Alpes Provence | Thème Innovation 
Le 29/01/18

Adloop, un tiers de confiance pour les annonceurs 

Le Crédit Agricole Alpes Provence, via son fonds d’investissement CAAP Création, a participé à la levée de fonds de Adloop. La start-up, créée en 2014, analyse en temps réel la performance de chaque publicité en ligne pour faire des recommandations d’investissement au quotidien.

adloop-team-work
L'équipe de la start-up Adloop.

« Aujourd’hui, l'investissement publicitaire en ligne dépasse celui du hors ligne, assure Charles de Saint Remy, directeur général chez Adloop. Mais les annonceurs ont des doutes sur la rentabilité de ces investissements sur Internet. A tel point que le premier annonceur mondial, Procter & Gamble, a récemment déclaré qu'il fallait désormais des tiers de confiance pour mesurer l'efficacité du marketing digital. » Autrement dit : pour analyser en temps réel la performance de chaque publicité (mot clé, bannière, affilié, e-mail, Facebook ads…) afin de faire des recommandations d’investissement au quotidien. Voilà qui fait le jeu d’Adloop. Un an après le lancement de son offre, et après avoir été sélectionnée dans le Founders Program de la Station F en juin 2017, la start-up annonce une levée de fonds auprès, notamment, de CAAP Création, le fonds d’investissement du Crédit Agricole Alpes Provence. La banque était déjà intervenue dans le cadre de l’installation de la start-up à Marseille.

Mesurer l’efficacité réelle des publicités en ligne

Les géants tels que Google ou Facebook surévaluent les performances des campagnes que les annonceurs leur confient grâce à des outils de mesure qu'ils contrôlent. Un tiers de confiance mesure l'efficacité réelle de ces campagnes avant de fournir mesures et analyses à ses clients.

Il peut aussi faire des recommandations sur la pertinence d’abandonner une campagne au profit d’une autre, etc. « Nous ne percevons aucune commission sur les ventes. Nos algorithmes comportementaux se concentrent sur ce que recherche l'internaute, sur son parcours après le clic, une fois qu'il est sur le site client. Que fait-il ? Quelle rubrique consulte-t-il ? Sur quelle page reste-t-il ? etc. Puis nous délivrons un score pour chaque visite », détaille Charles de Saint Remy.

Grâce à cet apport de capitaux, la start-up compte bien se faire connaître davantage et renforcer ses compétences en matière d’intelligence artificielle.

 

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.