Martinique-Guyane | Thème Santé 
Le 18/01/19

Martinique : un robot interactif à l’Ehpad du Prêcheur 

En Martinique, à l’Ehpad du Prêcheur, Paro soulage bien des maux. Ce robot thérapeutique, à la forme d’un phoque en peluche, a conquis les résidents atteints de la maladie d’Alzheimer. La Caisse locale de Saint-Pierre et le fonds coopératif du Crédit Agricole Martinique-Guyane ont soutenu le projet.

RobotEhpadPrecheurParo
La robot-thérapie bénéficie de nombreuses études cliniques mentionnant son intérêt.

Situé en Martinique, l’Ehpad du Prêcheur accueille un résident pas comme les autres... Paro est une peluche robotisée en forme de bébé phoque aux grands yeux, recouvert d'une fausse fourrure très douce. Il est doté de capteurs, de microphones et de moteurs qui lui permettent de réagir aux paroles et aux caresses. « Il peut, par exemple, se blottir contre un résident pour un câlin. Il pousse aussi de petits cris de contentement (de vrais enregistrements de bébés phoque) quand on lui gratte la tête », raconte Christiane Tiquant, directrice de l’Ehpad.

Paro permet ainsi de stimuler le cerveau des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et de troubles apparentés. Il présente certains avantages de la zoothérapie comme la réduction de l’anxiété, la prévention de la dépression, la diminution du sentiment de solitude, la stimulation de l’expression des sentiments, de la mémoire et des expériences du passé ou, encore, l’augmentation de la confiance en soi et des interactions sociales. Mais il ne présente pas les inconvénients d’un animal et la crainte que génère un risque de morsure ou de griffure.

Commercialisé en 2005 au Japon

« Récemment, une résidente couchée au fond de son lit disait : aujourd’hui, je ne me lève pas, j’ai mal partout, je veux mourir. Mais lorsqu’elle a vu le robot, son regard a changé, elle a souri. Elle l’a caressé, lui a parlé et nous a partagé son expérience. Cela l’a réveillée de sa torpeur. Ce robot a fait beaucoup de bien à nos résidents, constate Christiane Tiquant. Il permet de diminuer les anxiolytiques et autres médicaments et d’en limiter les effets secondaires. »

En novembre 2018, L’Ehpad du Précheur a été le premier de la Martinique à se doter de ce robot commercialisé en 2005 au Japon. « Pour le financement, nous avons sollicité la Caisse locale de Crédit Agricole de Saint-Pierre. A travers ce soutien, la Caisse locale est utile au territoire et s’investit dans la problématique du vieillissement de la population. Le fonds coopératif du Crédit Agricole Martinique-Guyane a également soutenu le projet. Nous nous inscrivons maintenant dans une démarche de solidarité en proposant aux autres Ehpad de notre région de profiter du robot. » 

En métropole, dans la région de Toulouse, Paro a conquis également le cœur des résidents d’une maison médicalisée à Villeneuve-Tolosane. L’établissement a obtenu le financement de ce robot bébé phoque par la Caisse locale de Cugnaux, dans le cadre des Trophées de la vie locale du Crédit Agricole Toulouse 31.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.