Crédit Agricole | Thème Emploi 
Le 21/09/22

Les contours de la branche professionnelle Crédit Agricole 

Interview : François-Xavier Heulle, directeur général adjoint de la Fédération nationale du Crédit Agricole, chargé de la direction Ressources Humaines, évoque la branche professionnelle Crédit Agricole.

Accord de branche credit agricole.1

Ca.info : Il existe une branche professionnelle propre au Crédit Agricole. Quand a-t-elle été créée et à quoi sert-elle ?

F.-X. Heulle : Cadre de négociation de notre convention collective depuis de nombreuses années, la branche professionnelle Crédit Agricole est officiellement reconnue depuis 2017. Elle permet de négocier avec les trois organisations syndicales représentatives de salariés (SNECA CGC, FGA CFDT et SUDCAM), de fédérer les 44 entreprises qui composent son bassin d’emploi autour d’un cadre conventionnel commun et de représenter le modèle social du Crédit Agricole à l’extérieur. Sa reconnaissance a permis à la Fédération nationale du Crédit Agricole d’accéder au statut de syndicat patronal des Caisses régionales.  

 

CA.info : Cette branche professionnelle concerne-t-elle toutes les entreprises du groupe Crédit Agricole ?

F.-X. H : Cette branche rassemble les 39 Caisses régionales de Crédit Agricole qui sont des banques coopératives de proximité présentes sur le territoire français ainsi que cinq entreprises adhérentes à la convention collective et étroitement associées à l’activité des Caisses régionales (CATS, CAGIP, CA Titres, IFCAM et FNCA). Ce qui représente un bassin d’emploi de près de 75 000 salariés.

 fx heulle1

 François-Xavier Heulle, Directeur général adjoint de la FNCA

 

CA.info : Comment est-elle composée et comment s’organise-t-elle ?

F.-X. H : La branche a deux missions principales. La première est portée par la commission des Ressources Humaines composée de dirigeants des Caisses régionales élus par leurs pairs et dont le pouvoir est de négocier, via une délégation fédérale, des accords avec des représentants syndicaux élus au niveau de la branche. La deuxième porte sur les travaux de la branche animés par le département RH de la FNCA en relation permanente avec les entreprises adhérentes. 

 

CA.info : Quels sont les enjeux de la branche pour les collaborateurs de ces entreprises ?

F.-X. H : négocier, fédérer et représenter, telles sont les missions de la branche. Elle apporte aux collaborateurs des outils communs, par exemple sur la rémunération ou la mobilité, permettant de leur donner plus de visibilité. 

 

CA.info : Quels ont été les faits marquants de 2021 pour la branche ?

F.-X. H : Constant pendant la crise sanitaire, le dialogue social de branche a continué de produire des accords synonymes d’évolution et de modernisation de notre contrat social en 2021. Notre accord sur les conditions de travail a été renouvelé. Un accord égalité professionnelle femmes/hommes fixe une ambition de 40 % de femmes dans l’encadrement supérieur de nos entreprises en 2025, deux accords relatifs à l’alternance ainsi qu’un autre relatif au temps partiel ont vu le jour, et enfin un accord sur les augmentations salariales a été signé en début d’année ainsi qu’un accord prévoyant le bénéfice d’une prime de « pouvoir d’achat » de 800 € versée à l’ensemble des salariés début 2022.