Crédit Agricole


Nord de France | Thème Animation du territoire 
Le 20/03/19

La carte bancaire Sociétaire, égérie d'un défilé de mode 

Afin de valoriser sa carte bancaire Sociétaire, le Crédit Agricole Nord de France a organisé un concours de création de mode unique en son genre, en partenariat avec la filiale du groupe spécialisée dans les paiements. Lucie Babin, l'une des lauréates du concours, étudiante en BTS Métiers de la mode et du vêtement au lycée Sévigné, témoigne de l’intérêt d’un tel événement.

defiledemode
Lors du défilé organisé au sein de l’agence Cœur de Lille, Lucie Babin portait sa propre création. © DR

« Comment animer les agences pour les rendre plus vivantes et plus proches des clients ? » En réponse à cette question, la Caisse régionale Nord de France a décidé d’organiser des animations régulières au sein de son agence Cœur de Lille. En février, en lien avec Crédit Agricole Payment Services (CAPS), un défilé de mode haut en couleurs était organisé avec, comme égérie du jour, la carte bancaire Sociétaire. 

Sur un air électro, quinze mannequins ont déambulé tour à tour face au jury composé des représentantes du lycée Sévigné de Tourcoing, du Crédit Agricole Nord de France et de CAPS. Rivalisant d’inventivité, les tenues et objets ont été réalisés par des étudiantes en BTS Métiers de la Mmode et du vêtement du lycée. Lucie Babin, 20 ans, en fait partie.

La carte Sociétaire, une source d’inspiration surprenante

Passionnée par la mode et la couture depuis toujours, Lucie Babin se réjouit lorsque l’idée lui est proposée de créer une tenue à partir de cartes bancaires Sociétaires pour un défilé dans une agence : « C’était un beau défi à relever, l’opportunité de créer quelque chose d’original avec de nouveaux matériaux ! »

Avec une autre élève, Batoul Sarhan, elle imagine une tenue inspirée d’une robe métallique de Paco Rabanne des années 60. « Nous avons joint les cartes Sociétaires entre elles sur le même principe pour confectionner notre robe tubulaire, version “ville” », explique-t-elle. Pas moins de 120 cartes, 400 anneaux et un mois de travail auront été nécessaires à sa réalisation.

Le jour J, la pression est à son comble. « C’est la première fois que nous présentions notre création devant un public et que je défilais en tant que mannequin. Il y avait aussi un enjeu à la clé, avec le concours », confie-t-elle. Leurs efforts ont été récompensés puisque Lucie et Sarhan finissent sur la deuxième marche du podium et remportent chacune une carte cadeau de 100 euros. « Cette expérience m’a donné envie d’aller plus loin : j’envisage de lancer ma propre marque de prêt-à-porter après ma thèse », conclut-elle.