Crédit Agricole


des Savoie | Thème Coopération et mutualisme 
Le 17/04/19

« Grâce à cette formation, j’ai pris conscience de mes responsabilités et des enjeux associés » 

Cultiver la tradition du Beaufort, produit local de Savoie, est le défi que relève chaque jour André Blanc-Gonnet, agriculteur et administrateur de la coopérative laitière du Beaufortin. Fin 2018, il a suivi une formation proposée par le Crédit Agricole des Savoie avec l’Ifcam. Celle-ci vise à renforcer les compétences des administrateurs des coopératives de la région.

famille blanc gonnot
André Blanc-Gonnet et ses deux fils Valentin (à gauche) et Robyn.

Aux pieds des sommets enneigés et des plaines vertes de Savoie se dessine la ferme familiale d’André Blanc-Gonnet, agriculteur et éleveur de tarines dans la « vallée heureuse » du Beaufortin. Son exploitation Le Gaec de l’Arpire qu’il porte avec ses deux fils, Robyn et Valentin, compte 70 vaches laitières et 50 génisses. « C’est une exploitation familiale, nous sommes tous passionnés par notre métier. Et il le faut quand on travaille plus de 70 heures par semaine », raconte-t-il.

L’agriculture dans le sang

Cette histoire de famille débute en 1988 lorsque les frères d’André reprennent l’exploitation parentale. Il décide alors d’acheter sa propre ferme. Il acquiert avec sa femme une petite étable d’une quinzaine de places qu’il aménage par la suite. En 2004, il fait construire un hangar, puis un nouveau bâtiment en 2017 afin d’améliorer leurs conditions de travail et le bien-être des animaux ; un projet mené à bien avec l’aide du Crédit Agricole des Savoie.

En parallèle, André est administrateur de la Coopérative laitière du Beaufortin qui regroupe 184 agriculteurs. Ces derniers livrent leur lait pour qu’il soit transformé en Beaufort. A charge pour les administrateurs de la coopérative de fixer le prix des produits et de les commercialiser dans les dix points de vente dédiés : Beaufort, Chambéry, Albertville, Paris...

Une formation en lien avec les spécificités régionales

Fin 2018, André apprend que le Crédit Agricole des Savoie avec l’Ifcam, l’université du groupe, propose une formation aux administrateurs des coopératives de la région, qu’ils soient clients ou non de la Caisse régionale. Il s’inscrit car il souhaite renforcer ses compétences. « Quand j’ai commencé, on devenait administrateur sans être formé. Finalement j’en savais très peu sur mon rôle. » Pendant quatre jours, il apprend auprès des experts locaux sur l’organisation juridique d’une société coopérative, la comptabilité, les risques inhérents à chaque filière, etc. « C’est une formation que je conseille à tous : on y apprend énormément. Les intervenants, en nous apportant des éléments précis et spécifiques liés à notre activité, m’ont permis de monter en compétences, de mieux comprendre le fonctionnement d’une coopérative. J’ai vraiment pris conscience de mon rôle, de mes responsabilités et des enjeux associés », affirme André.