Martinique-Guyane | Thème Agriculture 
Le 30/06/21

L'açaï, la petite baie qui monte ! 

Elle aurait des vertus sur notre santé. Appelée wassaï ou baie d’açaï, cette petite baie, issue du palmier Pinot de Guyane, connaît depuis quelques années un essor mondial. Le Crédit Agricole Martinique-Guyane soutient la construction d’une usine dédiée à la transformation de ce produit aux propriétés antioxydantes et énergisantes.

ACAI

« En 2016 déjà, l’idée de dédier une usine à la transformation du wassaï avait germé dans l’esprit de Jean-Pierre Drelin, agriculteur et client historique du Crédit Agricole Martinique-Guyane », explique Gabriel Cinna, directeur d’agence des marchés spécialisés à la Caisse régionale Martinique-Guyane. Car, aujourd’hui encore, la transformation de cette baie produite sur le territoire est complètement artisanale. Dave Drelin - le fils de Jean-Pierre Drelin - est à la tête de Yana Wassaï, une entreprise spécialisée dans la transformation et la conservation de fruits. Il s’est donc associé avec son père et deux autres personnes pour mettre en place le projet et structurer une filière en Guyane. Trois volets principaux encadrent la démarche : la culture du fruit, sa transformation, puis la commercialisation des produits avec un volet export conséquent en Europe et aux Etats-Unis. Ce projet, bien structuré, a fédéré les agriculteurs locaux qui se sont regroupés au sein de la coopérative « Bio Savane ». Quant à l’usine, les travaux sont en cours et l’activité devrait débuter en 2022.

Une première usine de la sorte en Guyane

Un financement total de 3,8 millions d’euros permet de construire cette première unité industrielle, située à une vingtaine de kilomètres de Cayenne. Dotée d’une surface totale de 2 000 m², elle sera dédiée à la transformation du wassaï et à d’autres plantes endémiques de la région. Le projet permettra également la création de 20 emplois directs et de 200 emplois indirects.

Le Crédit Agricole Martinique-Guyane entend accompagner la structuration de la filière wassaï et plus généralement soutenir la dynamique économique de la Guyane. La banque a ainsi accordé un prêt d’un montant 350 000 euros à Yana Wassaï pour l’achat des équipements et un autre de 550 000 euros pour financer l’immobilier. La Caisse régionale a également fait l’avance d’une subvention de 2 500 000 euros accordée par le Fonds européen de développement régional (Feder). A ses côtés, la Banque des Territoires a investi 585 000 € dans l’aventure. Cet investissement permettra de soutenir une transition alimentaire durable, favorisant les circuits-courts, bénéfique à l’emploi et au développement économique local.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.