Charente-Périgord | Thème Développement durable 
Le 16/11/20

Le Bergeracois veut mettre les gaz sur l’hydrogène 

Bergerac et ses environs pourraient bien devenir un exemple en matière de production d’hydrogène. Une étude de faisabilité, financée par le Syndicat de cohérence territoriale du Bergeracois, l’Ademe, la Région et le Crédit Agricole Charente-Périgord, devrait livrer ses résultats à la fin de l'année.

Hydrogen
Plusieurs pistes sont actuellement à l'étude pour permettre au territoire Bergeracois de produire de l'hydrogène.

Un hub hydrogène pour le territoire de Bergerac est actuellement à l’étude. Autrement dit, il s’agit d’envisager de créer un écosystème permettant de produire de l’hydrogène, de le transporter, de le stocker, de le distribuer et, in fine, de le consommer. A l’origine du projet, le Syndicat de Cohérence Territoriale du Bergeracois (Sycoteb), agissant pour un périmètre regroupant au total 110 communes.

Cet établissement public, animateur de la transition écologique s’est engagé en 2016 dans un Plan Climat, en écho à la politique du gouvernement. « Convaincus par le potentiel de ce projet de hub hydrogène, nous avons décidé de lancer une étude, en partenariat avec la région Nouvelle Aquitaine, l’Ademe et le Crédit Agricole Charente-Périgord, acteurs incontournables de la transition écologique sur notre territoire », déclare Pascal Delteil, président du Sycoteb.

Vers une mobilité plus verte

Parmi les premiers scénarii en train d’émerger : l’implantation de champs solaires, dotés de panneaux photovoltaïques et équipés d’un électrolyseur (qui assure la transformation de l’énergie verte en hydrogène) qui permettrait de bénéficier d’une unité de production et de distribution locale.

Deuxième piste à l’étude : une simple unité de distribution pour amorcer le projet. « Cette solution permettrait de programmer la montée en puissance des investissements et des installations afin de fédérer le plus grand nombre d’acteurs publics et privés autour d’un projet plus important », commente Pascal DelteilPour l’heure, plusieurs chambres consulaires et entreprises de transport ont d’ores-et-déjà fait savoir qu’elles étaient intéressées. Et pour cause : « Les poids lourds et les véhicules utilitaires, en particulier, sont responsables de 40 % des émissions de gaz à effet de serre induits par les transports. Nous souhaitons favoriser le développement des motorisations alternatives au gasoil », précise Pascal Delteil.

L’enjeu étant, pour ce territoire bien décidé à accélérer la transition écologique, de « doubler la production d’énergies renouvelables d’ici 2030, pour arriver à au moins 22 % de la consommation totale d’énergie. Actuellement 11 % de l’énergie consommée sur le territoire Bergeracois provient de sources d’énergies renouvelables (hydraulique et biomasse notamment) », conclut le président du Sycoteb.

 

Les cabanes en fête à Andernos-les-Bains  

La sécurité alimentaire, un enjeu pour l'agriculture de demain  

A l'heure du Lab' 2.0 en Aquitaine  

Le Crédit Agricole d'Aquitaine soutien la SARL Labat  

Banque alimentaire : Le Crédit Agricole s'engage - 2012  

Le Club étudiant, une Caisse locale dédiée aux jeunes  

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.