Crédit Agricole


Franche-Comté | Thème Développement économique 
Le 19/10/18

Arcado, un parcours sans faute pour le meilleur de la charcuterie de terroir sous label de qualité 

Le Crédit Agricole accompagne dans la durée le groupe Arcado, premier producteur de saucisses de Morteau et de Montbéliard. Client de la Caisse régionale Franche-Comté, le groupe a de nouveau fait appel au Crédit Agricole pour accompagner sa stratégie de croissance après une première opération menée en 2014.

Arcado OK
Le groupe Arcado emploie plus de 300 personnes et dispose de quatre sites de production à Avoudrey, Morteau, Dole et Chalon-sur-Saône.

Son nom ne vous dit rien ? C’est normal. Le groupe Arcado est connu sous les noms Jean-Louis Amiotte, Morteau Saucisse, Clavière et Chambade, ses marques emblématiques du terroir de Bourgogne Franche-Comté, acquises et développées depuis 2003. Premier producteur de saucisses de Morteau et de Montbéliard, le groupe détient 60 % de part de marché sur ces spécialités sous Indication géographique protégée (IGP). Il est également fabricant du « Véritable jambon persillé de Bourgogne supérieur ».

Richard et Olivier Paget, les deux frères à la tête du groupe, auraient pu s’en tenir là. Mais ce n’est pas le genre de la maison ! En 2018, ils demandent au Crédit Agricole Franche-Comté d’accompagner une nouvelle fois leur stratégie de croissance. Client de la Caisse régionale de Franche-Comté, le groupe avait déjà fait appel au Crédit Agricole en 2014, via le fonds Crédit Agricole Régions Investissements (Carvest), pour une opération d’acquisition.

En août, une levée de fonds de 30 millions d’euros, portée notamment par Amundi Private Equity Funds, filiale du Crédit Agricole, vient soutenir leur nouveau projet de développement. Carvest réinvesti également de façon significative au capital.

Un savoir-faire français pour un marché français

« Nous souhaitons acquérir de nouvelles PME détentrices de savoir-faire régionaux, et faire rayonner leurs spécialités charcutières sur un marché élargi. Nous rallions de plus en plus de consommateurs en quête de qualité. Pour eux, nous allons poursuivre la montée en gamme de notre offre sous IGP, Label Rouge et approvisionnement 100 % origine France. Et comme rien de tout cela n’est possible sans nos porcs élevés au petit lait, nous voulons contribuer à l’émergence d’une véritable filière d’excellence en travaillant main dans la main avec les producteurs. » Le groupe se félicite d’ailleurs d’être accompagné par le Crédit Agricole, très bien implanté chez ces producteurs porcins.

Le développement à l’international n’est, pour l’heure, pas à l’ordre du jour. Le marché du groupe Arcado reste essentiellement français parce qu'à l'international, la charcuterie made in France n'a pas encore l'aura du vin ou des fromages français. Autre raison évoquée : la valeur perçue de l'IGP ou du Label Rouge est surtout nationale.

Pour autant le produit leader, la saucisse de Morteau, connaît une croissance significative, de 2,8 % en moyenne sur les cinq dernières années. La croissance organique cumulée à l’acquisition de PME permet au groupe de viser plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires à 5 ans.