Crédit Agricole


Charente Maritime Deux-Sèvres | Thème Développement durable 
Le 11/01/21

Objectif zéro carbone pour le territoire rochelais 

Le territoire rochelais est l’un des premiers en France à créer une coopérative locale du carbone. Le Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres fait partie de ses membres fondateurs.

la-rochelle-harbour-picture-id177480518
Le Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres fait partie des membres fondateurs de la coopérative locale du carbone aux côtés, notamment, de la ville de La Rochelle. © DR

Atteindre zéro carbone en 2040 : de nombreux acteurs du territoire rochelais en ont fait une priorité en officialisant, le 16 décembre dernier, la création d’une Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) dédiée à l’accompagnement de projets écologiquement vertueux.

Le Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres fait partie des membres fondateurs de cette SCIC aux côtés de la Communauté d’agglomération de La Rochelle, de la ville de La Rochelle, d’Alstom, de Lea Nature, du Port Atlantique La Rochelle, d’Atlantech, d’Adefip et de La Rochelle Université. Le territoire rochelais est ainsi l’un des premiers en France à créer une coopérative locale du carbone.

Aller plus loin dans le soutien aux projets écologiques

Conscient depuis plusieurs années que le réchauffement climatique est une réalité bien tangible, le territoire s’est engagé en faveur du développement durable sur de nombreux volets. Ce partenariat public-privé, véritable support technique et financier, permet d’aller plus loin.

La Coopérative carbone La Rochelle a vocation à accompagner les porteurs de projets de réduction d’émissions de gaz à effet de serre tout au long de leur parcours. La certification des projets permettra d’apporter un cofinancement, notamment par la vente de crédits carbone, et d’assurer l’évaluation de l’impact environnemental des actions.

Elle a pour objectif d’inclure tout type de projet : éco-mobilité, habitat durable, économie circulaire, transition énergétique, consommation responsable. Le premier projet concernera des plantations de frênes et de peupliers dans le Marais Poitevin.