Crédit Agricole


Caisses régionales | Thème Développement économique 
Le 05/03/18

Une association qui ne manque pas d'aplomb 

Le Crédit Agricole a accompagné l’association Aplon, éditeur de logiciels et fournisseur de services pour l'enseignement privé dans le rachat de la société Statim. Cinq Caisses régionales ont coordonné l’opération.

Statim Fusion au format
Cinq Caisses régionales se sont unies pour financer la reprise de Statim par Aplon.

Mi-novembre 2017, l’association Aplon – leader des logiciels et services destinés aux établissements d’enseignement privé, basée à Arras – a repris Statim, une société savoyarde positionnée sur le même métier. Servant des territoires où l’enseignement privé est fortement représenté, le Crédit Agricole des Savoie (banque de Statim) et les Crédit Agricole Nord de France, Normandie-Seine, Sud Rhône Alpes et Ille-et-Vilaine se sont unis pour financer cette opération. L’expertise du Crédit Agricole est également intervenue pour assurer la coordination d’ensemble, l’arrangement et la structuration de la dette, et le placement du produit de la cession.

« Il a fallu moins d’un an pour finaliser un montage très élaboré. Nous avons été incroyablement soutenus par le Crédit Agricole dans cette opération atypique. Il n’est en effet pas fréquent qu’une association reprenne une entreprise avec un montant de plusieurs millions d’euros en jeu », relate Rémi Cayla, président d’Aplon.

Naissance du groupe Aplon

« Jusque-là Aplon et Statim étaient concurrents, poursuit Rémi Cayla. La fusion nous permet de monter en puissance en capitalisant sur ce que chacun sait faire de mieux en termes de développement de produits comme de services proposés à nos clients, qu’il s’agisse d’audit, de conseil, de formation, d’assistance, de maintenance sur site et à distance… »

Début 2018, l’association Cap RH – spécialiste de la gestion des ressources humaines des établissements d’enseignement privés – a rejoint l’association Aplon et Statim pour compléter l’expertise du jeune groupe Aplon. Celui-ci compte désormais 120 salariés et ne devrait pas s’en tenir là !