Crédit Agricole


Nord Midi Pyrénées | Thème Logement 
Le 04/02/19

Aveyron : des logements inclusifs pour de jeunes autistes 

A l’initiative de l'association Autisme Aveyron et de l'antenne aveyronnaise Soliha, une maison dédiée au logement inclusif de personnes autistes a ouvert ses portes à quelques kilomètres de Rodez. Le Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées et la Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement ont soutenu le projet.

habitat-partage-personnes-autistes
Solidaires pour l'habitat (Soliha) a ouvert son premier habitat inclusif pour de jeunes autistes dans la petite commune de Sébazac-Concoures (Aveyron).

En novembre dernier, la petite ville de Sébazac, située dans le canton de Rodez (Aveyron), a accueilli une première en France : l'ouverture d'une maison dédiée au logement inclusif de personnes autistes. C'est l'aboutissement d'un projet initié il y a quatre ans par l'association Autisme Aveyron et l'antenne aveyronnaise du mouvement Soliha, acteur majeur du logement solidaire, pour imaginer une solution d'habitat adaptée aux besoins spécifiques de jeunes adultes autistes dans une optique d'autonomisation et de socialisation.

« Baptisée Les Chrysalides du Comtal, cette maison propose 7 logements T1 de 31 m2, une grande salle commune et 4 salles d'activités ouvertes aux associations de la commune, détaille Karine Venot, directrice générale de Soliha Aveyron. C'est un projet hors norme sans réel précédent qui a nécessité un budget de 1,2 million d'euros. Parce qu'il n'entrait pas réellement dans les cases, nous avons décidé de faire appel à des mécènes pour compléter son financement. »

Valeurs partagées

C'est ainsi que le Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées et la Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement se sont engagés dans l'aventure. « Ce projet pilote porte une dimension solidaire, favorisant l’insertion sociale des bénéficiaires, en majorité des jeunes autistes. Pour nous, une telle démarche correspond pleinement à nos valeurs mutualistes de proximité, de solidarité et de responsabilité, justifie Benoît Quintard, vice-président de la Caisse régionale Nord Midi-Pyrénées.

Trois mois après son inauguration, la maison affiche presque complet puisque 6 jeunes de 19 à 24 ans ont pris possession de leur appartement. « Ils se sentent bien chez eux et leurs proches soulignent déjà des impacts positifs sur l'autonomie », ajoute Karine Venot. Fort de ces premiers résultats encourageants, Soliha envisage désormais de diffuser ce nouveau modèle d'habitat inclusif dans d'autres régions.