Quand start-up et grands groupes coopèrent

Le 02/01/19 - Caisses régionales

Start-up et grands groupes : et plus si affinité 

Si tout semble les séparer, à commencer par la taille, les start-up et les grandes entreprises ne ménagent toutefois pas leurs efforts pour travailler ensemble. Les unes tentent ainsi de s’assurer un avenir radieux, les secondes veulent se transformer à grands coups d’innovations : des unions pour le meilleur que le Crédit Agricole accompagne via ses Villages by CA et son soutien financier.

photodegroupeweb
Lors de la première édition des Village Awards, dirigeants de grandes entreprises et start-up ont été récompensés pour leur coopération. © Le Village by CA.

Une bonne idée, de l’énergie en pagaille et un peu d’argent : les trois ingrédients indispensables pour lancer une start-up n’ont guère changé depuis le début des années 2000. Signe des temps, s’ajoute maintenant la volonté affirmée de séduire des grands groupes à la recherche d’innovations pour accélérer leur propre transformation digitale.

Fabrice Marsella confirme ce changement de paradigme : « L’environnement est devenu plus favorable. La phase d’évangélisation est passée, désormais les grandes entreprises ont compris qu’il leur fallait impérativement négocier le virage du numérique. » Le maire du Village by CA de Paris, qui a publié en 2018 un 2e baromètre de la création de valeur entre start-up et grands groupes, pointe aussi le travail accompli par les structures qui accompagnent les start-up sur le chemin de la réussite, à commencer par la sienne.

« Grâce aux différents Villages que le Crédit Agricole a ouverts partout en France, de nombreuses collaborations entre start-up et entreprises ont pu être testées, via la logique de « Proof of Concept » (Poc) : un projet concret mené sur une courte durée, qui permet de répondre à une problématique de l’entreprise via une innovation développée par la start-up. »

Les Villages Awards distinguent les meilleures collaborations

Le Village by CA de Paris a organisé ses premiers Village Awards en juin 2018, pour récompenser les meilleures coopérations entre start-up et grands groupes. Cet événement a permis de démontrer une nouvelle fois la validité de ce modèle d’accompagnement original mis en place par le Crédit Agricole il y a un peu plus de quatre ans.

La formule est d’ailleurs dans l’air du temps : bpifrance, dont le Crédit Agricole est partenaire, a lancé en novembre 2018 sa plateforme pour faciliter la mise en relation entre les start-up et les entreprises traditionnelles. En quelques clics sur le site dédié, il leur est possible d’entrer en relation avec l’une des 470 start-up référencées.

idetaweb

Ideta a conçu une solution pour créer des assistants conversationnels sur différents canaux de communication. © I Stock

Ideta améliore l’expérience client avec l’intelligence artificielle

Cette collaboration fructueuse, Ideta l’a entamée avec plusieurs partenaires. Hébergée au Village by CA de Paris, la start-up a conçu une solution pour créer facilement des assistants conversationnels sur différents canaux de communication (Messenger, SMS, Slack, Wechat, Skype) mais aussi sur des enceintes vocales comme Google Home.

« Nous considérons que la meilleure interface homme-machine est la conversation, avance Laurent Guy, l’un des fondateurs d’Ideta. Grâce à l’intelligence artificielle, nous utilisons des algorithmes de traitement du langage pour créer plus de fluidité dans les parcours clients. » La start-up a ainsi conçu un processus d’accueil automatisé pour Sodexo, l’une des entreprises partenaires du Village by CA.

« Au Village by CA, nous sentons vraiment cette proximité avec les grands groupes partenaires, relève Laurent Guy. Cet accélérateur de business nous a aidés à organiser un voyage en Asie pour rencontrer des interlocuteurs chez Wechat, l’application de messagerie numéro un en Chine. »

EmageIn2D

Depuis 2013, David Pliquet surfe sur la 3D, le virtuel et la réalité augmentée. © DR

E-Mage-In 3D : retour sur investissement pour la réalité augmentée

A Brest (29), David Pliquet a découvert un peu par hasard qu’il était aux commandes d’une start-up : « Le Crédit Agricole du Finistère nous a demandé de les accompagner pour divers projets autour du numérique. Ce sont eux qui nous ont dit que nous étions une « jeune pousse » car nous développions des solutions innovantes pour des marchés encore non ouverts. »

A la tête d’E-mage-In 3D, David Pliquet développe avec ses équipes des solutions faisant appel à la réalité augmentée et à la réalité virtuelle. « Nous fournissons à Cegelec des outils destinés aux équipes qui se succèdent sur les chantiers : elles peuvent se passer les consignes via des photos à 360° sur lesquelles elles peuvent cliquer pour obtenir des informations. »

« Habitant » du Village by CA Finistère dès la création de l’accélérateur, David Pliquet estime avoir gagné un temps précieux : « Nous avons été rapidement mis en contact avec des grands groupes comme Thalès ou Brittany Ferries. Nous nous sommes attachés à faire la démonstration du retour sur investissement de nos solutions. En tant qu’ancien ingénieur dans le secteur industriel, c’est une culture que j’avais parfaitement intégrée. »

fondateursfebusweb

Febus Optics a été créée à Pau (64) en 2015. © Febus Optics.

Febus Optics surveille le moindre soubresaut de la fibre optique

Accompagnée depuis ses débuts par le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne, Febus Optics voit l’avenir en grand. Créée à Pau (64) en 2015, la société a mis au point un système qui permet de détecter, sur plusieurs dizaines de kilomètres de distance, la moindre déformation ou variation de température sur une fibre optique.

« Ce type de câblage est particulièrement utilisé pour la surveillance des pipelines, des puits de géothermie, des infrastructures de génie civil ou encore des réseaux ferrés, explique Etienne Almoric, co-fondateur de la start-up paloise. Nous avons également développé un appareil de mesure acoustique pour la détection d’intrusion et les mesures sismiques. »

Total, Téréga, EDF ou encore Tecnip figurent déjà parmi les clients de Febus Optics, qui vient de boucler une levée de fonds avec plusieurs investisseurs dont PG Développement et GSO, filiales de capital-risque du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne. « Ce financement va permettre de nous développer aux Etats-Unis, en Inde et au Moyen-Orient, souligne l’ingénieur. Bien sûr, nous sommes encore jeunes. Mais, depuis 2015, nous avons multiplié notre chiffre d’affaires par deux chaque année, et nous devrions compter une trentaine de salariés avant 2020. »

scaelweb

La coopérative SCAEL est aujourd’hui l’une des premières coopératives céréalières française. © Scael

Groupe SCAEL : coopérer pour innover et grandir ensemble

Partenaire actif du campus Les Champs du possible Xavier Beulin, la SCAEL est un groupe coopératif agricole basé à Chartres. Née il y a 130 ans, c’est aujourd’hui l’une des premières coopératives céréalières françaises, avec 1 800 adhérents et une collecte annuelle de 800 000 tonnes de grains. Ses enjeux ? Faire évoluer son modèle, être capable d’innover autrement, accélérer sa stratégie phygitale et bâtir la coopérative de demain. La SCAEL a donc choisi de travailler avec le Village by CA de Châteaudun et sa pépinière de start-up, implanté dans l’enceinte du campus.

Rencontres, partages d’expérience et confrontations d’idées, l’enrichissement est mutuel. Charles-Edouard Lhopiteau, agriculteur en Eure-et-Loire et fondateur d'AgriCommunity, en témoigne : « Le groupe Scael a cru en nous dès le début et nous a guidés dans le développement de notre solution. »

La SCAEL est partenaire à tous les stades des projets. Et, avec l’aide de l’Etat, le groupe s’apprête à réhabiliter un ancien site agricole de 8 ha enclavé dans la ville. Baptisé Olis (anagramme de silo), ce projet d’agriquartier, avec ferme urbaine, fab-lab agricole, magasin et éco-quartier, vise à reconnecter la ville et l’agriculture… et à offrir aux jeunes pousses du Village un environnement de développement porteur.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.