Brie Picardie | Thème Développement durable 
Le 08/04/19

Energies renouvelables : plutôt cinq fois qu'une ! 

La ville d'Amiens va s'équiper d'un réseau de chaleur unique en France associant cinq sources d'énergies renouvelables et de récupération. Il permettra de chauffer les établissements publics, les immeubles des bailleurs sociaux, mais aussi les collèges et lycées. Crédit Agricole Leasing & Factoring, via Unifergie, et Crédit Agricole Brie Picardie financent ces travaux d'envergure.

réseauchauffageurbain
Amiens se dote d’un réseau de chaleur innovant et original en France. Au total, cinq sources d’énergies renouvelables et de récupération sont mobilisées.

Jusqu'à présent les réseaux de chaleur amiénois fonctionnaient uniquement aux énergies fossiles. Mais les choses évoluent rapidement : en octobre 2019, la cité picarde inaugurera le premier réseau de chaleur français associant cinq sources d'énergies renouvelables et de récupération : captage de chaleur des eaux usées, méthanisation des déchets ménagers, géothermie, chaufferie à biomasse et production de biogaz. « Au total, la part des énergies renouvelables dans notre mix énergétique atteindra alors 62,5 %, annonce Benoît Mercuzot, adjoint au maire d'Amiens et président d'Amiens Energies, la société d'économie mixte à opération unique (Semop) qui porte le projet et gérera le réseau.

De nombreux bénéficiaires et abonnés

A l'issue du chantier engagé il y a quatre ans, le futur réseau alimentera des équipements publics, des établissements scolaires, des structures sportives et des logements sociaux. « Au total, dans la ville d'Amiens, ce sont 19 000 équivalents logements qui bénéficieront du chauffage et du réchauffage de l'eau sanitaire, souligne Benoît Mercuzot. Mais notre réseau devrait aussi compter de nombreux abonnés. Il intéresse déjà de nombreuses copropriétés privées séduites par la dimension environnementale du projet et par des perspectives d'économies d'énergies conséquentes. »

Unifergie, co-arrangeur du financement

Au total, le montant des investissements nécessaires à la mise en place du réseau de chaleur s'élève à plus de 60 M€. C'est la Semop – qui associe la ville d'Amiens, la Banque des Territoires et Engie – qui porte ces investissements. Filiale de Crédit Agricole Leasing & Factoring, Unifergie est, quant à elle, le co-arrangeur du prêt de 36 M€ qui a permis de financer les travaux. La Caisse régionale Brie Picardie est intervenue également en partage de risque sur le dossier financier de cette opération hors norme.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.