Le Crédit Agricole de la Corse finance la construction d’une nouvelle clinique

Santé

Partager

Jean Canarelli, directeur de Clinisud et un médecin devant le chantier de la nouvelle clinique à Ajaccio.

En 2023, une nouvelle clinique privée Clinisud, co-financée par le Crédit Agricole de la Corse, ouvrira ses portes à Ajaccio. L’établissement de 12 000 mètres carrés est destiné à améliorer et à renforcer l’offre de soins sur le territoire.

En Corse, de nombreux habitants vivent éloignés des structures de santé. Et pour cause, sur les 360 communes que compte l’île, 192 d’entre elles sont des déserts médicaux. À Ajaccio, la situation inquiète. Depuis la fin des années 60, quatre établissements sanitaires ont fermé leurs portes. Aujourd’hui, seulement deux perdurent : l’hôpital de la Miséricorde et la clinique privée Clinisud. Pour améliorer et renforcer l’offre de soins sur le territoire, Jean Canarelli, directeur de Clinisud, et six autres médecins, se sont lancé le pari de bâtir une nouvelle clinique de 12 000 mètres carrés dans la zone du Finusellu, située près de la rocade. « Depuis trente ans, les établissements de santé ferment leurs portes un à un. L’ancienne Clinisud, située dans le centre de la ville, ne correspondait plus, en terme de capacité, aux besoins des Ajacciens. Il était de notre devoir d’investir dans un nouveau projet », explique Jean Canarelli. 

Deux enjeux clés : confort et écoresponsabilité

Le chantier, débuté en 2020, devrait se terminer courant 2023. La nouvelle clinique disposera de 250 places de parking, de 87 chambres, la plupart individuelles, et de 99 lits, dont 22 lits d’ambulatoire, de 12 salles d’opération pour un plateau technique de 1 600 mètres carrés. Elle accueillera également les futurs locaux de SOS Médecins. Le directeur insiste : « Nous souhaitons mettre l’accent sur le confort du patient et de nos employés. Sans oublier notre démarche RSE (responsabilité sociale des entreprises). Le bâtiment sera doté de panneaux photovoltaïques et solaires et de chaudières numériques visant à recycler l’énergie. »

La CR de la Corse soutient le développement de l’offre de soins

Ce projet, financé à 90% par deux acteurs bancaires dont le Crédit Agricole de la Corse, devrait coûter près de 50 millions d’euros. « Répondre à la désertification médicale est un défi majeur sur notre territoire. La santé est un axe prépondérant de notre projet d’entreprise et financer des actions comme celles-ci est plus qu’évident pour nous », conclut Marie-France Colonna d’Istria, la responsable du marché spécialisé à la Caisse régionale.

Voir aussi

Faire de la santé une priorité

Voir aussi

En voir plus
Estelle Vivien, animatrice du pôle santé de Rouen - Crédit_Agricole_Normandie_Seine 7 min

Dans les coulisses du Pôle Santé du Crédit Agricole Normandie-Seine

2 min

Sud Rhône Alpes s’engage dans la mobilité douce avec une flotte de vélos électriques pour ses collaborateurs

pôle_sante_credit_agricole_normandie_seine 3,50 min

Le Crédit Agricole Normandie-Seine ouvre les portes de son nouveau pôle Santé

1 min

La CR du Languedoc lance une campagne de communication sur la RSE

En voir plus
Qui mieux que le Crédit Agricole pour vous parler du rôle d'une banque coopérative et mutualiste ?

La Fédération nationale du Crédit Agricole

Instance politique du Crédit Agricole, la Fédération nationale du Crédit Agricole est une association loi 1901. Ses adhérents sont les Caisses régionales, représentées par leurs présidents et leurs directeurs généraux.

Mieux nous connaitre
FNCA échanges et concertation des Caisses régionales sur les grandes orientations du groupe Crédit Agricole