Crédit Agricole


Crédit Agricole | Thème Développement économique 
Le 24/03/21

Nautisme : nouveau cap pour Uship 

Président depuis huit ans d’un réseau de magasins de distribution d’équipements de bateaux et de loisirs nautiques, Stéphan Serra, client du Crédit Agricole du Morbihan, a repris Uship, accompagné de ses proches collaborateurs encadrants et de partenaires financiers dont Unexo.

StephanSerraUship
Stéphan Serra, client du Crédit Agricole du Morbihan, est à la tête de Uship. © DR.

La filière nautique a le vent en poupe. Si la crise sanitaire impacte de manière négative l’économie de certains secteurs d’activité, elle permet d’en pousser d’autres comme celui du nautisme. Uship profite ainsi de vents favorables qui amènent les particuliers à investir dans les loisirs nautiques, synonyme de liberté retrouvée.

Uship est née dans le Morbihan

L’enseigne, née à Vannes en 1982, a construit petit à petit sa notoriété dans le monde de la navigation. Le réseau compte aujourd’hui 117 magasins en France et plus de 20 à l’étranger, tous indépendants. L’activité centrale est orchestrée à Landévant (56690) depuis 2011 par 20 collaborateurs aux services des 600 acteurs en magasins. 

Stephan Serra a repris la barre d’Uship le 17 février dernier. Il avait fait le pari du nautisme en devenant le président de l'enseigne en 2012. Avant cela, il avait passé quinze ans chez Norauto et six chez Goodyear Dunlop. Client du Crédit Agricole du Morbihan, Stephan Serra s’est rapproché de la Caisse régionale l’année dernière pour mener cette opération d’investissement. Sa banque a alors organisé la mise en relation avec Unexo. La société d’investissement du groupe Crédit Agricole est alors venue renforcer la stabilité du capital de l’entreprise à long terme aux côtés d’autres fonds d’investissements bancaires*.

Tout l'équipement pour le bateau

L’enseigne distribue du matériel d’accastillage, d’équipements de bateaux et de loisirs nautiques. Ses adhérents sont des commerçants indépendants basés en France (au bord de la mer, des lacs et près des eaux intérieures) et à l’étranger, notamment en Italie, en Espagne, à Madagascar, aux Seychelles… Un premier magasin ouvre ses portes au Maroc au moment même où nous rédigeons ces lignes. Tous ces produits nautiques sont répertoriés dans un catalogue, et on y trouve aussi des produits d’accessibilité à l’eau comme le paddle dont la demande explose. Les particuliers disposent aussi d’un site en ligne pour acheter directement les produits de l’enseigne. « Il ne s’agit en aucun cas d’un concurrent des magasins, explique Stephan Serra. Dès son entrée sur le site, le client choisit un magasin référent, ce dernier touche une commission sur chaque vente effectuée en ligne », explique-t-il.

La marque engagée avec Project Rescue Océan

« Nous sommes partis pour réaliser une excellente année et envisageons de recruter au moins une personne pour animer le réseau, nous prévoyons aussi d’agrandir l’entrepôt de stockage de la société basée à Landévant (56), d’accroître notre présence à l’international, et de monter en puissance sur la vente en ligne », affirme le nouveau propriétaire de la marque qui s’engage aussi avec l’association Project Rescue Océan pour la sauvegarde de l’environnement à travers l’éducation et la sensibilisation des écoliers.
Toute l'équipe est sur le pont pour se consacrer pleinement à la satisfaction de ses adhérents et de tous leurs clients prêts à embarquer à l'arrivée des beaux jours.

*Des fonds régionaux émanant des grandes banques françaises : Ouest Croissance (BPGO), BNP Paribas Développement. S’ajoutent également deux fonds régionaux, SFLD (Société Financière Lorient Développement) et OCTAVE ainsi que des investisseurs privés qui embarquent en apportant des compétences métiers favorables à l’avenir de l’entreprise.