Crédit Agricole


Nord de France | Thème Animation du territoire 
Le 24/12/14

Versailles se délocalise en 100 chefs-d'œuvre 

Le Château de Versailles prend, pour la deuxième fois, ses quartiers dans la ville d'Arras. Cent chefs-d'œuvre y élisent domicile jusqu'en mars 2016. Partenaire de cette exposition inédite, la Caisse régionale Nord de France confirme son statut de grand mécène de la culture dans le Nord - Pas-de-Calais.

Expo-Chateau-Versailles-609-342
L'exposition "Le Château de Versailles en 100 chefs-d'oeuvre" est à découvrir au musée des Beaux-Arts d'Arras.

Après le Louvre à Lens, voilà Versailles à Arras. Le musée des Beaux-Arts accueille, jusqu'en mars 2016, l’exposition « Le Château de Versailles en 100 chefs-d’œuvre ». Ce deuxième des rendez-vous versaillais en Artois est l'occasion de découvrir des pièces majeures. Rarement, voire jamais, sorties de leur écrin. Mécène principal, le Crédit Agricole Nord de France s'applique une nouvelle fois à faire vivre le patrimoine culturel dans sa région. Lors du lancement, son directeur général, François Macé, a d'ailleurs rappelé : « Notre présence ici est une évidence, tant le Crédit Agricole est lié par ses racines, ses valeurs et ses ambitions à la mise en valeur de ce territoire. » Brillamment mise en scène au cœur de l'abbaye de Saint-Vaast, la visite est conçue comme une promenade à la rencontre des différentes facettes de Versailles. Ainsi, au fil d'ambiances rappelant les grands appartements du roi, le Trianon, les jardins et les fontaines, croise-t-on des œuvres magnifiques et rares. Première d'entre elles, le buste à l'antique de Louis XIV, sculpté par Jean Varin. Dans le registre de la statuaire encore, la statue originale du bassin de Latone, Latone et ses enfants, exceptionnellement prêtée à Arras. Autre représentation n'ayant jamais quitté Versailles : Apollon servi par les Nymphes.

Chaque étape recèle des trésors

« Autant de pièces sorties d'un seul coup, c'est exceptionnel », souligne Viviane Olivo, responsable de pôle communication de la Caisse Nord de France pour cet événement. « Cette déambulation donne vraiment envie d'aller au château. » De fait, chaque étape recèle des trésors. Outre les œuvres évoquées plus haut, il convient de s'arrêter sur les portraits de la marquise de Pompadour ou de Marie-Antoinette. Ou encore sur la harpe de cette dernière, restaurée, redorée, marquetée de nacre et de bois. Autre exemple : le Fauteuil à la reine appartenant au mobilier dit « aux épis » pour la chambre de Marie-Antoinette au Petit Trianon. Résonnant en Belgique, aux Pays-Bas et jusqu'en Angleterre, cette exposition dépasse le seul cadre culturel. Elle stimule l’économie et le tourisme et, par ricochet, l'économie locale à travers l'hôtellerie et les commerces de bouche notamment. Plus que jamais, le Nord - Pas-de-Calais se trouve au carrefour de l'Europe grâce à ces « 100 chefs d'œuvre » et mérite son label de « Région des Musées ».