Ergosanté relocalise sa production en France

Santé

Partager

Ergosanté a imaginé des équipements spécifiques pour maintenir l'emploi des personnes en situation de handicap © DR.

Soutenue par l’Etat dans le cadre du plan de relance, l’entreprise Ergosanté, cliente du Crédit Agricole du Languedoc, va aménager un espace de fabrication et embaucher 30 personnes.

Une fabrication 100 % locale, il en rêvait. Samuel Corgne, breton d’origine est venu s’installer à Anduze, dans le Gard en 2005. En 2011, après avoir été hospitalisé trois mois à la suite d’une hernie discale, il lui faut réapprendre à marcher. Cette prise de conscience du handicap dans le milieu du travail lui donne l’idée de créer Ergosanté« J’ai imaginé une sorte de pharmacie de la médecine du travail pour permettre à des personnes en situation de handicap de se maintenir dans l’emploi. » 

Aujourd’hui, Ergosanté a développé une gamme complète pour les salariés porteurs d’un handicap et propose aussi des équipements spécifiques pour ceux en télétravail. Sièges confortables, bureaux à hauteur variable, éclairages adaptés, souris d’ordinateur ergonomique… Son entreprise est aussi l’une des rares à fabriquer et à vendre des exosquelettes en France. Ses clients ? Des petites et moyennes entreprises mais aussi de grands groupes présents dans différentes régions. Avec ses 16 agences, Ergosanté couvre ainsi l’ensemble du territoire français de Lille à Porto Vecchio avec, partout, la même méthodologie et une offre identique.  

Une aide de l’Etat dans le cadre du plan de relance

Dans le cadre du plan de relance mis en place par l’Etat, l’entreprise, cliente de la Caisse régionale du Languedoc, a bénéficié d’une aide de 800 000 euros pour aménager 1 000 m² d’espaces supplémentaires pour abriter une unité de fabrication. « J’ai toujours eu le désir de fabriquer localement et aussi de faire travailler des personnes en situation de handicap. Dans le contexte de cette crise sanitaire mais aussi par rapport au Brexit (ndlr : l’entreprise faisait produire outre-Manche certains équipements), nous avons décidé de développer notre capacité de production en France », explique Samuel Corgne. Le dirigeant vise donc à internaliser rapidement 80 % de sa production, au bénéfice de l’emploi local : 30 embauches sont prévues, pour 80 %, elles concernent des personnes en situation de handicap et issus du bassin de vie d’Anduze. 

Un exosquelette à l’Elysée

Chaque année, hormis l’année dernière où elle a enregistré une croissance de 24 %, l’entreprise double son chiffre d’affaires. « Ce potentiel, il faut le valoriser ! Voilà pourquoi, ce projet de relocalisation est important pour moi. Il me trottait dans la tête depuis longtemps, l’aide de l’Etat permet d’accélérer les choses et c’est très bien », déclare Samuel Corgne. Et de conclure : « L’entreprise a même été invitée à représenter la région l’année dernière dans le cadre de l’exposition Made in France à l’Elysée. L’un de nos exosquelettes trônait dans la salle du Conseil des Ministres », conclut-il dans un sourire.

Voir aussi

2 min

Le Crédit Agricole Centre-est s’engage pour l’emploi et la diversité

Aledia à la conquête du monde des écrans

Groupe Eram : « Tel un bon vin, nous sommes ce que nous sommes car nous portons l’ADN de notre terroir »

En Corse, la famille Fenech perpétue la tradition des biscuits canistrelli

Voir aussi

En voir plus
Estelle Vivien, animatrice du pôle santé de Rouen - Crédit_Agricole_Normandie_Seine 7 min

Dans les coulisses du Pôle Santé du Crédit Agricole Normandie-Seine

2 min

Sud Rhône Alpes s’engage dans la mobilité douce avec une flotte de vélos électriques pour ses collaborateurs

pôle_sante_credit_agricole_normandie_seine 3,50 min

Le Crédit Agricole Normandie-Seine ouvre les portes de son nouveau pôle Santé

1 min

La CR du Languedoc lance une campagne de communication sur la RSE

En voir plus
Qui mieux que le Crédit Agricole pour vous parler du rôle d'une banque coopérative et mutualiste ?

La Fédération nationale du Crédit Agricole

Instance politique du Crédit Agricole, la Fédération nationale du Crédit Agricole est une association loi 1901. Ses adhérents sont les Caisses régionales, représentées par leurs présidents et leurs directeurs généraux.

Mieux nous connaitre
FNCA échanges et concertation des Caisses régionales sur les grandes orientations du groupe Crédit Agricole