Languedoc | Thème Développement économique 
Le 23/12/21

Il était une fois le Petit Jouteur… 

L’entreprise Le Petit Jouteur, située dans le sud-est de la France, est spécialisée dans la réalisation de couteaux à huîtres. Avec plus de 2 500 commandes passées sur son site internet depuis le début du mois de décembre, la société accompagnée par le Crédit Agricole du Languedoc, ne s’arrête plus de croître.

Benjamin Auzier-web3
© DR

C’est l’histoire d’un couteau à huîtres le soir du réveillon. Posé sur une nappe dorée, sa lame biseautée pointe vers le plateau de fruits de mer. Ce soir, il s’apprête à vivre ses tous premiers moments de gloire depuis le début de l’année : l’ouverture des – tant attendues – huîtres de Noël. Un à un, les coquillages cèdent sous le joug de sa pointe aiguisée. Rien ne lui résiste et, pour cause, ce couteau a été conçu à La Boissières, non loin de Montpellier, dans l’atelier de la marque Le Petit Jouteur, entreprise du sud-est de la France, spécialisée dans la coutellerie. « Designer de métier, j’ai longtemps dessiné des produits en lien avec les arts de la table pour des entreprises comme la Cristallerie de Paris, qui fournit l’hôtel Bristol. Puis j’ai créé ma société il y a deux ans maintenant. J’avais à cœur de valoriser des produits fabriqués en France », raconte Benjamin Auzier, le fondateur de la marque.

Promouvoir l’artisanat français

Le Petit Jouteur, en hommage aux traditionnelles joutes nautiques de Sète, emploie deux personnes dont Olivier, coutelier en contrat d’apprentissage. « Il suit sa formation à Thiers, en région Auvergne-Rhône-Alpes, capitale de la coutellerie. C’est important pour nous de valoriser l’artisanat français. Nous espérons l’embaucher en septembre, et recruter un second apprenti afin de nous assister dans la création de notre future boutique », affirme Benjamin Auzier.

Valoriser les matières naturelles et nobles

La marque propose différentes gammes de couteaux mais son produit phare reste celui pour les huîtres. Il représente 90 % du chiffre d’affaires de la société. Vendus sur leur site internet et dans cinquante boutiques partenaires, situées à Paris, Concarneau, Hossegor, Saint-Malo, etc., les couteaux sont également personnalisables.

« Nos lancettes, à 34 euros l’unité, sont fabriqués à partir de matériaux naturels : chêne vert, olivier, noyer, coquilles de moules et d’huîtres recyclées, etc. », explique le créateur de la société avant de poursuivre : « Certes le made in France est un peu plus cher mais à côté de cela on a des produits de qualité et écoresponsables. Je crois que la crise sanitaire n’a pas eu que des effets négatifs, elle a également incité les gens à repenser leurs modes de consommation. »

Les fêtes de fin d’année, une période intense

Les commandes n’arrêtent pas d’affluer depuis le début du mois de décembre. Plus de 2 500 personnes se sont déjà procuré leurs couteaux à huîtres pour les fêtes de fin d’année. « Nous sommes ravis de la tournure que prend les choses, même si la période est intense. Nous avons de nombreux projets pour la suite, et on espère que le Crédit Agricole du Languedoc nous accompagnera dans notre développement. Je suis client depuis près de vingt ans maintenant et j’entretiens d’excellentes relations avec ma conseillère, toujours disponible et à l’écoute de mes besoins. Alors pourquoi ne pas continuer à écrire cette belle histoire », conclut Benjamin Auzier.

Le saviez-vous ? Selon les régions, il existe différentes façons d’ouvrir les huîtres. Sur le côté ou sur l’arrière, les deux techniques ont leurs partisans.

Un camping "Wellness" en Hautes-Pyrénées  

Portrait d'un entrepreneur énergique  

Parlons Coop !  

Le pack e-tourisme : une solution clés en main pour les professionnels du tourisme  

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.