Crédit Agricole


Nord Est | Thème Agriculture 
Le 26/06/19

« Thaas chips, c’est ta chips » 

Deux frères, producteurs de pommes de terre dans la Marne à Thaas, ont eu la croustillante idée de se lancer dans la fabrication de chips. Le Crédit Agricole du Nord Est a soutenu la création de ce produit de qualité à l'emballage chic et pratique.

thasschips
Les frères Emmanuel et David Bourdelet. © Thaas Chips

Avec eux, ça craque sous la dent. Les frères Emmanuel et David Bourdelet sont agriculteurs à Thaas dans la Marne. En février 2019, ils lancent leur marque de chips. « Nous avons toujours cherché une valeur ajoutée à notre activité », entame David Bourdelet. « Un jour, on s’est dit : on produit des pommes de terre. Pourquoi n’en ferait-on pas des chips ? »

Un emballage malin

C’est ainsi que naît Thaas chips et son slogan : « Thaas chips, c’est ta chips ». Une chips belle et jaune, plus épaisse que ses concurrentes industrielles, aux qualités gustatives rehaussées grâce à une cuisson basse température. Et surtout, une chips à l’emballage très malin. « Le paquet tient debout grâce à sa base en carton. »

Un logo nommé Chipette

Sur ce carton s’exprime tout le génie marketing des deux frères. D’une part, leur logo : Chipette. Une petite pomme de terre ailée à la mine sympathique, travaillée avec l’agence Taktik. D’autre part, la face arrière du paquet est personnalisable. « Par exemple, un festival de musique va y faire figurer le nom de ses partenaires. Cette partie qui est détachable peut également faire office de flyer. » Quant à Chipette, elle change de tenue à la demande.

Thaas Chips en grande distribution

« Dans cette aventure, le Crédit Agricole du Nord Est, notre banque depuis très longtemps, a joué un rôle important. Il nous a écoutés, il a cru au projet en-dehors de l’aspect financier. Il nous accompagnera aussi dans une deuxième phase, avec la construction d’un bâtiment. »

En quelques mois, Thaas chips se trouve en grande distribution mais aussi en épicerie fine en Champagne-Ardenne. Ainsi qu’en Bretagne, Haute-Savoie, Sud-Ouest, Belgique. « Une de nos fiertés est d’être à La Grande Epicerie de Paris », glisse au passage David Bourdelet.

Au rythme où vont les choses, entre quinze et vingt tonnes de Thaas chips pourraient être écoulées au terme de la première année d’existence.