Crédit Agricole


Corse | Thème Emploi 
Le 16/11/18

« Au Crédit Agricole, je suis une personne à part entière » 

La Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (du 19 au 25 novembre 2018) met en avant, cette année, les femmes en situation de handicap et l’emploi. A cette occasion, une salariée du Crédit Agricole de la Corse livre son propre témoignage.

mariesalarieecreditagricoleCorde1
Marie Folher travaille à l'accueil de la Caisse régionale de la Corse depuis 2010

Souffrant d’une maladie auto-immune depuis plus de trente ans, Marie Folher, fait partie des quelque 3 000 salariés en situation de handicap qui travaillent pour le groupe Crédit Agricole. A l'occasion de la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées, elle nous livre son témoignage.

« Mes problèmes de santé sont apparus à l’âge de 23 ans, un an après m’être mariée. Je suis atteinte d’une polyarthrite rhumatoïde et d’un lupus. Concrètement, cela veut dire des souffrances continues lors de crises répétées, une déformation progressive de mes articulations, des périodes de fatigue très intenses…

J’ai fait des études de langues en Bretagne, ma région d’origine, avant de m’installer à Paris pour trouver du travail. Lors de mon premier entretien d’embauche, on m’a demandé si je comptais avoir des enfants. J’ai compris que si je voulais avoir le job, il valait mieux que je réponde non à cette question, et plus encore, que je devais taire mon handicap.

J’ai donc exercé mon travail en vivant « cachée » : je montrais le moins possible mes mains qui commençaient à se déformer. Mon médecin m’a dit que faire des enfants pourrait être un bon moyen de juguler certains effets de la maladie. Quand j’ai annoncé à mon employeur que j’étais enceinte, il a commencé à me faire vivre un véritable harcèlement moral avant de me licencier.

Une deuxième famille

Après un bref retour un Bretagne, nous avons décidé de nous établir en Corse avec mon mari. Mais notre union n’a pas duré : je me suis retrouvée seule à élever nos trois enfants, avec pour seul revenu une pension d’invalidité. J’ai alors suivi un stage à l’Afpa pour obtenir le statut d’adulte handicapé, et j’ai été recrutée au Crédit Agricole de la Corse.

Depuis 2010, je m’occupe de l’accueil physique et téléphonique. Ce que j’apprécie vraiment beaucoup, c’est qu’on me fait pleinement confiance, on me considère comme une personne à part entière. Au fil du temps, j’ai demandé à évoluer, afin d’avoir plus de responsabilités. Les ressources humaines sont très à l’écoute, et je me suis vue confier la gestion des déplacements des collaborateurs de la Caisse régionale. J’aime beaucoup le contact au quotidien avec les clients et les salariés. Pour moi, c’est devenu une deuxième famille, qui me motive à vivre pleinement ma vie ».