Normandie | Thème Agriculture 
Le 21/09/18

Linkinfarm relie agriculteurs et prestataires de services 

La start-up Linkinfarm, lauréate du Trophée de l’économie normande Innovation 2018, se développe. La société, qui met en relation agriculteurs et prestataires, vient de lever 1 million d’euros via CA’Innove, un fonds dédié à l’innovation et porté par les Caisses régionales Normandie et de Normandie-Seine.

linkinfarm3 OK
L'équipe Linkinfarm a été récompensée lors du Trophée de l'économie normande Innovation 2018

« Linkinfarm est en ligne depuis juillet dernier et plusieurs milliers d'offres de prestations ont été intégrées. Les premières transactions ont, quant à elles, été enregistrées début août », se réjouit Philippe Fournier, président et co-fondateur de la plateforme en ligne. Concrètement, cette start-up normande met en relation des agriculteurs qui ont des travaux à confier et des prestataires qui peuvent les effectuer. Travail du sol, récolte, épandage, ensilage, transport…, l'offre couvre toutes les activités agricoles.

Se développer en France et à l'étranger

« Avec Linkinfarm, un agriculteur peut déléguer jusqu'à 1000 heures de travaux par an à une entreprise de travaux agricole. C’est autant de temps qu’il peut consacrer à d’autres activités ou à sa famille. De plus, il économise jusqu’à 30 % sur ses charges de mécanisation car il n’utilise pas son propre matériel », détaille Philippe Fournier. Il peut sélectionner tel prestataire ou privilégier telle machine, selon ses besoins. De leur côté, les Entreprises de travaux agricoles (ETA) bénéficient d'une vitrine gratuite pour leurs services. « En outre, dès qu'une prestation est achevée, nous lançons la facturation. Nous gérons ensuite les prélèvements, le recouvrement, etc. » Finies les factures qui n'arrivent pas ou qui ne sont pas payées. Un vrai plus alors que « les ETA ont en moyenne de 100 à 150 000 euros de créances. » En contrepartie, Linkinfarm prélève de 2 à 7 % des sommes engagées.
L'entreprise, lauréate du Trophée de l’économie normande Innovation 2018, vient de lever 1 million d'euros via CA’Innove, un fonds dédié à l’innovation et porté par les Caisses régionales Normandie et de Normandie-Seine. Objectif : se développer en France d'abord, puis à l'étranger. « En Allemagne, en Belgique ou aux Pays-Bas, les problèmes sont les mêmes qu'ici. Et personne ne propose nos services. »

 

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.