Résultats du premier trimestre 2018 

Résultats T1-18 en ligne avec les objectifs du PMT, bonne activité commerciale et excellente maîtrise des coûts

Groupe Crédit Agricole*

RNPG publié

T1 : 1 429 m€
-10,7% T1/T1

PNB publié

T1 : 8 258 m€
+0,1% T1/T1

Ratio CET1 non phasé

14,6%
510 pb au-dessus du P2R [1]

  • Très fort niveau d’activité dans de nombreux métiers
  • Réalisation du Plan Ambition 2020 : excellente maîtrise des coûts, intégration des acquisitions en avance sur le calendrier initial, poursuite des innovations et du développement
  • RNPG sous-jacent [2] : 1 352 m€, -18,3% T1/T1 , -10,1% à périmètre et change constants [3]
  • Forte hausse du FRU : +29,5% T1/T1 à 359 m€, RNPG [2]  à périmètre et change constants [3] hors FRU : -4,2%
  • Baisse du coût du risque de crédit de -12,0% T1/T1, 17 pb [4] par rapport à 26 pb [4] au T1-17

* Crédit Agricole S.A. et Caisses régionales à 100%.

Crédit Agricole S.A.

RNPG publié

T1 : 856 m€
+1,2% T1/T1

PNB publié

T1 : 4 909 m€
+4,4% T1/T1

Ratio CET1 non phasé

11,4%
(cible de 11% dans le PMT)

  • RNPG sous-jacent [2] : 788 m€, -12,1% T1/T1, +4,6% à périmètre et change constants [3], BPA [2] : 0,23€
  • Effets du repositionnement stratégique : cessions d’entités non stratégiques (perte de contribution de BSF et Eurazeo de 143 m€ au T1-17), BFI moins risquée (baisse de -11% des emplois pondérés T1/T1)
  • Acquisitions : accélération des synergies, révision du calendrier des économies de coûts pour Pioneer (60% dès 2018), 3 banques italiennes quasiment à l’équilibre dès le T1-18 (CoEx 95,5%)
  • Forte hausse du FRU : +25,1% T1/T1 à 291 m€, RNPG [2]  à périmètre et change constants [3] hors FRU : +8,7%
  • PNB sous-jacent [2] +2,5% T1/T1, -0,7% à périmètre et change constants [3], contexte plus difficile sur les marchés de capitaux
  • Excellente maîtrise des charges sous-jacentes [2] : +3,7% T1/T1, -0,7% à périmètre et change constants [3], coefficient d’exploitation sous-jacent2 hors FRU 63,3%, bas niveau malgré l’effet saisonnier d’IFRIC21 et la poursuite des investissements de développement
  • Effet IFRS9 : négatif sur le ratio CET1 non phasé (-24 pb), mais hausse du taux de couverture : 73%
  • Ratio CET1 non phasé 11,4%, toujours supérieur à l’objectif du Plan à Moyen Terme (11%)
 

[1] Exigences P2R proforma 2019 confirmées en décembre 2017 par la BCE

[2] Dans l’ensemble de ce communiqué, le terme de « sous-jacent » fait référence à des soldes intermédiaires de gestion ajustés des éléments spécifiques détaillés en p. 16 et suivantes

[3] L’effet périmètre est calculé en ajustant le résultat net part du Groupe du premier trimestre 2017 en supprimant les contributions de BSF (68 m€ pour Groupe Crédit Agricole, 67 m€ pour Crédit Agricole SA) et Eurazeo (77 m€) et en ajoutant celle de Pioneer, après déduction de l’amortissement des contrats de distribution (36 m€) et du premier trimestre 2018 en supprimant la contribution des trois banques italiennes (‑4 m€) ; l’effet change reflète principalement la baisse du dollar US contre l’euro de -14% en moyenne sur le T1-18 par rapport au T1-17 et dans une moindre mesure la baisse des devises égyptienne et ukrainienne.

[4] Moyenne des quatre derniers trimestres glissants, annualisé



Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.