Champagne-Bourgogne | Thème Développement économique 
Le 09/07/21

Des murs bâtis à chaux et à chanvre 

Sur le territoire de la Caisse de Champagne-Bourgogne, la start-up Cibbios se lance dans la conception de murs préfabriqués en béton de chanvre. Ces matériaux, biosourcés et made in France, sont destinés à fournir les professionnels du bâtiment.

chanvre1

À Vendeuvre-sur-Barse, dans l’Aube, Didier Glais et Alain Fernandez, les deux fondateurs de la start-up Cibbios, conçoivent et commercialisent des murs préfabriqués en béton de chanvre. Cette démarche engagée et écologique valorise les matières végétales présentes dans la région. « La chènevotte, paille de chanvre, a une densité optimale qui la rend très efficace en tant qu’isolant thermique et phonique. En l’associant à un liant à base de chaux, on obtient du béton de chanvre que nous appliquons dans une ossature en bois afin de bâtir les murs d’une habitation », explique Alain Fernandez. Au-delà de ses propriétés isolantes, le chanvre offre une excellente résistance au feu et agit comme un véritable puits de carbone pendant plusieurs décennies. C’est pourquoi, Didier et Alain souhaitent développer l’utilisation massive de ces produits biosourcés made in France auprès des professionnels du secteur du bâtiment. Mais seule ombre au tableau : le béton de chanvre sèche naturellement très lentement ; jusqu’à six mois sont nécessaires. Partant de ce constat, les deux hommes ont mis au point une technique de séchage dynamique en quinze jours quelle que soit la saison. Ce procédé industriel innovant (brevet en cours) permet d’accélérer et d’optimiser le cycle de production.

Des parcours complémentaires

L’histoire débute en 2014, quand Didier, dirigeant d’une entreprise spécialisée en charpente-couverture, fait appel aux services d’Alain, gérant d’un bureau d’études thermiques. Les deux hommes collaborent depuis régulièrement. En application de la nouvelle réglementation environnementale (RE 2020), le village des Jeux olympiques de Paris 2024 sera bâti avec des matériaux biosourcés. Les professionnels du chanvre se positionnent. « Ainsi sollicité, Didier m’a contacté et après de longs échanges est né Cibbios. Nos compétences sont complémentaires », raconte Alain.

Depuis, la start-up a fait du chemin. Elle a intégré, en janvier 2021, la Technopole de l’Aube et a été labellisée par le conseil innovation du pôle de compétitivité Fibres Énergivie. Début mars, Cibbios, en association avec le Pôle européen du chanvre, est déclaré vainqueur régional Grand-Est du Trophée de la bioéconomie. L’entreprise a également bénéficié du soutien financier du réseau Entreprendre, d’Aube Initiative, de la Région Grand-Est et d’un pool bancaire garanti par BPI France. « Ce pool a été mis en place au début de l’année et chacune des trois banques est intervenue pour un tiers », témoigne Nicolas Drège, chargé d’affaires de la Caisse de Champagne-Bourgogne. « Nous sommes ravis d’être accompagnés par des acteurs locaux et engagés. La prochaine étape sera d’élargir notre gamme de produits et de nous développer en France, puis à l’international », conclut Alain Fernandez. Aujourd’hui, les deux hommes en sont persuadés : l’avenir appartient aux matériaux biosourcés aubois.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.