Crédit Agricole


Charente-Périgord | Thème Développement économique 
Le 17/07/20

# Episode 2 : Le restaurant La Traverse Chez Les Filles 

Grâce à la mobilisation de ses clients fidèles et au soutien du Crédit Agricole Charente-Périgord, le restaurant La Traverse Chez Les Filles a pu survivre au choc de la crise sanitaire.

Dordogne
© IStock

« C’est arrivé comme un coup de massue, qui nous a laissé hébétées plusieurs jours. » Fabienne Sirey et sa compagne, à la tête du restaurant La Traverse Chez Les Filles, se souviendront longtemps de ce jour où le Premier ministre a annoncé la fermeture immédiate des restaurants, prélude à un confinement de deux mois. « Deux mois, vous êtes gentil, objecte la restauratrice. J’ai compté, ça a duré 83 jours ! »

Passé l’effet de surprise, la solidarité a rapidement joué. De nombreux habitants de Cenac-et-Saint-Julien (Dordogne) ont racheté le stock de produits frais. « Nous avons aussi pu compter sur le Crédit Agricole Charente-Périgord, qui a été hyper-réactif : en trois jours, nous avons obtenu le Prêt garanti par l’État (PGE) et notre crédit a été mis en pause. Du côté de Pacifica, notre assureur, nous avons touché une prime mutualiste de 10 000 €. »

Le dispositif a permis de tenir bon

Un dispositif qui a permis aux deux restauratrices de tenir bon et de garder leurs salariés, jusqu’à la réouverture de l’établissement le 10 juin. « Dès le premier jour, les clients étaient de nouveau au rendez-vous, se souvient Fabienne Sirey avec émotion. La fin du mois de juin a été bonne et juillet est très bien engagé. »

La perspective d’une reprise de l’épidémie n’effraie pas plus que cela Fabienne : « Je pense que si reconfinement il y a, il ne sera que partiel. J’espère juste que les gens continueront à bien respecter les gestes barrières... »