Agir chaque jour dans l'intérêt de nos clients et de la société

Azuvia spécialisée dans le traitement écologique des eaux

Climat
Innovation

Partager

Equipe Startup Azuvia
L'équipe de la start-up Azuvia, installée à Avignon. DR.

Début avril, le gouvernement annonçait son « plan d’action », composé de 53 mesures, visant à améliorer la gestion de l’eau à l’heure du changement climatique. Plus largement, de nombreuses actions innovantes, soutenues par le Crédit Agricole, voient le jour en région afin de répondre aux enjeux liés à la crise de l’eau. À l’instar de la start-up Azuvia en Alpes Provence.

La start-up Azuvia, installée à Avignon, a remporté, fin décembre, la troisième place de l’appel à projets sur le thème « l’Innovation au secours de la crise de l’eau » organisé par le Crédit Agricole Alpes Provence, via sa filiale Capital et Innovation. Au total, le jury a remis 43 000€ à 4 start-up lauréates dont 5 000€ ont été attribués à la jeune pousse avignonnaise afin de développer son concept de serre filtrante pour traiter grâce à des microorganismes des eaux usées et effluents. À l’origine centrée sur les traitements des eaux de piscines, l’entreprise se consacre, aujourd’hui, à la dépollution industrielle et agricole. Un choix qui n’est pas sans lien avec l’écosystème local. « Cette subvention va nous permettre d’optimiser et de développer de nouveaux prototypes et de nouveaux composants pour nos produits », affirme Tristan Bauduin, l’un des co-fondateurs d’Azuvia.

Des eaux de piscines aux effluents agro-industriels

C’est en 2018, sur les bancs de l’école d’ingénieurs Sup’biotech de Paris que Jean-Rémi, Olivier, Paul-Étienne et Tristan se rencontrent. Membres d’une association de développement durable, ils initient de nombreuses actions innovantes au sein de leur école. Agés de 22 à 24 ans, les étudiants ont alors pour idée de concevoir un système de dépollution de l’eau de manière hors-sol. Grâce à une serre filtrante Azuvia voit le jour. Peu à peu, le projet se développe et les quatre ingénieurs décident de s’intéresser au monde agricole. « Nous avons développé une serre filtrante naturelle. Elle est constituée de modules de filtration biologique (plantes, micro-organismes, etc.), que nous cultivons en hydroponie. Concrètement, on installe sur le site de production de nos clients cette serre filtrante et on va venir collecter tous les effluents liquides pollués et les faire passer dans notre filtre biologique. Une fois que ces flux sont suffisamment dépollués, ils sont restitués dans les milieux aquatiques. Aujourd’hui nous travaillons essentiellement avec les industries agro-alimentaires, domaines vinicoles, etc. », raconte Tristan Bauduin. 

La serre filtrante du domaine Bastide de Blacailloux dans le Var. DR.

Ressource hydrique : un constat alarmant

Aujourd’hui, 80% des eaux usées dans le monde ne sont pas traitées avant relargage dans l’environnement. L’objectif d’Azuvia est de traiter cette pollution directement à la source afin prévenir les potentiels impacts négatifs des rejets sur les écosystèmes. « L’innovation doit faire partie d’un ensemble de réponses permettant de répondre aux enjeux liés à la crise de l’eau. Plus largement, il faut repenser nos modes de consommation.  La question de la gestion de l’eau est un défi que l’on doit relever si l’on veut préserver nos ressources hydriques autant dans les milieux urbains qu’agricoles », conclut le co-fondateur de la jeune pousse.

1% en faveur des initiatives innovantes locales

Le Crédit Agricole Alpes Provence consacre 1% de son résultat pour accompagner l’écosystème d’innovation local, directement sous forme de prêts d’honneur aux porteurs de projets innovants ou de prix remis lors d’appels à projets. L’objectif est de rendre possible le développement et la mise sur le marché d’innovations destinées à accompagner toutes les transitions écologiques.

Voir aussi

En voir plus
1 min

Encourager les Franciliens à s’engager concrètement dans la transition énergétique

une série de podcasts sur l'économie de l'usage par Crédit Agricole Leasing & Factoring 38 min

Economie de l’usage, une série de podcasts proposée par Crédit Agricole Leasing & Factoring  

Selfee_circuit-court_energies_renouvelables 4 min

Selfee : l’électricité en toute proximité

L'assurance récolte pour répondre aux enjeux climatiques 1 min

L’assurance récolte protège les agriculteurs des aléas climatiques

En voir plus
Qui mieux que le Crédit Agricole pour vous parler du rôle d'une banque coopérative et mutualiste ?

La Fédération nationale du Crédit Agricole

Instance politique du Crédit Agricole, la Fédération nationale du Crédit Agricole est une association loi 1901. Ses adhérents sont les Caisses régionales, représentées par leurs présidents et leurs directeurs généraux.

Mieux nous connaitre
FNCA échanges et concertation des Caisses régionales sur les grandes orientations du groupe Crédit Agricole