Crédit Agricole


Martinique-Guyane | Thème Emploi 
Le 02/01/20

Le Crédit Agricole Martinique Guyane directement engagé pour l’insertion professionnelle des jeunes 

Le Crédit Agricole Martinique Guyane et l’association Nos quartiers ont des talents viennent de fêter la première année de partenariat du dispositif « parrainage professionnel ». L’occasion de revenir sur les atouts de cet accompagnement avec l’une de ses marraines de la première heure.

SeverineMelezan
Séverine Melezan, 38 ans, responsable de l’agence en ligne de la Caisse Martinique-Guyane, fait partie des pionnières du dispositif.

Selon les derniers chiffres de l’Insee, en Martinique, les jeunes âgés de 15 à 29 ans sont les premiers touchés par le chômage de masse (41 %). Un taux élevé qui s’explique avant tout par leurs difficultés d’insertion en milieu professionnel.

Forte de ce constat, la direction du Crédit Agricole Martinique-Guyane s’est engagée, il y a environ un an, à promouvoir le parrainage professionnel auprès de ses équipes d’encadrement. « L'opération est destinée à favoriser l’insertion professionnelle des jeunes diplômés, Bac + 3 et plus, âgés de moins de 30 ans, issus de milieux sociaux modestes ou de zones prioritaires », explique l’association Nos quartiers ont des talents (NQT). Cet engagement sociétal reflète, pour le Crédit Agricole, la volonté de s’inscrire activement et durablement dans l’accompagnement et l’insertion des jeunes Martiniquais dans la vie active. Avec 46 managers déjà impliqués, le Crédit Agricole est ainsi rapidement devenu le premier partenaire de l’association dans le département. 

Pionnière du dispositif

Séverine Melezan, 38 ans, responsable de l’agence en ligne de la Caisse Martinique-Guyane fait partie des pionnières du dispositif. Elle a déjà accompagné deux jeunes en recherche d’emploi. Le parrainage professionnel consiste d’abord à encourager les jeunes et à les faire profiter de son expérience. « On les aide à peaufiner leur CV, leur lettre de motivation, à mettre en avant leurs points forts. » Des temps d’échanges ont lieu sur le temps de travail dans les locaux du Crédit Agricole. C'est aussi une façon plus personnelle, pour la responsable d’une équipe d’une dizaine de personnes basée au siège social du Lamentin, de rendre ce que sa vie professionnelle – déjà riche de 18 années passées au Crédit Agricole, au contrôle de gestion puis au marketing – lui a donné. « J’ai la chance d’avoir travaillé tôt après mon Deug, explique-t-elle, sans jamais rencontrer de difficultés. Mais j’ai une sœur et un frère plus jeunes. Et, je sais ce qu’ils vivent aujourd’hui ! » 

18 jeunes ont trouvé un emploi en 2019

L'engagement est évident, donc, pour celle qui, une fois embauchée, a continué à se former (licence puis maîtrise en sciences économiques, diplôme de l’Institut technico-bancaire). « Le fait de me sentir utile, cela me fait vraiment du bien », conclut la responsable avec un large sourire aux lèvres. Et, cela fonctionne puisque, grâce à l’accompagnement apporté par l’ensemble des managers du Crédit Agricole Martinique-Guyane, 18 jeunes ont déjà trouvé un emploi en 2019, au sein de la banque verte ou ailleurs.