Crédit Agricole


Nord Est | Thème Développement économique 
Le 11/02/22

2021, une année pétillante pour la filière Champagne 

Après une année 2020 impactée par la pandémie, les expéditions totales de Champagne s’élèvent à 322 millions de bouteilles en 2021, soit un bond de 32 % par rapport à l’année 2020. Les professionnels viticoles du Champagne retrouvent le sourire. Le Crédit Agricole Nord Est accompagne cette filière.

Champagne

Avec une très belle année commerciale, le Champagne oublie 2020 et dépasse son score de 2019 en réalisant un chiffre d'affaires inédit d’au moins 5,5 milliards d'euros. Sur un total de 322 millions de bouteilles expédiées, dont 142 millions dans l'Hexagone et 180 millions à l'export, le marché français retrouve son niveau de 2019 tandis que les exportations affichent un nouveau record.

« Ce rebond est une bonne surprise pour les Champenois après une année 2020 très impactée (- 18 %) par la fermeture des principaux lieux de consommation et l’absence d’événements dans le monde entier », a commenté Maxime Toubart, président du Syndicat général des vignerons et co-président du comité Champagne, qui se félicite « de la bonne tenue du marché national. »

Une réserve champenoise pallie les aléas climatiques

Résumons. Pendant la pandémie, les cafés, les restaurants et les hôtels ont fermé leurs portes. Mois après mois, la demande a été de plus en plus forte. « Les consommateurs ont décidé de se faire plaisir à la maison, de se créer de nouveaux moments de convivialité et de partage », confirme Maxime Toubart. Aussi, considérablement réduits en 2020, la reconstitution des stocks des professionnels en 2021 a eu un impact conséquent sur le résultat de l’année.

Enfin, ce nouveau record est plutôt bienvenu dans un contexte climatique très difficile qui impacte les volumes de la vendange 2021. « Nous n’avons jamais eu une récolte aussi basse en Champagne dû aux aléas climatiques (le gel, les coulées d’eau et les maladies de la vigne comme le mildiou). Cela a été extrêmement difficile de récolter dans la région. Et, nous ne sommes pas les seuls, j’en suis conscient. En revanche, à la différence des autres bassins viticoles, nous avons une réserve individuelle en Champagne. C’est ce qui nous sauve », affirme David Menival, directeur de la filière Champagne au sein de la Caisse régionale Nord-Est.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

*Chiffres sources : Comité interprofessionnel du vin de Champagne