sportifs organisés par les Caisses régionales en faveur des associations. © DR Banque d'images.

Une école de la vie

Le sport, c’est aussi une école qui permet à chacun de se réaliser, de grandir et d’avancer dans la vie. Il existe dans toutes les Caisses régionales de très nombreux partenariats sportifs. Ces initiatives, utiles socialement, contribuent à incarner l’ambition du Crédit Agricole sur le terrain, et à porter des valeurs parfaitement en phase avec son ADN de banque coopérative et mutualiste engagée dans l’animation des territoires.

Chaque Caisse régionale, aux côtés des clubs, des éducateurs et des bénévoles, œuvre à mettre en lumière les initiatives régionales incarnant le mieux les valeurs éducatives du sport. Parmi les exemples : le programme d’insertion professionnelle par le sport avec l’Agence pour l’éducation par le sport (Apels), une association créée en 1997, destinée à la jeunesse peu ou non diplômée et Job dans la ville, né d’un partenariat noué en 2013 entre la Caisse régionale Centre-est et Sport dans la Ville, dont la vocation est de favoriser la formation et l’insertion professionnelle de jeunes issus de quartiers prioritaires.

Sport Comme Ecole de jpg

Le sport, une école pour grandir et avancer dans la vie. © DR Sport Comme Ecole de la Vie

Les premiers Trophées de l’inclusion par le sport

La Caisse régionale Normandie-Seine a été la première à nouer un partenariat avec l’Apels en 2016. Depuis, de nombreuses Caisses régionales lui ont emboîté le pas : Alpes Provence, Anjou-Maine, Aquitaine, Centre-Est, Nord de France, Normandie, Paris et Ile-de-France, Provence Côte d'Azur, La Réunion…

Certaines ont signé avec cette association, présidée par Jean-Philippe Acensi, pour la première fois cette année et ont accueilli leur première promotion d’alternants. C’est le cas du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes. En collaboration avec LCL, huit jeunes, issus de clubs sportifs de Grenoble (handball, rugby, boxe…), ont été recrutés en mai dernier. Ils suivront un parcours de deux mois - stage en montagne, formation avec Difcam sur l'aspect bancaire, immersion en agence – avant d’intégrer une agence de proximité ou le centre d’appels de Grenoble en septembre.

Première expérience aussi pour la Caisse régionale Centre France qui a accueilli une douzaine de jeunes issus de quartiers populaires de Clermont-Ferrand en contrat de professionnalisation pour un an dans le réseau d’agences.

En Franche-Comté, un partenariat a été signé en avril. La Caisse régionale va donc expérimenter le cursus d’intégration via l’Apels afin d’amener, d’ici la fin de l’année ou début d’année prochaine, une dizaine de jeunes vers les métiers de conseiller d’accueil. Par la suite, d’autres promotions verront le jour. La détection des jeunes est effectuée par l’Apels qui est particulièrement attentive à la motivation, l’aptitude commerciale et relationnelle, le goût du challenge, le dépassement de soi…

Ce travail a été salué lors des premiers Trophées de l’inclusion par le sport organisés le mardi 28 juin par la Fondaction l’Equipe et l’Apels, en partenariat avec Radio France. L’initiative, soutenue par trois parrains : Muriel Hurtis, championne du monde 2003 du 4 x 100 m, Ryadh Sallem, multichampion d'Europe de basket fauteuil, et Gaël Fickou, trois-quart centre du quinze de France, avait pour ambition de valoriser les acteurs qui œuvrent quotidiennement pour le développement de l’inclusion par le sport. Ils se sont déroulés au Stade de France en présence de la ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, Amélie Oudéa-Castéra. Plusieurs catégories ont été récompensées : coach, jeunes, entreprises, clubs et villes. Dans la catégorie Entreprises, le Crédit Agricole Normandie-Seine a été applaudi sur la première marche du podium pour toutes les actions diversité réalisées via le sport, en interne et en externe sur le territoire haut-normand.

Du stade vers l'emploi, le sport au service de l'emploi

« L’inclusion des jeunes dans l’emploi est un sujet important alors jouons collectif ! » déclarait récemment Philippe Brassac, directeur général de Crédit Agricole SA, dans une interview vidéo accordée à la Caisse régionale Normandie-Seine. Un message adressé aux institutionnels et aux entreprises dans le cadre d’une manifestation en faveur de l’emploi qui s’est déroulée à Rouen fin juin. Organisée par Pôle emploi, la Fédération française d’athlétisme, l’Agence nationale du sport et le Comité Paris 2024, cette opération « Du stade vers l’emploi, le sport au service de l’emploi » a reçu le soutien de bon nombre d’entreprises du territoire dont le Crédit Agricole Normandie-Seine.

Le goût de l’effort et le jeu collectif

Le thème de l’évènement résonne avec l’engagement du Crédit Agricole sous la bannière « Sport comme école de la vie », qui porte la conviction que les valeurs acquises grâce au sport sont utiles toute la vie, à titre individuel, collectif, voire dans le monde professionnel. « D’abord il y a les règles, le goût de l’effort mais aussi le jeu collectif ; ensuite, il faut apprendre à s’organiser, à se préparer mentalement comme pour une compétition, à mettre en place des tactiques, une stratégie, etc. », explique Philippe Brassac. Toutes ces notions, le sport les embarque et ce sont des qualités que l’on peut valoriser dans le monde de l’entreprise. Le Crédit Agricole l’a compris et œuvre depuis plusieurs années à construire des ponts entre les deux univers.

Lire aussi le dossier sur credit-agricole.com : « Monde de l'entreprise : pourquoi s'inspirer des sportifs de haut niveau ? »

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.