Crédit Agricole


des Savoie | Thème Développement économique 
Le 11/06/18

Le décolletage de Haute-Savoie en pole position 

Trois équipementiers automobiles de Haute-Savoie et le Crédit Agricole des Savoie se sont unis pour reprendre Frank & Pignard et Precialp, deux sociétés de la région, spécialistes de la mécanique de précision. La Caisse régionale est intervenue comme investisseur en fonds propres et financeur de l’opération.

UsinageCNC OK
La vallée de l’Arve est le berceau historique des industriels du décolletage.

En début d'année 2018, le tribunal de commerce de Grenoble validait l’offre portée à parts égales par le Crédit Agricole des Savoie et les équipementiers automobiles Alpen’Tech, Kartesis et MGI Coutier, pour la reprise de deux filiales en difficulté du groupe Maike Automobile.

Frank & Pignard et Precialp gardent leur identité propre, tout en s’unissant aux trois industriels co-actionnaires de la reprise, eux aussi basés en Haute-Savoie et spécialistes de la mécanique de précision.

Accompagnés par le Crédit Agricole des Savoie – à la fois investisseur en fonds propres et financeur de l’opération –, le pôle constitué par ces cinq fleurons industriels devrait, sous peu, faire son entrée dans le top cinq mondial du décolletage.

Partenaire historique

« Mi-2017, le groupe Maike nous a demandé de l’aide pour monter un dossier de reprise. Pour nous, qui sommes un partenaire historique des industriels de la vallée de l’Arve, berceau du décolletage, il n’y avait pas à hésiter. Un dépôt de bilan, qui aurait laissé des centaines de personnes sur le carreau et expédié l’outil industriel, les savoir-faire et plus cent millions de chiffre d’affaires à l’autre bout du monde, n’était pas envisageable », explique Jean-Yves Barnavon, directeur général du Crédit Agricole des Savoie.

De fait, l’opération a permis de préserver 700 emplois. Un plan de redressement et de relance de la croissance a été amorcé, dans le respect des enjeux sociaux et dans une optique de développement à long terme. Des solutions de reprise ont également abouti pour plusieurs autres filiales du groupe Maike. « Ce rapprochement fait émerger un leader d’envergure international qui va entraîner toute l’industrie régionale des composants à haute valeur ajoutée dans son sillage. On n’est qu’au début d’une belle histoire. »