Crédit Agricole


Résultats du premier trimestre 2020 : Le Crédit Agricole absorbe l’impact du Covid-19 et se mobilise pour l’économie 

Communiqué presse, 6 mai 2020

 

 

5eb23ca08c566513e963f6ff

 

Ce communiqué de presse commente les résultats de Crédit Agricole S.A. ainsi que ceux du Groupe Crédit Agricole, qui regroupe les entités de Crédit Agricole S.A. et les Caisses Régionales du Crédit Agricole, lesquelles détiennent 55,9% de Crédit Agricole S.A. Les éléments spécifiques qui, retraités des différents soldes intermédiaires auxquels ils se rapportent, permettent de calculer les résultats sous-jacents, sont détaillés en p. 23 et suivantes de ce communiqué. Un rapprochement entre le compte de résultat publié et le compte de résultat sous-jacent se trouve en p.3 pour le Groupe Crédit Agricole et en p.7 pour Crédit Agricole S.A.

 

 Groupe Crédit Agricole

Un accompagnement volontariste des pouvoirs publics, en cohérence avec notre Raison d’Être, pour aider nos clients à traverser la crise

 

Depuis le début de la crise sanitaire actuelle, les dirigeants, les collaborateurs, les élus sont mobilisés pour assurer la continuité de tous ses services de banque et d’assurance. 88% des agences des Caisses régionales (93% pour les agences LCL) restent joignables. Le nombre d’utilisateurs mensuels uniques de nos applications en France et en Italie atteint 7,7 millions, en hausse de +20% par rapport au premier trimestre 2019. Le Crédit Agricole a accéléré ses innovations technologiques, avec la mise en place de solutions dédiées pour simplifier l’accès à ses services (signature électronique du Prêt Garanti par l’Etat, gestion des sinistres et dommages à distance notamment).  Enfin, le travail à distance a été massivement déployé (>50 000 connexions simultanées), dans des conditions de sécurité optimales.

Face à la crise, le Groupe a réaffirmé son engagement sociétal, qui est au cœur de sa raison d’être, « Agir chaque jour dans l’intérêt de ses clients et de la société ». Un soutien est apporté aux soignants, aux populations fragiles et à la recherche, via des dons de matériel médical par exemple. Les plateformes « Loop » et « J’aime mon territoire » ont été créées dans les Caisses régionales. Le Groupe a mis en place, dès le 8 avril, un fonds de solidarité de 20 millions d’euros pour les personnes âgées et les aidants. Dès le 23 mars, 39,2 millions d’euros ont été engagés par les assurances au fonds de solidarité mis en place par les pouvoirs publics en faveur des TPE et des indépendants des secteurs particulièrement touchés par la crise. Le 18 mars, Crédit du Maroc a alloué 8 m€ à la participation au fonds de solidarité national, et le 31 mars, Crédit Agricole Italia a consacré 2 m€ de dons à la Croix Rouge italienne et aux hôpitaux. Au total, ce sont plus de 70 m€ de dons via des fonds de solidarité.

Pour soutenir ses clients dans un contexte de crise économique liée au Covid-19, le Groupe s’est aligné sur les stratégies des pouvoirs publics, en prenant des mesures ciblées pour chaque catégorie de clients. Dès le 6 mars, pour répondre aux problématiques de trésorerie de ses clients, le Groupe Crédit Agricole a annoncé la mise en place de moratoires de 6 mois sur les remboursements de crédits pour les clients entreprises et professionnels dont l’activité aurait été impactée par le Covid-19. Au 29 avril, 335 000 pauses ont été accordées, pour un montant de 3,4 Mds€, sans pénalité ni frais additionnels. Par ailleurs, dans le crédit-bail mobilier, 50 000 échéances ont été reportées pour un total de 500 millions d'euros et 2 000 pour le crédit-bail immobilier représentant un total de 150 millions d'euros. En terme de coût du risque, la mise en place du moratoire n’implique pas la requalification automatique du débiteur. Un éventuel passage en défaut / forbearance ou un changement du Bucket d’origine peut cependant intervenir en application des règles Groupe. Par ailleurs, les échéances non appelées sont simplement décalées, l’impact en RWA est donc non significatif.

Le gouvernement français a également annoncé la mise en place dès le 25 mars de Prêts Garantis par l’Etat afin de répondre aux besoins de trésorerie des entreprises impactées par la crise du coronavirus. Pour les entreprises éligibles, le montant du prêt est plafonné, dans le cas général, à 25% du chiffre d’affaires de l’entreprise. Au 30 avril 2020, 126 000 demandes ont été reçues par le Groupe pour un montant de 19,5 milliards d’euros (dont 88,5% des demandes concernent des professionnels/agriculteurs et 11,5% des entreprises).

Le Groupe apporte un soutien spécifique aux professionnels, agriculteurs et TPE. Un dispositif de soutien mutualiste de 210 millions d’euros a été mis en place le 22 avril pour les assurés ayant souscrit une assurance multirisque professionnelle avec perte d’exploitation. Le 21 avril, Crédit Agricole Italia a consacré 6 milliards d’euros au soutien aux entreprises, dont 4 milliards d’euros de prêts (max 25 000€) et 2 milliards d’euros de facilités de trésorerie. Pour les agriculteurs, le Groupe a mis en place le Prêt Garanti par l’Etat à 0% sans frais et a accordé, sans frais, des pauses sur les remboursements de crédits. 

Des mesures ont enfin été mises en place pour les clients particuliers. En Italie, des moratoires ont été accordés pour un montant de 4 milliards d’euros sur les crédits PME et particuliers pour 6 mois renouvelable. CACF a également mis en place des reports d’échéances de prêts au 31 mars pour un montant de 29 millions d’euros.

L’activité commerciale du Groupe a été dynamique au T1 2020. Les encours de gestion d’actifs ont progressé (+3,5%), comme ceux en assurance-vie (+6,5 Mds€ soit +2%) ; la collecte nette UC est en hausse (+40% T1/T1, +69% T1/T4) ; les crédits augmentent de +7% dans les réseaux Retail en France et en Italie (hors PGE) ; et les encours gérés en crédit à la consommation augmentent de 2,1%.

La conquête brute est dynamique, avec 416 000 nouveaux clients depuis le début de l’année, et une croissance du fonds de commerce de 25 000. Enfin, l’activité commerciale est bonne en banque de marché, pour répondre aux besoins des clients en matière de couverture et d’émissions obligataires. Les revenus du Groupe ont toutefois été impactés par le Covid-19 en mars 2020. La production commerciale a baissé à partir du début du mois, notamment sur les crédits habitats et les crédits à la consommation, même si la marge nette d’intérêt résiste bien. Les commissions liées aux transactions sur valeurs mobilières ont augmenté, compensant la baisse des autres types de commissions (assurance et bancaires). Des dépréciations, largement réversibles, ont aussi été constatées, en raison du contexte de marché défavorable (baisse de la valorisation des actifs en juste valeur en assurance et en gestion d’actifs, et du portefeuille de placement en gestion d’actifs et dans les Caisses régionales.

Charlotte de Chavagnac -  01 57 72 11 17 - charlottedechassagnac@creditagricole-sa.fr

Olivier Tassaim - 01 43 23 25 41 - oliviertassainm@creditagricole-sa.fr

Bertrand Schaefer - 01 49 53 43 76 - bertrand.schaefer@ca-fnca.fr

 

[1] Le terme de « sous-jacent » fait référence à des soldes intermédiaires de gestion ajustés des éléments spécifiques détaillés en p.23 et suivantes 

[2] Selon Exigence SREP à 8,9% au 02/04/2020 (y compris coussin contra cyclique de la France, applicable à partir du 02/04/202)

[3] Selon Exigence SREP à 7,9% au 02/04/2020 (y compris coussin contra cyclique de la France, applicable à partir du 02/04/202))

 

Voir aussi