Alpes Provence | Thème Développement durable 
Le 22/01/21

Adopte un flamant rose 

Soucieux de préserver la biodiversité de leur territoire, l’institut de recherche de la Tour du Valat et le Crédit Agricole Alpes Provence ont lancé, en fin d’année dernière, l’opération « Parraine un flamant ». Une action pleine de sens qui a pour vocation de récolter des fonds en faveur de la préservation des zones humides méditerranéennes et des espèces qui y vivent.

LesFlamantsRoses
Les Flamants roses du domaine Tour du Valat ©Jean Jalbert_TourduValat

Et si on faisait un geste original en faveur de la nature en ce début d’année ? Depuis le 23 novembre, chaque jeune ouvrant un compte au Crédit Agricole Alpes Provence devient parrain d’un flamant rose de Camargue grâce à l’action « Parraine un flamant », initiée parl’institut de recherche de la Tour du Valat et la Caisse régionale. L’idée ? Récolter des fonds pour financer l’achat de nouveaux outils à destination de passionnés vivant dans les pays bordant la Méditerranée, et observateurs de ces espèces d’oiseaux à des fins scientifiques. « Le flamant rose est une espèce migratrice qui peut également être sédentaire. Chaque oiseau a un comportement différent de son voisin, l’hiver venu, certains font ainsi le pari de rester tandis que d’autres quittent la Camargue », explique Jean Jalbert, amoureux de la nature et directeur de la Tour du Valat.

Un oiseau haut en couleurs

« Après la guerre, de nombreux travaux ont été lancés grâce au plan Marshall. Les lagunes ont été investies par les hommes et les espèces y vivant ont été délogées. Les flamants roses sont devenus une espèce menacée », explique Jean Jalbert. Pour mieux comprendre ces oiseaux et les préserver en adoptant une stratégie de conservation adéquate, un programme de recherche a été initié consistant à baguer chaque année 1 000 poussins avec un code unique pour, au fil du temps, suivre leur évolution et leur déplacement. Aujourd’hui, près de 30 000 flamants sont ainsi suivis par un réseau d’observateurs. Ainsi, plus de 800 000 données ont été collectées depuis le début de cette opération et retranscrites dans une interface dédiée. « Pour continuer à étudier ces oiseaux, nous avons décidé d’investir dans des équipements adaptés qui permettront aux observateurs de chaque pays de poursuivre leurs efforts pour la sauvegarde de cette espèce emblématique », affirme le directeur.

Crédit Agricole et la Tour du Valat : une conscience commune

Et pour aider à financer ce beau projet, le parrainage d’un flamant rose, en quelques clics, est possible via le site internet monflamant.com. Cette action menée avec le soutien du Crédit Agricole, à travers la Caisse régionale Alpes Provence, sa fondation et la Caisse locale d’Arles, permet aux internautes de choisir leur formule selon leur budget et d’adopter un ou plusieurs oiseaux. Cette initiative originale tournée vers la nouvelle génération est pleine de sens : « Nous partageons avec le Crédit Agricole des valeurs communes de proximité, de solidarité, d’altruisme et de respect de notre environnement. Cette action est une belle façon d’éveiller les consciences », conclut Jean Jalbert.